☀︎
archives

Littérature belge

Ce tag est associé à 9 articles

Note de lecture : « Agrapha » (luvan)

En immersion dans un mystérieux manuscrit ancien évoquant une communauté de femmes vers l’an 1000, un extraordinaire détour poétique et politique par le passé pour mieux essayer de libérer l’avenir. Une écriture acérée, somptueuse et malicieuse, une conception graphique rare et particulièrement rusée. x au commencementÀ l’origine de ce travail de recherche et d’édition, une … Lire la suite

Note de lecture : « Schtroumpfologies » (Antonio Dominguez Leiva & Sébastien Hubier)

Les schtroumpfs de Peyo en superbe support d’une critique rusée de la sur-exégèse en matière de pop culture x « On peut s’imaginer des mondes possibles sans péché et sans malheur, et on en pourrait faire comme des romans, des utopies […] ; mais ces mondes seraient fort inférieurs en bien au nôtre » (Leibniz) La science … Lire la suite

Note de lecture : « Jamais » (Véronique Bergen)

Dans un rapport mère-fille fantasmé et jusqu’au-boutiste, depuis un lit d’hôpital, en une heure pile de monologue véhément et hilarant, une vérité crue de l’essence du langage. x La fenêtre donne sur la guerre qui a décimé mon enfance, la fenêtre donne sur les cris de ma mère. Mes mains empoignent la crémone mais, vidées … Lire la suite

Note de lecture : « La complainte de Foranza » (Sara Doke)

Lorsque le progrès technique et un féminisme combatif et inventif viennent secouer en beauté la fantasy d’un Moyen-Âge italien tardif. Rusé et somptueux. x Je déteste profondément mon prénom, Aphrodisia, qu’y a-t-il de pire ? C’est un prénom plein de promesses que je n’ai aucune intention de tenir. Un prénom de catin. Un prénom qui … Lire la suite

Note de lecture : « La femme à refaire le monde et autres nouvelles – Prix du Jeune Écrivain 2019 » (Collectif)

La cuvée 2019 du Prix du Jeune Écrivain : onze très bons textes et, grâce à Millie Duyé, une nouvelle exceptionnelle. x Depuis sa création en 1984 à Muret (Haute-Garonne), le prix international du Jeune Écrivain de langue française récompense chaque année une douzaine (sur plus de mille textes reçus) d’autrices et d’auteurs de nouvelles, … Lire la suite

Note de lecture : « Surface de réparation » (Olivier El Khoury)

Un beau brin d’humour et de décalage à propos d’apprentissage et d’obsession, en matière de football comme ailleurs. x C’est pas qu’il m’aimait pas mon père, ou qu’il était pas heureux de me voir arriver, non. C’est pas pour ça qu’il a pesté quand il a appris la nouvelle. J’arrivais au mauvais moment, tout simplement. … Lire la suite

Note de lecture : « Le tas de pierres » (Aurélie William Levaux & Christophe Levaux)

Un double regard d’encore enfants pour dénicher en riant (jaune, éventuellement) ce qui se cache sous les pierres abandonnées. x Je me rappelle encore du bruit que ça a fait quand le train a déraillé. En réalité, je ne savais pas qu’il était en train de dérailler. J’étais en train de fumer dans les volières … Lire la suite

Note de lecture : « La stratégie du hors-jeu » (Thomas Gunzig)

Le football en métaphore presque pure des instants décisifs d’une vie. x Créé en 2013 à Bruxelles sous le titre « Raymond » dans une mise en scène de Manu Riche, le texte de ce bref spectacle écrit par Thomas Gunzig a été publié chez Au Diable Vauvert en 2016, s’appelant désormais « La stratégie du hors-jeu ». Mon … Lire la suite

Note de lecture : « Bruges-la-Morte » (Georges Rodenbach)

La femme aimée et la ville, toutes deux défuntes, unies en un symbolisme extrême et curieusement émouvant. x Publié en 1892, le roman le plus célèbre du poète symboliste belge Georges Rodenbach demeure encore aujourd’hui une étoile mystérieuse de la littérature. Très court (on parlerait sans doute aujourd’hui plutôt de novella), il offre à la … Lire la suite