☀︎
archives

Littérature prolétarienne

Ce tag est associé à 4 articles

Note de lecture : « Les hommes de l’Émeraude 1 » (Josef Kjellgren)

En 1938, la magnifique odyssée des forçats de la mer d’un vieux cargo suédois cabotant le long de l’Europe. x « L’Émeraude », 1938 : un vieux cargo suédois décati qui ne tient désormais la mer que par des réparations de fortune, accomplies dans la hâte pour ne pas obérer, pour l’armateur, la rentabilité d’un cabotage, et … Lire la suite

Note de lecture : « Le propriétaire absent » (Takiji Kobayashi)

Le saisissant roman d’un « mouvement social » de fermiers misérables à Hokkaidô dans les années 1920. x « Si, dans les départements de Naichi, il est très difficile de recevoir de nouvelles terres, non seulement en propriété, mais également en fermage, vous installer à Hokkaidô vous permet d’obtenir une parcelle déterminée. Quand, dans un délai de cinq … Lire la suite

Note de lecture : « Jusqu’à la bête » (Timothée Demeillers)

La tête contre les murs de l’usine à viande. x Tout est plus difficile aujourd’hui, c’est sûr, enfermé à double tour dans cette geôle de béton et de barbelés, à entendre les cris, à entendre les claquements des lourdes portes métalliques, à entendre tout ce vacarme, comme un rappel de l’usine, des hurlements des scies … Lire la suite

Note de lecture bis : « Le bateau-usine » (Kobayashi Takiji)

1925 : mourir à la pêche en mer d’Okhotsk pour le profit de l’armateur, et apprendre à résister. x x Publié en 1929 au Japon, traduit en français en 2009 aux éditions Yago par Évelyne Lesigne-Audoly, puis revu pour publication aux éditions Allia en 2015, le deuxième et avant-dernier (l’auteur mourra en 1933 sous les … Lire la suite