☀︎
archives

Littérature africaine

Ce tag est associé à 20 articles

Note de lecture : « Verre cassé » (Alain Mabanckou)

Inventer une nouvelle écriture, vivace et inventive, pour raconter les aventures d’une troupe d’éclopés d’un bar de Brazzaville. x Ancien instituteur alcoolique surnommé Verre cassé, le narrateur du cinquième roman d’Alain Mabanckou, publié en 2005 aux éditions du Seuil, passe tout son temps au «Crédit qui a voyagé», un bar crasseux de Brazzaville. Le patron … Lire la suite

Note de lecture : « Congo Inc. – Le testament de Bismarck » (In Koli Jean Bofane)

Le Congo comme enjeu profondément hilarant et atrocement cruel du réel en tant que jeu vidéo mondialisé. x Publié en 2014 chez Actes Sud, six ans après son « Mathématiques congolaises », « Congo Inc. – Le testament de Bismarck » est le deuxième roman (hors textes destinés principalement à la jeunesse) du Congolais (Kinshasa) In Koli Jean Bofane. … Lire la suite

Note de lecture : « Snapshots – Nouvelles voix du Caine Prize » (Collectif)

Six nouvelles voix d’Afrique pour dire la dureté et les drames intimes, les espoirs et les barrières à l’exil. x Heureuse initiative des éditions Zulma (2014) pour faire connaître la jeune génération d’écrivains anglophones d’Afrique, ce recueil rassemble six nouvelles distinguées par le Caine Prize, qui récompense depuis 2000 la meilleure nouvelle écrite en anglais d’un jeune … Lire la suite

Note de lecture : « Borderland » (Vamba Sherif)

Très réussi, un envoûtant western libérien, teinté discrètement de fantastique. x Publié en 2007 en néerlandais, en 2010 en anglais, et traduit en français à partir de l’anglais en 2012 par Xavier Luffin chez Métailié, le troisième roman du Libérien Vamba Sherif – réfugié aux Pays-Bas après avoir passé une grande partie de son enfance … Lire la suite

Note de lecture : « Désir d’Afrique » (Boniface Mongo-Mboussa)

Imposante somme d’articles critiques de fond sur les littératures africaines, d’une rare pertinence. x Enseignant en littérature francophone et corédacteur en chef de la revue « Africultures », le Congolais Boniface Mongo-Mboussa est sans doute l’un des plus fins observateurs actuels des littératures afro-antillaises. Ce recueil de critiques de fond, paru en 2002 aux Continents Noirs de … Lire la suite

Note de lecture : « Cendres et braises » (Ken Bugul)

Tragique histoire de soumission par amour dans ce deuxième volet de la trilogie autobiographique de Ken Bugul. x Deuxième roman de Ken Bugul, paru en 1994, « Cendres et braises » est à la fois la suite « logique » du « Baobab fou » et la clé de voûte de ce qui deviendra, avec « Riwan ou le chemin de sable », … Lire la suite

Note de lecture : « Monsieur Ki – Rhapsodie parisienne à sourire pour caresser le temps » (Koffi Kwahulé)

Le mythique Village Fou ivoirien mystérieusement projeté dans le quotidien d’une chambre de bonne parisienne. x Grand homme de théâtre ivoirien, Koffi Kwahulé publie en 2010 ce second roman aux Continents Noirs de Gallimard, après le succès de « Babyface » en 2006 (prix Ahmadou Kourouma). Dans une chambre de bonne où il vient d’emménager, à Paris, … Lire la suite

Note de lecture : « Le socle des vertiges » (Dieudonné Niangouna)

Machine infernale de rancœurs explosives, servie par une langue violemment brillante. x Créée à Limoges en septembre 2011, vue aux Amandiers en novembre de la même année, publiée simultanément aux Solitaires Intempestifs, cette nouvelle pièce du Congolais (« Brazzaville ») Dieudonné Niangouna, dans une mise en scène musclée (boue, utilisation hypnotique de vidéos montrant l’égorgement festif et … Lire la suite

Note de lecture : « Photo de groupe au bord du fleuve » (Emmanuel Dongala)

Des femmes cassant des cailloux au bord du Congo, héroïnes malgré elles d’un ironique conflit social potentiellement libérateur. x Exilé aux États-Unis depuis le début des années 90 et les troubles graves de son (« petit ») Congo natal, Emmanuel Dongala, auréolé du succès de « Johnny chien méchant » en 2002 (adapté au cinéma sous le titre « Johnny … Lire la suite

Note de lecture : « Lettre à la France nègre » (Yambo Ouologuem)

Un an après (1969), des explications de l’auteur autour de son roman « Le devoir de violence ». x Un an après son « Devoir de violence », le Malien Yambo Ouologuem livrait ce recueil de courts essais, à la fois manifeste littéraire et somme d’explications idéologiques et critiques reprenant les arguments sous-jacents à son roman, à savoir la … Lire la suite