☀︎
archives

Littérature française

Ce tag est associé à 612 articles

Note de lecture : « Fratrie » (Thierry Decottignies)

Comme en un fabuleux rêve expressionniste, l’étrange fin de partie d’un quatrième frère, parmi les villes déliquescentes et les chemins oniriques, magnifiée d’une écriture particulièrement acérée. x Ça faisait des semaines que j’arrêtais pas, alors c’est pas étonnant : au bout d’un moment c’est la surchauffe, les nerfs flambent, et l’angoisse, un matin, une angoisse … Lire la suite

Note de lecture : « Actions spéciales » (Jean-Hubert Gailliot)

Un fascinant chef-d’œuvre de manipulation du lecteur à travers le narrateur, d’hommage au second degré et de magie profonde des faux-semblants et des miroirs aux alouettes.  L’aventure, est-ce l’aventure ? x Je traînais mon ennui et ma peine le long de la côte catalane. Tout a changé le jour où je suis tombé sur Kepler, … Lire la suite

Note de lecture : « Maison-tanière » (Pauline Delabroy-Allard)

Une maison d’emprunt et des disques trouvés sur place pour construire une poésie de mise de force en réserve, une poésie de combat, de soin et d’anticipation. x Été 2017. Je passe trois semaines, seule, dans la maison de mes amis A. & M. Chaque matin, je choisis dans la vinylothèque de M. un disque … Lire la suite

Note de lecture : « Le banquet annuel de la Confrérie des Fossoyeurs » (Mathias Énard)

Une formidable tranche d’anthropologie rabelaisienne et de métempsycose truculente, au cœur du Marais Poitevin, entre langue, politique, joie du récit et sens de la vie. x 11 décembre J’ai résolu d’appeler cet endroit la Pensée Sauvage, bien sûr. Je suis arrivé il y a deux heures. Je ne sais pas encore vraiment ce que je … Lire la suite

Note de lecture : « Le Diable à 20 ans » (Collectif – Au Diable Vauvert)

Les 20 premières années du Diable Vauvert : un passionnant moment d’histoire littéraire, sérieux et songeur, drôle et décalé. Un formidable remède, en passion et en énergie, au blues de l’acteur du livre, dans tous domaines, les jours de mélancolie. x Dès que le programme a existé, je l’ai d’abord présenté à Paul Otchakovsky-Laurens, qui … Lire la suite

Note de lecture : « De la bête et de la nuit » (Seyhmus Dagtekin)

Une colère poétique froide se fait jour lorsqu’aux frontières sauvagement imposées aux hommes s’ajoute tant et plus de mépris face au reste du vivant. x Quelque chose de connu peut finir dans notre panse et nous devenir inconnu Sans que cela ne gêne le vide de notre tête et le plein de notre panse Quand … Lire la suite

Note de lecture : « La Langue et ses monstres » (Christian Prigent)

À travers dix-neuf autrices et auteurs, un parcours inventif, lucide et joyeux au cœur de la langue littéraire et de ses défilés obscurs et productifs. x RELECTURE Dans sa version publiée en 1989, La Langue et ses monstres rassemblait des études composées entre 1975 et 1988. Dans ces années-là, quelques-uns (fort peu, à vrai dire) … Lire la suite

Note de lecture : « Dernier tour lancé » (Antonin Varenne)

Dans l’univers intense, marchand et hanté de la moto de haute compétition, un formidable roman de connaissance de soi, d’humour noir et de beauté tragique, à ramifications inattendues. Très impressionnant. x Julien se redressa, le dos raide, en sortant de la voiture. Deux mois après l’ostéosynthèse – plaques, vis et crochets – le chirurgien avait … Lire la suite

Note de lecture : « Du cap aux grèves » (Barbara Stiegler)

Comprendre au quotidien ce qui peut aujourd’hui, face à l’impavidité socio-économique de gouvernants se prétendant toujours sûrs de leur unique chemin néo-libéral, pousser à descendre dans la rue – quel que soit notre rôle social par ailleurs. x Écrire les livres que j’ai écrits ne me prédisposait nullement à me mobiliser. Pour parvenir à les … Lire la suite

Note de lecture : « I am vampire » (Romain Ternaux)

La rage cocasse et obscure du vampire contemporain qui s’ignore, en artiste raté et en loser peu sympathique. Un tour de force à rebondissements. x En retard comme d’habitude, et je vois dans les yeux de Yann que plusieurs fûts ont déjà défilé. Je mets de plus en plus de temps à sortir de mon … Lire la suite