☀︎
archives

Littérature espagnole

Ce tag est associé à 42 articles

Note de lecture : « Fungus – Le roi des Pyrénées » (Albert Sánchez Piñol)

Justice pour les Champignons ! De retour à ses amours du fantastique historique, Albert Sánchez Piñol force sans doute un poil sur la farce pour un résultat néanmoins très réjouissant. x En 1888, quand on voulait franchir cette muraille de sommets appelés les Pyrénées, on passait par une vallée étroite au centre de laquelle se … Lire la suite

Note de lecture : « Terra alta » (Javier Cercas)

Travailler au corps la notion de justice dans un décor en or de polar bien noir, aux confins de la Catalogne et des Misérables de Hugo, pour y découvrir de nouveaux points aveugles. x C’est la première fois que Melchor est confronté à une scène de meurtre depuis qu’il est en Terra Alta. Avant cela, … Lire la suite

Note de lecture : « Les oiseaux de Bangkok » – Pepe Carvalho 5 (Manuel Vázquez Montalban)

À Barcelone, le détective Pepe Carvalho s’ennuie doucement avant de partir brutalement en Thaïlande à la recherche d’une connaissance disparue. Une enquête très savoureuse et légèrement atypique du plus grand gourmet de la littérature policière. x Bien loin du bouillonnement politique de sa précédente enquête, « Meurtre au comité central », le détective privé barcelonais Pepe Carvalho, … Lire la suite

Note de lecture : « Meurtre au comité central » – Pepe Carvalho 4 (Manuel Vázquez Montalban)

Le secrétaire général du Parti communiste espagnol assassiné en plein comité central, à huis clos : notre détective barcelonais mène l’enquête à Madrid, entre prouesses culinaires, cynismes déchaînés et mélancolies déjà amères. x RELECTURE Santos déplaça distraitement les dossiers. Il faisait semblant d’avoir une activité quelconque, ce qui le dispensait de saluer un à un … Lire la suite

Lecture BD : « Psychonautes » (Alberto Vázquez)

Une fable poétique et cruelle de la désindustrialisation, du désastre écologique, de la différence et du besoin vital d’échappée. Un choc émotionnel et esthétique. x Une petite ville portuaire, sinistrée par le chômage depuis que la pêche, activité historique, s’est raréfiée dans des eaux voisines de plus en plus polluées, et que les conserveries, principaux … Lire la suite

Note de lecture : « Les mers du Sud » – Pepe Carvalho 3 (Manuel Vázquez Montalban)

Sous le signe improbable du peintre Paul Gauguin et du poète Salvatore Quasimodo, une plongée décisive dans les réseaux d’affaires barcelonais de l’immédiat après-franquisme en compagnie d’un détective fin gourmet et bien désabusé. x RELECTURE – D’accord. Ça n’est peut-être pas très sport de le liquider en le traitant de grande gueule. Il l’est, oui … Lire la suite

Note de lecture : « La solitude du manager » – Pepe Carvalho 2 (Manuel Vázquez Montalban)

Une plongée à contre-courant dans les sinuosités du pouvoir économique en Espagne à la chute du franquisme, en compagnie du privé le plus pénétrant, le plus gourmet et le plus désabusé du roman noir contemporain. Un grand roman. x RELECTURE Quelque chose, cependant, empêchait qu’il ne jouisse comme à l’accoutumée de son vice secret et … Lire la suite

Note de lecture : « Une République lumineuse » (Andrés Barba)

Une bande d’enfants sauvages sème le chaos dans une ville tropicale. Une fable sur l’étrangeté de l’enfance d’une grande puissance. x Le narrateur d’Une République lumineuse, jeune fonctionnaire des services sociaux qui travaille à l’intégration des communautés indigènes, fraîchement promu et marié, arrive dans la ville de San Cristobál avec sa femme et la fille … Lire la suite

Note de lecture : « Polaris » (Fernando Clemot)

Que s’est-il passé exactement à bord de ce navire de prospection de la Centrale, ancré devant l’île arctique Jan Mayen ? Une angoissante plongée glacée au cœur de certaines ténèbres. x Les voix se taisent et sur le pont les bruits s’estompent : je peux enfin méditer sur la nature de la pièce où je … Lire la suite

Note de lecture : « Un autre monde » (Alfons Cervera)

Un magnifique combat pour comprendre, par-delà la mort, les silences d’un père taiseux. x La photographie a jauni. Si ça se trouve, tu ne te la rappelles même pas. Tu me l’as dit à un moment : parfois certaines choses se passent comme si elles se produisaient hors du temps. Je ne sais pas de … Lire la suite