☀︎
archives

Littérature allemande

Ce tag est associé à 32 articles

Note de lecture : « Mondes animaux et monde humain » (Jakob von Uexküll)

L’œuvre majeure d’un grand pionnier de l’éthologie, toujours aussi captivante et puissante soixante après sa finalisation. x C’est grâce à quelques lignes puissantes glissées dans « Les diplomates » de Baptiste Morizot que j’ai découvert cet été Jakob Johann von Uexküll (1864-1944), biologiste allemand précurseur de l’éthologie, plusieurs années avant le grand Konrad Lorenz, et par ailleurs … Lire la suite

Note de lecture : « Rendre le monde indisponible » (Hartmut Rosa)

Une disponibilité du monde jamais atteinte auparavant et une frustration pourtant toujours accrue : un questionnement ambitieux et puissant autour d’un paradoxe contemporain apparent. x Vous rappelez-vous encore cette fin d’automne ou cet hiver de votre enfance où vous avez vu pour la première fois la neige tomber ? C’était comme l’irruption d’une autre réalité. … Lire la suite

Note de lecture : « Nina Hagen interprète Bertolt Brecht » (Lilian Auzas)

Une magnifique biographie de Nina Hagen, construite et orientée autour du lien artistique à facettes multiples entretenu avec Bertolt Brecht et son œuvre. x Les mains de Nina Hagen La première fois que j’ai vu Nina Hagen, j’ai été frappé par ses mains. Nous discutions dans l’arrière-cour du Berliner Ensemble et je me disais, en … Lire la suite

Note de lecture : « Le sommeil d’Europe » (Yoko Tawada)

Langues, lettres et musique en vecteur oblique de découverte de soi et de l’Europe, par une jeune japonaise des années 80. x Voilà plus de trente ans que j’ai atterri dans cette région du continent euroasiatique. Plus exactement : au cœur d’une monarchie qui n’existait plus. Durant tout le vol, j’avais été comme sonnée, je … Lire la suite

Je me souviens de : « Les douze corbeaux » (Otfried Preussler)

Une terrifiante et belle légende allemande adaptée pour la jeunesse. x Cet ouvrage « pour la jeunesse » du grand spécialiste allemand Otfried Preussler (1923-2013), publié en 1971 et traduit en français en 1973 par Évelyne Jeitl dans la collection Safari Signe de Piste des éditions Alsatia (réédité en 1994 au Livre de Poche Jeunesse sous le titre … Lire la suite

Note de lecture : « Hôtel Jasmin » (Jasmin Ramadan)

Une étrange disparition, des actes typiques et atypiques, une étonnante enquête entre Hambourg et Le Caire x Le jour de son vingt-troisième anniversaire, en fin d’après-midi, Roland Tarpenbek décida d’aller signaler la disparition de sa mère. Dans la nuit, une idée obsédante avait envahi ses pensées, s’était ensuite propagée dans son sommeil et se révélait … Lire la suite

Note de lecture : « Les Aventures de Ruben Jablonski » (Edgar Hilsenrath)

Odyssée autobiographique et porte d’entrée idéale dans l’œuvre de l’indispensable Edgar Hilsenrath. x Dès la fin de la guerre, Edgar Hilsenrath avait l’intention d’écrire un roman sur ce sujet impossible, la survie dans le ghetto et l’extermination des juifs. Né en 1926 dans une famille juive allemande, il a été déporté dans un ghetto en … Lire la suite

Note de lecture : « Éclairs lointains – Percée à Stalingrad » (Heinrich Gerlach)

Stalingrad du côté allemand, à hauteur d’hommes désemparés en proie au chaos et au doute. Un document exceptionnel malgré ses biais inévitables. x Ce récit romancé (l’édition précise en postface qu’en dehors de quelques généraux très haut placés et célèbres – Paulus, le commandant en chef de la VIe armée et de la « forteresse Stalingrad », … Lire la suite

Note de lecture : « Campo Santo » (W. G. Sebald)

Dix-huit fragments d’une prose poétique exceptionnelle hantée par la destruction et l’énigme de la mémoire. x Dès le milieu des années 1990, après la publication des «Anneaux de Saturne», W. G. Sebald a travaillé à un livre sur la Corse, resté inachevé après sa disparition en décembre 2001. Sous le titre «Petites proses», quatre textes … Lire la suite

Note de lecture : « Austerlitz » (W. G. Sebald)

Exhumer le passé à partir de ses traces. Le roman vertigineux et admirable d’après la catastrophe. x   Dans cet ultime roman de W.G. Sebald publié en 2001, traduit en 2002 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, le narrateur part en voyage comme dans «Les anneaux de Saturne», pour échapper à un  malaise … Lire la suite