☀︎
archives

Liban

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Beaufort » (Ron Leshem)

L’évacuation israélienne du Sud-Liban en 2000, au plus près d’une section de commandos. x À une dizaine de kilomètres de la frontière séparant le Liban d’Israël, au pied du vieux château croisé de Beaufort, une petite base militaire a été, entre 1982 et 2000, l’un des points-clé de la ligne de défense israélienne au Sud … Lire la suite

Note de lecture : « Écrire dans une langue étrangère » (Etel Adnan)

La palette multiple des identités et des talents d’Etel Adnan. x Née en 1925 à Beyrouth d’une mère grecque de Smyrne et d’un père beaucoup plus âgé, un homme du XIXème siècle originaire de Damas, dans une Syrie qui faisait alors partie de l’empire ottoman, Etel Adnan a grandi entre le grec, le turc (que ses … Lire la suite

Note de lecture : « Terrain vague » (Oliver Rohe)

La poésie dramatique et hallucinée de l’oubli bien commode, après la guerre civile. x Souvent il m’arrive de venir dans cette pièce et de regarder la mer. Depuis ce fauteuil et en louvoyant entre les immeubles autour je n’ai pas grand-peine à la voir : cette vue est à peu près tout ce qui me … Lire la suite

Note de lecture : « Paysage avec palmiers » (Bernard Wallet)

Derrière l’ombre étroite des palmiers, toute l’horreur de la guerre. x «Le regard bien calé par les amphétamines et la bouche insensibilisée par le bourbon, j’ai vu, dans le port de Beyrouth, plusieurs cargos, ventre en l’air, dans une posture de vieux poissons obscènes. Dans les cales devenues inaccessibles, des milliers de cigares pourrissaient.» Dans … Lire la suite

Note de lecture : « Anti-Liban » (Jean-Louis Magnan)

Inclassable méditation érudite sur une identité morcelée, et sur le fossé entre orient et occident. x «Il faut, au Liban, supporter de rester vivant et cela demande un effort de déraison. Une schizophrénie qui sépare absolument le monde réel de la réalité qu’on espère.» Homme en perdition, ancien militaire, baroudeur qui a connu Haïti, l’Afrique … Lire la suite

Note de lecture : « Sous nos yeux » (Lawrence Joseph)

Entre un Detroit moribond et une mondialisation jusqu’au-boutiste, une poésie acérée, de tristesse et de foi. x Publié à l’origine en 1993, et en mai 2015 aux éditions Pétra, dans une édition bilingue et une traduction de Catherine Pierre-Bon, ce recueil de poèmes (son troisième) est la première apparition en français de l’étonnant Américain Lawrence … Lire la suite

Note de lecture : « Le quatuor de Jérusalem » (Edward Whittemore)

Peut-être LE grand roman du Moyen-Orient, par un ex-agent de la CIA formidablement inspiré et subtil. x Publié en quatre tomes entre 1977 et 1987, traduit en français par Jean-Daniel Brèque pour la collection Ailleurs & Demain de Laffont entre 2005 et 2008, le grand roman d’Edward Whittemore compte parmi ces textes relativement rares qui … Lire la suite

Note de lecture : « Zone » (Mathias Énard)

Monologue complice et sanglant du pourtour méditerranéen, un choc littéraire de magnitude élevée. x Publié en 2008 chez Actes Sud, Prix du Livre Inter 2009, ce volumineux roman, le quatrième de Mathias Énard, procure un authentique choc à la lecture. Dans le train entre Milan et Rome, un Franco-Croate, ancien combattant en Slavonie et en … Lire la suite

Note de lecture : « La lune dans le puits » (François Beaune)

Deux cents histoires vraies, collectées et arrangées, pour dresser le portrait contemporain d’un être méditerranéen. x Publié en octobre 2013, chez Verticales, ce texte de François Beaune, son troisième, est le résultat d’un énorme travail de collecte, pendant un an et demi, sur tout le pourtour méditerranéen, puis de sélection, de construction et de ré-arrangement, … Lire la suite

Note de lecture : « Le quatrième mur » (Sorj Chalandon)

Habile et poignant récit d’une tentative de consolation, difficile à rassasier, par le théâtre. x Publié en août 2013 chez Grasset, le sixième roman de Sorj Chalandon était ma première lecture de l’auteur (« Mon traître », 2008, et « Retour à Killybegs », 2011, étant – assez inexplicablement – restés coincés à mi-pente dans ma montagne à lire…). … Lire la suite