☀︎
archives

Mafia

Ce tag est associé à 25 articles

Note de lecture : « Saturne » (Serge Quadruppani)

Dans le nid de serpents de l’Italie contemporaine, l’apparition d’une commissaire hors normes. x x Les thermes de Saturnia, villégiature de luxe dans la grande banlieue romaine, en 2010. Un tueur abat trois personnes avant de prendre la fuite. Une enquête anti-terroriste téléguidée démarre sur les chapeaux de roue, avant de partir en joyeux et … Lire la suite

Note de lecture : « Le serpent aux mille coupures » (DOA)

En seulement 200 pages, un thriller politico-policier explosif du grand DOA. x Moissac. Un couple et leur petite fille, en butte au racisme et au déchaînement de haine des paysans qui lorgnent sur leurs vignes, et qui ne supportent pas de voir un noir installé sur «leurs terres», un tueur solitaire blessé en fuite sur … Lire la suite

Note de lecture : « Le rêve de Madoff » (Dominique Manotti)

Dominique Manotti éclaire la trajectoire foudroyante et les zones d’ombre de l’affaire Madoff. x Le 29 juin 2009, Bernard Madoff était condamné à 150 ans de prison après l’éclatement de la crise des subprimes et l’effondrement du fonds qu’il avait mis en place. Dans cette courte fiction parue en 2013 aux excellentes éditions Allia, Dominique Manotti imagine le monologue … Lire la suite

Lecture BD 2012 : « La pieuvre » (Fabrizio Longo, Alessandro Parodi & Manfredi Giffone)

Superbe travail sur les débuts en 1979-1992 de la lutte à haut risque de la justice italienne contre la mafia. x Ce très gros roman graphique (400 pages avec les annexes), publié en 2011 en Italie et en 2012 en France aux Arènes (dans une traduction d’Hélène Dauniol-Renaud), associant le scénariste Manfredi Giffone aux deux … Lire la suite

Note de lecture : « Le retour du prince – Pouvoir & criminalité » (Roberto Scarpinato)

Témoignage sans concessions et analyse brillante, par un grand juge anti-mafia, de la corruption en Italie. x Publié en 2008, traduit en français (et ainsi mis à jour) en 2012 par Deborah Puccio-Den à La Contre Allée, ce long entretien du juge anti-mafia Roberto Scarpinato – vivant depuis près de vingt-cinq ans sous protection policière … Lire la suite

Note de lecture : « Six fourmis blanches » (Sandrine Collette)

Le télescopage réussi de randonnée d’aventure, de rituels magiques d’un autre âge et d’ordre mafieux très contemporain. x Publié en janvier 2015 dans la collection Sueurs Froides chez Denoël, le troisième roman de Sandrine Collette réussit une belle association thématique, insérant la poésie angoissante de superstitions contemporaines, nichées au cœur de vallées albanaises reculées, dans … Lire la suite

Note de lecture : « Terminus Belz » (Emmanuel Grand)

Entre filières mafieuses est-européennes et mythes ancestraux des pêcheurs bretons, un étonnant polar. x Publié début 2014 chez Liana Levi, le premier roman d’Emmanuel Grand réussit à joliment associer les éléments fort contemporains de l’immigration clandestine, du crime organisé et de la traite des êtres humains avec ceux, ancestraux, intemporels et largement rêvés, d’une Bretagne … Lire la suite

Note de lecture : « À la fin d’un jour ennuyeux » (Massimo Carlotto)

Le grand retour de l’aimable et abject Giorgio Pellegrini, restaurateur raffiné et brutale crapule. x Publié en 2011, traduit en français en 2013 par Serge Quadruppani chez Métailié, cette suite du parcours de Giorgio Pellegrini, le remarquable anti-héros créé par Massimo Carlotto, reprend les événements une dizaine d’années après la fin d’« Arrivederci amore », paru en … Lire la suite

Je me souviens de : « État dynamique des stocks » (Alain Wegscheider)

Améliorer l’efficacité de son trafic d’êtres humains avec des consultants en supply chain management. Drôle et glaçant. x Depuis 1995, approximativement, je collecte, disons à mes heures perdues, toute une littérature qui établit une sorte de pont entre mes préoccupations professionnelles de ces trente dernières années et mes passions littéraires et philosophiques. Littérature sur l’objet … Lire la suite

Note de lecture : « Nous ne sommes rien, soyons tout ! » (Valerio Evangelisti)

Comme dans son cycle du « Métal », Evangelisti creuse les failles historiques du rêve américain. x Avec ce roman « hors cycles » paru en 2004, traduit en français en 2008 par Serge Quadruppani chez Rivages, Valerio Evangelisti posait toutefois une pierre d’importance, proche de son cycle fantastique du « Métal » (qui traitait de l’ère de la guerre de … Lire la suite