☀︎
archives

Littérature canadienne

Ce tag est associé à 37 articles

Note de lecture : « Les marins ne savent pas nager » (Dominique Scali)

Un immense roman de la mer, de l’amitié, de l’amour, de l’Histoire et du pouvoir politique, servi par une technique narrative de grande ruse et une inventivité langagière hors du commun. x Même les sirènes doivent apprendre à nager Nous vivions sur une île où tous dépendaient de la mer, où même les terriens se … Lire la suite

Note de lecture : « La péninsule » (Louis-Bernard Robitaille)

Entre un ordo-libéralisme de surveillance porté à son paroxysme et de dérisoires havres radioactifs, une dystopie mélancolique et radicale. x Je n’avais jamais imaginé que cela m’arriverait à mon tour. Je le savais bien pourtant, personne n’était à l’abri, il suffisait d’un mot de travers, d’une maladresse ou d’un peu de malchance pour être happé … Lire la suite

Note de lecture : « Aquariums » (J.D. Kurtness)

Roman de passions joliment dévorantes et d’éducations atypiques bien digérées, de transmissions essentielles à travers les âges et d’écosystèmes en phase avancée de décomposition, « Aquariums » réussit le pari rare d’un pessimisme apocalyptique transformé sous nos yeux en paradoxal principe Espérance. x Mon projet de doctorat consistait à reproduire les conditions de vie du récif de … Lire la suite

Note de lecture : « Demi-ciel » (Joël Casséus)

Terrible et magnifique poésie matérielle de l’écrasement, créant du mythe brutal au pied du mur séparant de nous ceux qui endurent le pire ou presque pour notre confort et nos profits. x La terre regorgeait de minerais. Des hommes aux visages pareils aux bêtes délogèrent les indigènes avec fer et feu. Ces derniers s’installèrent dans … Lire la suite

Note de lecture : « L’avenir » (Catherine Leroux)

Dans un Fort Détroit abandonné des puissants, où les enfants perdus retournent aux forêts des parcs municipaux, de nouvelles solidarités s’inventent dans la tourmente, en une vraie fête du langage. x Je ne peux que vous inviter à vous précipiter dès que possible sur cet excellent roman de la Québécoise Catherine Leroux, publié chez Asphalte … Lire la suite

Note de lecture : « 17 – Journal d’un bibliothécaire de survie » (Charles Sagalane)

Le récit magique d’une action poétique au long cours, celle du choix, de l’installation et de la maintenance par tout temps ou presque d’une série de micro-bibliothèques en plein air et en libre accès, autour du lac Saint-Jean québécois. x Les feuilles sont des voyages. Des rivières pour veines. Des contours pour rivages. Quand on … Lire la suite

Note de lecture : « Souvenirs liquides » (François Turcot)

Une poésie fulgurante de malice et de songe, dissimulée dans le plein jour du quotidien réputé innocent. x Souvenirs liquides, torrent d’eau – j’y plonge une lame, quelques tranches de lumière. Publié en 2019 à La Peuplade, « Souvenirs liquides » est le sixième ouvrage du poète québecois François Turcot, déjà récompensé en 2009 par le prestigieux … Lire la suite

Note de lecture : « La mémoire est une corde de bois d’allumage » (Benoit Pinette)

D’une étonnante beauté à facettes, le premier recueil de poésie d’un phénomène du power folk canadien. x tu passes la tondeuse sur mon âme fais de mon idéal un village fortifié inachevé (…) entre les pas tracés de l’ambition et le concours de coups de circuit j’enfonce l’angoisse loin dans la rêverie pour préserver mes chances … Lire la suite

Note de lecture : « L’hôtel de verre » (Emily St. John Mandel)

Et si vous avaliez du verre brisé ? Le rêve emblématique de Madoff revisité en un jeu de miroirs à traverser, d’une puissance hautement inhabituelle. x Et si vous avaliez du verre brisé ? Une phrase griffonnée au marqueur à aide sur la baie vitrée de l’hôtel Caiette, côté est, avec des traînées de blanc … Lire la suite

Note de lecture : « Bondrée » (Andrée A. Michaud)

Un lieu de villégiature, forestier et lacustre, isolé, confronté à une brutale résurgence de sauvagerie enfouie dans l’effacement mémoriel et la vraie-fausse innocence. Impressionnant. x Bondrée est un territoire où les ombres résistent aux lumières les plus crues, une enclave dont l’abondante végétation conserve le souvenir des forêts intouchées qui couvraient le continent nord-américain il … Lire la suite