☀︎
archives

Libération

Ce tag est associé à 14 articles

Note de lecture : « Les quatrains de l’all inclusive » (Rim Battal)

Face au buffet sans fin et à volonté des assignations sociales tous azimuts, la poésie libératrice et drôle, toujours aussi intime, toujours aussi politique, de Rim Battal. x I Vu le bois de mon aisselle sur une photographie envoyée par mail ma mère me somme de contraindre la nature encore en ce lieu délicat de … Lire la suite

Note de lecture : « L’Enfant Guerre » – Le Livre des Purs 2 (Olivier Martinelli)

Deuxième partie du diptyque (et fin provisoire ?) du « Livre des Purs » : où comment l’épopée fantasy se hisse à un niveau mythique, tout en explorant certaines dimensions plus intimes des personnages. x Un brouillard mélancolique s’était déposé sur la mer Verte. Notre flotte approchait, muette. Seule la griffure des vagues sur les coques des … Lire la suite

Note de lecture: « Brûler Brûler Brûler » (Lisette Lombé)

Venus de Liège, vingt poèmes d’émotion et d’intelligence pour une spirale éclectique quant à ses cibles, malicieuse et guerrière quant à sa méthode. x Cycloparade De là où je parle, de là où je suis, je sens. Je n’ai pas besoin d’ouvrir les yeux, je n’ai pas besoin de porter le front à l’horizon. Sous … Lire la suite

Note de lecture : « Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation » (Erwan Desbois)

Une excellente synthèse provisoire du travail libérateur sur des univers en expansion effectué par les sœurs Wachovski. x Erwan Desbois nous avait déjà enchantés en 2017 avec son « J.J. Abrams ou l’éternel recommencement » qui dégageait avec brio les lignes directrices d’un travail de scénariste et de réalisateur pourtant réputé difficile à saisir dans son éclectisme … Lire la suite

Note de lecture : « La liberté totale » (Pablo Katchadjian)

Fausse pièce de théâtre et véritable roman de l’indétermination, de la liberté et de l’imagination – et du risque souverain que cela comporte. x En seulement deux textes jusqu’alors traduits en français, son « Quoi faire » de 2010 et son « Merci » de 2011, l’Argentin Pablo Katchadjian s’est hissé presque instantanément dans les hauteurs de mon petit … Lire la suite

Note de lecture : « Sous les serpents du ciel » (Emmanuel Ruben)

Yamakasi, cerfs-volants et femmes mobilisées pour un espoir de liberté de l’Archipel palestinien. Une somptueuse et subtilement dérangeante fiction. x Ils ou elles s’appellent Daniel, Mike, Tina, Djibril, Samuel, Khalil, Nida, Yasmina, Firas, Moussa, Majed, et de bien d’autres noms encore. Palestiniens, Israéliens ou d’abord étrangers à la région, ils hantent les nuits ou s’accrochent … Lire la suite

Note de lecture : « Opium pour Ovide » (Yoko Tawada)

À Hambourg de nos jours, les Métamorphoses d’Ovide, en aliénations flagrantes et en libérations subtiles pour 22 femmes. x Léda entra dans la baignoire. La porte de la salle de bains était fermée. Léda avait les deux bras paralysés. Cela l’empêchait de se laver, mais elle refusait l’aide d’autrui. Elle ne voulait plus montrer son … Lire la suite

Note de lecture : « Bréviaire des artificiers » (Mathias Énard)

Le terrorisme historique en sérieuse farce culinaire et manipulatoire. x Publié en 2007 chez Verticales, le troisième roman de Mathias Énard, après « La perfection du tir » (2003) et « Remonter l’Orénoque » (2005) peut aisément faire figure de curiosité dans la bibliographie de l’auteur. Ici commence ce mien discours, bréviaire et manuel, pour l’édification des débutants artificiers … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre asymétrique – ou la défaite du vainqueur » (Jacques Baud)

Une somme analytique lucide de 2003 qui n’a hélas pas énormément vieilli. x Publié en 2003 dans la collection « L’art de la guerre » des éditions du Rocher, qui propose souvent quelques véritables trésors, cet essai du Suisse Jacques Baud, avant tout spécialiste de l’histoire des services de renseignement (et en particulier de ceux de l’ex-bloc … Lire la suite

Note de lecture : « Le courtier en tabac » (John Barth)

L’épopée torrentueuse et farceuse, ironique et violente, de la colonisation de l’Amérique du Nord. Par les petits bouts acérés de l’aubergine et de la poésie. x RELECTURE Publié en 1960 aux États-Unis, traduit en français par Claro, au Serpent à Plumes en 2002, puis réédité dans une version légèrement revue, chez Cambourakis en octobre 2015, … Lire la suite