☀︎
archives

Littérature française

Ce tag est associé à 343 articles

Note de lecture : « Ada ou la beauté des nombres » (Catherine Dufour)

Une tonique biographie de la pionnière britannique de l’informatique, fille de Lord Byron et prisonnière des rituels patriarcaux victoriens et assimilés. x En ce 2 janvier 1815, le très célèbre Lord Byron, poète débauché et ruiné, épouse à Seaham Hall, dans le nord de l’Angleterre, la très sage Annabella Milbanke. Il la surnomme la « princesse … Lire la suite

Note de lecture : « Le vautour revient toujours » – Mary Lester 53-54 (Jean Failler)

Le retour à Quimper d’un vieil ennemi de Mary Lester, et une Cornouaille engluée dans un imbroglio dont certaines élites locales ont le secret. x Le commissaire divisionnaire Lucien Fabien attaqua bille en tête : – Robert Larnaca, ça vous dit quelque chose ? Le commandant Mary Lester se tenait très droite sur le siège … Lire la suite

Note de lecture : « Vous êtes jeunes, vous êtes beaux » (Tarik Noui)

Dans l’arène improvisée, on n’entendra pas crier vos vieux muscles fatigués. Une fiction magistrale et terrifiante, enfin rééditée. x Dieu m’est témoin que je ne crois plus en lui se dit Lucius. Seul. Dans cet endroit exigu. Seul. Seul. Seul. Dans cet endroit exigu avec la maigre lumière qui lui permet de croire qu’il peut … Lire la suite

Note de lecture : « Le livre jaune » (Michaël Roch)

Une formidable créolisation poétique et baroque du tissu mythique de Chambers, de Lovecraft et de J.M. Barrie. Fascinant. x – La vie m’a abandonné à mon départ de Lil Nwé. J’ai perdu vivres, navire et équipage. Suis-je donc aux portes de la Mort ? – Qu’il n’y est pas, m’assura l’aveugle alors que la douce … Lire la suite

Note de lecture : « De pierre et d’os » (Bérengère Cournut)

Vivre en inuit, avec le bénéfique, l’hostile et les esprits. Un superbe récit de l’intérieur. x C’est la troisième lune depuis que le soleil a disparu derrière la ligne d’horizon – et la première fois de ma vie que j’ai si mal au ventre. Me décoller du corps chaud de ma sœur et de mon … Lire la suite

Note de lecture : « Work Bitch » (Ludovic Bernhardt)

Le choc des vidéos, l’absence de poids des mots : une incursion sauvage et froide dans l’esclavage visuel contemporain. x Dans une salle de classe, un gros plan révèle la chaussure à hauts talons d’une lycéenne à gilet gris et chemisier blanc. Son pied tape mécaniquement contre le tube chromé de la table. Ses cheveux … Lire la suite

Note de lecture : « On ne peut pas tenir la mer entre ses mains » (Laure Limongi)

Dans la cruauté impénétrable des secrets de famille délétères, une Corse surprenante et les racines d’une radicale indocilité. x L’eau est claire, animée de vaguelettes. Tout est nimbé de bleu. Bouées, mosaïques, signalétique. Avec ce parfum de chlore caractéristique, qu’on finit par aimer ; il se diffuse en attaquant les résidus abandonnés par les corps. … Lire la suite

Note de lecture : « 77 » (Marin Fouqué)

Sublime enfance d’un fief : comment grandir dans le silence du sud 77. Drôle, poignant, inventif en diable : une très belle surprise. x MÉTALLISÉE, MÉTALLISÉE, MÉTALLISÉE Trois à la suite. Si lentement. C’est rare. Voilà pourquoi je m’en souviens. Cette journée a commencé comme un moteur qui démarre mal. Une hésitation. Une saccade. Trois … Lire la suite

Note de lecture : « Atmore, Alabama » (Alexandre Civico)

De Paris à l’Alabama profond, la trajectoire parabolique d’une colère froide et terminale. Noir et somptueux. x x x Le premier train du jour surgit du brouillard. Deux gros yeux jaunes, en colère, jaillissent soudain, éclairant le museau renfrogné de la locomotive qui tire derrière elle des dizaines de wagons et de containers. Williams Station … Lire la suite

Note de lecture : « Moi, Peter Pan » (Michael Roch)

Poétique, mélancolique et résolument tourné vers un avenir hors des boucles sans fin, un Peter Pan inattendu, songeur et séduisant. x Il n’y a pas de miroir au Pays Imaginaire. Alors tous les matins, moi, Peter, Roi des enfants perdus, Prince des poux, Comte des grimaces et des jeux de Gros-mots, je m’assois sur une … Lire la suite