☀︎
archives

Luttes sociales

Ce tag est associé à 17 articles

Note de lecture : « Le propriétaire absent » (Takiji Kobayashi)

Le saisissant roman d’un « mouvement social » de fermiers misérables à Hokkaidô dans les années 1920. x « Si, dans les départements de Naichi, il est très difficile de recevoir de nouvelles terres, non seulement en propriété, mais également en fermage, vous installer à Hokkaidô vous permet d’obtenir une parcelle déterminée. Quand, dans un délai de cinq … Lire la suite

Note de lecture : « Parc industriel » (Patrícia Galvão)

La misère ouvrière et la lutte sociale dans les années 1930 à São Paulo. Saisissant. x Dans le grand pénitencier social, les métiers à tisser se dressent et avancent en hurlant. Bruna a sommeil. Elle est restée tard à un bal. Elle s’arrête et frotte avec colère ses yeux brûlants. Ouvre sa bouche cariée, baille. … Lire la suite

Note de lecture : « Avant de disparaître » (Sylvain Pattieu)

Fragments de colère, de révolte et d’espoir pour dire l’histoire et la fermeture d’un site emblématique de l’industrie française. x «12 juillet 2012, Aulnay. PSA annonce la fermeture. Depuis vingt ans, depuis Renault-Billancourt, c’est la première grande usine automobile qui ferme […] Un ouvrier s’emporte : « On va être leur cauchemar. » Il y a ceux … Lire la suite

Note de lecture : « Élisée – Avant les ruisseaux et les montagnes » (Thomas Giraud)

L’enfance imaginée d’un géographe libertaire hors du commun. x Il y en avait beaucoup d’autres ; douze, en plus d’Élie et de celui qui n’a pas vécu, c’est beaucoup d’enfants. Peut-être furent-ils quinze. La maison familiale de Sainte-Foy-la-Grande était trop petite pour tous ces enfants. C’est autour, dans les limites de la Rance, du Vinairols … Lire la suite

Note de lecture : « City Lights Pocket Poets Anthology » (Lawrence Ferlinghetti)

Cinquante ans de poésie américaine et mondiale par le libraire-éditeur engagé de San Francisco. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE x Sous la direction de son co-fondateur Lawrence Ferlinghetti, l’admirable libraire-éditeur City Lights, à San Francisco, publie depuis 1955 une série de petits livres de poche dédiés à la poésie américaine et internationale, les « City … Lire la suite

Note de lecture : « L’art de la résurrection » (Hernán Rivera Letelier)

Prêcheur illuminé et sainte prostituée pour peindre la misère des ouvriers chiliens du nitrate en 1930. x Publié en 2010, traduit en français en 2012 par Bertille Hausberg chez Métailié, le onzième roman de Hernán Rivera Letelier poursuit, comme la majorité de ses travaux précédents, l’exploration rocambolesque du passé et du présent du nord du … Lire la suite

Note de lecture : « Le bateau-usine » (Kobayashi Takiji)

Intense et éprouvant, un huis-clos en mer d’une portée universelle. x Le deuxième roman de Kobayashi Takiji qui mourut torturé par la police en 1933 à l’âge de vingt-neuf ans, fut censuré dès sa parution en 1929, avant d’être redécouvert et de devenir à la fin des années 2000 un best-seller au Japon, porté par … Lire la suite

Note de lecture : « La bombe » (Frank Harris)

Un roman de 1908 d’une actualité explosive, sur les événements qui conduisirent à l’attentat de Haymarket Square en 1886. x «Je m’appelle Rudolph Schnaubelt. C’est moi qui ait lancé la bombe qui tua huit policiers et en blessa soixante à Chicago, en 1886.» «La bombe», premier roman de l’écrivain et journaliste américain d’origine irlandaise Frank … Lire la suite

Note de lecture : « Notre part des ténèbres » (Gérard Mordillat)

Plus loin, plus radical, plus fou que « Les vivants et les morts ». x Paru en 2008 chez Calmann-Lévy, ce roman de Gérard Mordillat poussait un (bon) cran plus loin le mouvement de mise en récit des luttes sociales contemporaines que représentait « Les vivants et les morts » (2005). On y passait du récit ancré dans le … Lire la suite

Je me souviens de : « GB 84 » (David Peace)

La fin d’un monde social et politique en métal-jazz halluciné et obsessionnel. Un chef d’œuvre magique. x Découvert un peu par hasard en 2007, d’un auteur pour moi encore jamais lu, alors que je cherchais des romans pour soutenir les impressions vécues au visionnage du « Hidden Agenda » (1990) de Ken Loach, ce deuxième texte de … Lire la suite