☀︎
archives

Mafia

Ce tag est associé à 28 articles

Note de lecture : « Les oiseaux de Bangkok » – Pepe Carvalho 5 (Manuel Vázquez Montalban)

À Barcelone, le détective Pepe Carvalho s’ennuie doucement avant de partir brutalement en Thaïlande à la recherche d’une connaissance disparue. Une enquête très savoureuse et légèrement atypique du plus grand gourmet de la littérature policière. x Bien loin du bouillonnement politique de sa précédente enquête, « Meurtre au comité central », le détective privé barcelonais Pepe Carvalho, … Lire la suite

Note de lecture : « La pyramide de boue » – Montalbano 26 (Andrea Camilleri)

Des canalisations géantes, des chantiers de BTP en souffrance, de la pluie, de la boue et un cadavre signifiant, pour une vingt-sixième enquête toujours savoureuse et nettement plus vivace, malgré la quasi-absence de l’éternelle Livia, que les deux précédentes. x Le coup de tonnerre fut si fort que Montalbano, non content de subir un réveil … Lire la suite

Note de lecture : « Les âmes noires » (Gioacchino Criaco)

Un chef-d’œuvre contemporain de la littérature noire, qui donne à penser et ressentir en profondeur la Calabre en terre de beauté et terre de crime. x Nous marchions vite, je glissais derrière lui comme un traîneau tiré par des chiens, c’était comme ça depuis des heures. Le rendez-vous était nocturne, et nocturne, logiquement, devait être … Lire la suite

Note de lecture : « Harold » (Louis-Stéphane Ulysse)

Les vérités fantastiques et rusées du tournage des « Oiseaux » de Hitchcock, sous le signe d’un étrange corbeau nommé Harold. x La bague, de plus près… Un nom gravé, en creux : « Harold ». L’homme recouvre ses mains de vieux gants isolants. Il prend la bague, se retourne vers le corbeau de plus en plus paniqué… Cette … Lire la suite

Note de lecture : « Une voix dans l’ombre » – Montalbano 24 (Andrea Camilleri)

Une enquête toujours savoureuse du commissaire sicilien, mais peut-être un peu plus banale qu’à l’accoutumée. x – Comment ça se fait que vous veniez si tard ? lui demanda Enzo, le restaurateur, en le voyant arriver. Le cœur du commissaire se serra. – Il ne reste plus rien ? Les clients ont tout mangé ? … Lire la suite

Note de lecture : « Super Normal » (Robert Mayer)

En 1977, une révolution hilarante et silencieuse dans le récit de super-héros, dix ans avant les « Watchmen ». x x Il n’y avait plus de héros. Kennedy était mort, abattu par un assassin à Dallas. Batman et Robin étaient morts quand la Batmobile avait heurté un autobus scolaire plein d’enfants noirs que l’on emmenait vers une … Lire la suite

Note de lecture : « Une lame de lumière » – Montalbano 23 (Andrea Camilleri)

Une 23ème enquête fort songeuse pour le commissaire sicilien de Vigàta. x Publiée en 2012, traduite en français en 2016 par Serge Quadruppani au Fleuve Noir, la vingt-troisième enquête du commissaire sicilien Salvo Montalbano constitue une excellente occasion, tout en goûtant son plaisir sans aucune hésitation, de s’interroger sur les secrets possibles d’une telle longévité … Lire la suite

Note de lecture : « Macau » (Antoine Volodine & Olivier Aubert)

Mourir à Macau. x Dans la chaleur humide et asphyxiante de Macau, ligoté sur une jonque et bâillonné avec du ruban adhésif, sous la surveillance d’une femme, Laura Kim, et d’un vieux pêcheur chinois, un homme, qui se faisait appeler Breughel dans «Le port intérieur», attend sa dernière heure. «Je savais bien ce qui m’attendait. … Lire la suite

Note de lecture : « Toi » (Zoran Drvenkar)

Somptueux et original thriller polyphonique, tortueux cheminement des âmes mortes. x Publié en 2010, traduit en français en 2012 chez Sonatine par Corinna Gepner (dont le travail ici, après celui sur « Sorry », est à nouveau impressionnant de justesse et d’allant), le quatrième roman (hors littérature jeunesse) de l’Allemand Zoran Drvenkar parvient à nouveau à proposer … Lire la suite

Note de lecture : « Un mois avec Montalbano – Montalbano hors-série » (Andrea Camilleri)

Trente nouvelles pour saisir en miniature les ressorts de la magie noire et blanche Montalbano. x Publié en 1998, traduit en français en 1999 par Serge Quadruppani (avec l’aide de Maruzza Loria) au Fleuve Noir, ce recueil de trente nouvelles (une par jour, pour passer en effet un mois avec le redoutable commissaire sicilien Salvo … Lire la suite