☀︎
archives

Littérature fantastique

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « La loterie et autres contes noirs » (Shirley Jackson)

L’anodin qui bascule, en profondeur. Beaucoup plus noir que vous ne pensez, et là où ce n’est pas attendu. x Le matin du 27 juin était clair et radieux, annonçant la chaleur d’une journée de plein été ; les fleurs s’épanouissaient à profusion et l’herbe était d’un vert luxuriant. La population commença à se rassembler … Lire la suite

Note de lecture : « Des voix » (Manuel Candré)

D’un golem mythique et incarné au quotidien désenchanté, extraire le mince chemin d’une émancipation possible et d’un sens retrouvé à la vie. Une expérience littéraire d’une rare puissance. x À cela s’ajoute ceci que j’ai constaté et que je trouve extravagant : J’ai sur le corps une constellation. J’ai la peau. piquetée. de points sombres … Lire la suite

Note de lecture : « Contre la perte et l’oubli de tout » (Georges-Olivier Châteaureynaud)

Belles réflexions sur un art personnel de lire et d’écrire le fantastique, ou même la littérature d’imaginaire dans son ensemble. x x x Publié fin août 2018 chez Albin Michel, « Contre la perte et l’oubli de tout » se présente en recueil critique et autobiographique, dessinant par touches éclectiques comme l’esquisse gouailleuse d’un art d’écrire, art … Lire la suite

Note de lecture : « Nous qui n’existons pas » (Mélanie Fazi)

Aux racines de la contrainte sociale impalpable, et de ce qui peut habiter la fiction. x Est arrivé un jour où la fiction n’a pas suffi. Un jour où les mots trop longtemps contenus ont demandé à sortir nus, sans filtre, sans que je ne déguise ma voix derrière celle d’un narrateur. Un samedi matin, … Lire la suite

Note de lecture : « La montagne morte de la vie » (Michel Bernanos)

Une remarquable fable fantastique intemporelle, légèrement décevante toutefois par rapport à son statut culte. x Je venais tout juste d’atteindre mes dix-huit ans, lorsqu’un soir, après boire, la main d’un ami guida la mienne pour signer un engagement d’une année sur un galion. Mes souvenirs relatifs à ce qui devait être le départ d’une aventure … Lire la suite

Note de lecture : « Poisson-chien » (Laurent Rivelaygue)

Road novel presque immobile, sanglant et excité, insensé et jouissif en diable, autour d’un poisson qui doit rester chien sous peine du pire. x JE RAME. HUIT MILLE TROIS CENT TRENTE JOURS, CINQ HEURES, TRENTE-HUIT MINUTES QUE JE RAME. TRENTE-NEUF MINUTES. Le tour du monde à la force du poignet. Galérien de la houle quarante … Lire la suite