☀︎
archives

Littérature française

Ce tag est associé à 564 articles

Note de lecture : « Trois crimes » (Amélie Lucas-Gary & Julien Carreyn)

Trois meurtres pour osciller au bord du gouffre, trois meurtres pour discerner une puissance rare qui continue à émerger, trois meurtres pour résonner dans de nombreux ailleurs pour chacune et chacun. x x Une femme tue une femme c’est rare une heure plus tôt la tuée avale un croissant dans la rue la tueuse sort … Lire la suite

Note de lecture : « Winter is coming » (William Blanc)

Riche en pistes à explorer, une passionnante incursion dans la politique de la fantasy, trop brève pour ne pas s’exposer à certaines caricatures. x Publié en 2019 chez Libertalia, le bref essai de William Blanc, « Winter is coming », explicitement sous-titré « Une brève histoire politique de la fantasy », constitue une passionnante introduction à une problématique de … Lire la suite

Note de lecture : « Le désert, allers et retours » (Raymond Depardon)

Au filtre du désert, comme paysage et comme humanité, l’étonnante fusion d’une esthétique et d’une politique. x La vallée où je suis né n’a a priori rien à voir avec le désert, mais dans la descente de la Saône vers le Rhône il y a déjà des platanes et des tuiles romaines, et elle se … Lire la suite

Note de lecture : « Rhapsodie curieuse » (Alexander Dickow)

Élaborer un monde entier de curiosité linguistique, métaphorique et humaine dans la chair à déguster du fruit kaki et de quelques autres plus rares encore – pour nous d’ici. x C’est bien entendu le tout récent choc ressenti à la lecture du « Premier souper », premier roman somptueux et nettement incalculable paru à La Volte en … Lire la suite

Note de lecture : « La sacrifiée du Vercors » (François Médéline)

Au cœur du Vercors tout juste libéré, après la catastrophe de juillet 1944, alors que les rages épuratrices sont prêtes à se déchaîner, un polar historique enlevé, au rythme brillamment étourdissant, et des personnages d’une admirable étoffe. x Le conducteur de la Peugeot 402 Légère a trente-trois ans. Il porte une veste grise, une chemise … Lire la suite

Note de lecture : « Prince Richard » (Patrick Bouvet)

De la pulpe de fiction au combat poétique contre la politique spectaculaire marchande : en quatre pages brûlantes et malicieuses, l’éclairage d’un chemin contre-culturel caillouteux et nécessaire. x en 1980 le cowboy de Marlboro est devenu le captif du Prince Richard attrape au lasso l’image stéréotypée lancée au galop désarçonnant au passage le concept d’auteur … Lire la suite

Note de lecture : « En marge » (Juan Milhau-Blay)

Quatorze nuances de rugueux, de noir, de tendresse et d’ironie du sort. Une belle réussite. x Dans l’année éditoriale globalement (un peu) ralentie – mais surtout malmenée – qu’a été 2020, notre éditeur préféré des formes courtes (nouvelles et novellas), Antidata, en sus du très bon « Votre session va bientôt expirer » de Karl Noail, nous … Lire la suite

Note de lecture : « Terraqué » (suivi de) « Exécutoire » (Guillevic)

En 1942 et 1947, deux recueils fondamentaux de poésie combattante, d’émancipation de l’homme face aux choses mauvaises qui rôdent dans la matière, par la force pensée du langage de l’émotion brute. x CHOSES L’armoire était de chêne Et n’était pas ouverte. Peut-être il en serait tombé des morts, Peut-être il en serait tombé du pain. … Lire la suite

Note de lecture : « Les Thèses inconnues » (Michel Gerbal)

Un voyage initiatique échevelé au pays imaginaire et mouvant de Pitchi-Poï, où la poésie sous toutes ses formes permettra peut-être d’affronter le deuil intime et l’histoire planétaire du siècle écoulé. x et j’écris. Maintenant j’écris. Un conte des morts, ce livre, mon livre, l’os de mes actes, la chair de mes raisons, mon chemin en … Lire la suite

Note de lecture : « Curiosity » suivi de « L’Agrandirox » (Sophie Divry)

Dans les circonvolutions appliquées, joueuses et mystiques de la tête pensante d’un rover martien – et dans l’exploration d’un remède chimique aux sensations de confinement. x Dieu me parle tous les matins entre 8 h et 10 h. Au lever du soleil, quand les températures sont tellement basses au-dessous de zéro que le plus petit … Lire la suite