☀︎
archives

Littérature algérienne

Ce tag est associé à 4 articles

Note de lecture bis : « Meursault, contre-enquête » (Kamel Daoud)

Variation et réappropriation de la langue et de l’Histoire algérienne, en comblant les blancs de «L’étranger» de Camus. x Dans ce roman paru en 2013 en Algérie aux éditions Barzakh, après son recueil de nouvelles poétiques et rageuses «Le Minotaure 504», puis chez Actes Sud en 2014, confondant l’auteur et l’assassin de «L’étranger», Camus et Meursault, Kamel Daoud, écrivain … Lire la suite

Note de lecture : « Des pierres dans ma poche » (Kaouther Adimi)

Jeune femme seule en exil cherche sa place entre deux mondes. x Jeune femme algérienne célibataire exilée d’Alger à Paris depuis plusieurs années, la narratrice de «Des pierres dans ma poche» travaille dans une petite maison d’édition. Bien installée dans sa vie professionnelle et son petit appartement, elle vit seule. Seule parce qu’«on ne se fait … Lire la suite

Note de lecture : « Le Minotaure 504 » (Kamel Daoud)

Nouvelles poétiques et rageuses, dans une Algérie meurtrie par son histoire. x Ce recueil de quatre nouvelles, paru en initialement en Algérie aux éditions Barzakh, fut le premier livre de Kamel Daoud publié en France en 2011 (éditions Sabine Wespieser) : à travers les monologues de quatre hommes, dans des textes d’une force poétique impressionnante, Kamel Daoud … Lire la suite

Note de lecture : « Meursault, contre-enquête » (Kamel Daoud)

Le meurtre d’un Arabe anonyme par Meursault en 1942 comme filtre décapant de la colonie qui écrase et de la post-colonie qui échoue. x Publié en 2013 chez barzakh à Alger, puis en juin 2014 chez Actes Sud, le troisième roman du journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud, qui a également publié deux recueils de … Lire la suite