☀︎
archives

Lobbying

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Invasion » (Luke Rhinehart)

Une invasion extraterrestre pour, littéralement, jouer – que seule la sérieuse paranoïa des dirigeants américains peut transformer si aisément en tragédie ordinaire. Une satire à l’emporte-pièce par l’auteur de « L’homme-dé ». x Là-haut, sur le toit, j’ai vu un ballon de basket poilu. Plus gros qu’un ballon de basket, en fait, plutôt un ballon de plage, … Lire la suite

Note de lecture : « Gangraine » (Elizabeth Stromme)

Un bon polar précurseur sur l’appropriation du vivant par l’agro-business et le pharma-business, dès 1991. x Je pris mon élan et y allai à fond. Je lui balançai un coup de pied vicieux, expurgeant tout ce que je me trimbalais sur le coeur depuis trois mois. C’est à peine si la voiture, en admettant qu’on … Lire la suite

Note de lecture : « Les clowns sacrés » – Navajo Police 11 (Tony Hillerman)

Meurtres autour d’un pueblo, labyrinthe d’intérêts conflictuels, éthique de la solution : un grand Hillerman. x RELECTURE Publié en 1993, traduit en français en 1994 par Danièle et Pierre Bondil chez Rivages, le onzième volume de la saga policière navajo initiée par Tony Hillerman en 1970 se présentait après une pause de trois ans à … Lire la suite

Note de lecture : « Spada » (Bogdan Teodorescu)

Le grand roman noir de l’instrumentalisation politique – qui ne concerne pas que la Roumanie contemporaine. x Publié en 2008, traduit en français en 2016 par Jean-Louis Courriol aux toutes jeunes éditions Agullo, le deuxième roman du consultant politique roumain Bogdan Teodorescu s’appuie très largement sur son expérience authentique de responsable de campagne électorale en … Lire la suite

Note de lecture : « Yucca Mountain » (John d’Agata)

À la découverte endiablée d’une montagne de faits, d’ignorances et de mensonges. x Publié en 2010, traduit en français en 2012 chez Zones Sensibles par Sophie Renaut, le quatrième livre de John d’Agata montre de manière particulièrement emblématique la mécanique de précision de ce qui a été appelé, après ses premières publications, le « nouvel essai … Lire la suite

Je me souviens de : « Jack Barron et l’éternité » (Norman Spinrad)

Médias et corruption, richesse et fantasmes d’immortalité : faites ch… Jack Barron, il vous le rendra. x Découvert avec son « Rêve de fer » (1972) en 1978, c’est bien avec son « Jack Barron et l’éternité » de 1969, son quatrième roman (dont on regrettera pourtant éternellement que la traduction française, par Guy Abadia en 1971 chez Ailleurs … Lire la suite

Note de lecture : « Des hippocampes dans l’hémicycle » (Malvina Majoux)

Quinze perles de poésie et de ruse sur les bancs de l’Assemblée Nationale. xxx xxx Publié début 2009 chez les de plus en plus attachantes (au fil de mes lectures) éditions Antidata, ce recueil de courtes nouvelles de Malvina Majoux (découverte pour son incroyable nouvelle « Le schnark de Levallois », dans le recueil « Douze cordes ») parcourt … Lire la suite