☀︎
archives

Littérature française

Ce tag est associé à 211 articles

Note de lecture : « Débarqué » (Jacques Josse)

L’intense et pudique chant funèbre pour un père qui jamais ne put naviguer « en vrai ». x Ce qu’il faisait là-bas, dans ce port connu comme haut lieu de la pêche à la coquille Saint-Jacques l’hiver et pour son afflux de touristes en période estivale, restait assez énigmatique. On ne le voyait que le soir. Il … Lire la suite

Note de lecture : « Réalités métissées » (Éric Bohème)

33 textes courts, de toute nature, insérés en coin adroit entre France et Côte d’Ivoire. x France et Côte d’Ivoire, Paris et Abidjan, campagne bourguignonne ou brousse du côté de Sassandra : deux univers disjoints, pourtant liés par l’Histoire comme par le présent, qu’il s’agit bien ici d’entrechoquer, entre joie et tristesse, entre gouaille et … Lire la suite

Note de lecture : « Un œil en moins » (Nathalie Quintane)

La quête superbement décousue de la possibilité d’un nouveau bréviaire de la parole et de l’action politiques, personnelle et collective. x Une fois n’est pas coutume, l’exceptionnel « Un œil en moins » mérite et nécessite que l’on cite intégralement sa quatrième de couverture, en un sourire connivent et explicatif qui me semble presque indispensable : Bergen, Berlin, … Lire la suite

Note de lecture : « La mélancolie des Carpathes » (Laurent Maindon)

Pas seulement une mélancolie, mais un esprit du lieu saisi en poèmes acérés. x Dramaturge, directeur du Théâtre du Rictus, Laurent Maindon, dont le journal de voyage et d’écriture, « Voïvodina Tour », m’avait déjà beaucoup captivé, publiait la même année, en 2015, ce recueil de poèmes aux éditions du Zaporogue, sous le titre « La mélancolie des … Lire la suite

Note de lecture : « El Clínico » (Kiko Herrero)

Divagation et souvenirs aux portes de la mort, entre réalité et fantasmes. x En voyage dans sa ville natale de Madrid au moment de l’Épiphanie, Kiko Herrero, narrateur d’« El Clínico», est victime d’un malaise grave au milieu de cette nuit de cadeaux et d’ivresse générale, et découvre aux urgences de l’hôpital qu’une tumeur au poumon ne … Lire la suite

Note de lecture : « La part des nuages » (Thomas Vinau)

Pas seulement la part, mais le parti pris des nuages. x mal Un cornichon de la taille d’un immeuble… Une femme à six pattes… Les traces de pieds d’un ogre… Un crocodile  qui se mouche… Et un tracteur en train de fonde comme du beurre… Une citrouille avec des cornes… Un cow-boy qui rugit et … Lire la suite

Note de lecture : « Aux fils du Calvaire » (Jean-Luc Manet)

Après « Trottoirs », un changement insidieux de décor pour poursuivre une abrupte saga de la cloche contemporaine, sans aucun romantisme et avec beaucoup de force intérieure. x Presque trois ans après « Trottoirs » (2015), voici donc le retour du beau et rare personnage de Jean-Luc Manet, un perdant magnifique comme on en fait peu de nos jours, … Lire la suite

Note de lecture : « Là où leurs mains se tiennent » (Grégory Nicolas)

Du concentré de poisse d’un orphelin à la gloire et à l’amour : une tendre et magique lecture à rebours du champion cycliste et de bien d’autres choses. x L’encyclopédie Wikipedia nous apprend que Jean-Baptiste Moisan signa sa première licence en quatrième. Sa grand-mère lui avait offert un vélo d’occasion. Un vieux Peugeot. Il s’agissait … Lire la suite

Note de lecture : « ¡ Sauve qui peut Madrid ! » (Kiko Herrero)

Drôle, poétique ou poignante, l’auberge espagnole des souvenirs de Kiko Herrero. x Dans ce premier livre d’essence autobiographique écrit en français et publié en 2014 aux éditions POL, Kiko Herrero exhume des souvenirs de sa jeunesse espagnole, une enfance et une adolescence madrilène sous Franco puis son entrée dans l’âge adulte et le monde de … Lire la suite

Note de lecture : « Une immense sensation de calme » (Laurine Roux)

Une histoire envoûtante dans un monde sans passé. Intense et merveilleux. x « À présent il faut que je raconte comment Igor est entré dans ma vie. » Ainsi débute le premier roman de Laurine Roux, texte d’une intensité somptueuse publié en mars 2018 aux éditions du Sonneur, comme si la narratrice avait déjà beaucoup parlé, comme … Lire la suite