☀︎
archives

Lecture et écriture

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « Lire, écrire, se révolter » (Sébastien Doubinsky)

Lier avec force et assurance trois actions littéraires et politiques que trop de doxas s’évertuent à cloisonner. x L’une des particularités notables de Sébastien Doubinsky, auteur français vivant au Danemark, est, depuis maintenant de nombreuses années, d’écrire aussi bien en anglais qu’en français. C’est ainsi par exemple que son roman « Absinthe », écrit en 2016 pour Dalkey … Lire la suite

Note de lecture : « Sur l’écriture » (Charles Bukowski)

Les passionnants extraits des correspondances de Bukowski consacrés à la littérature et à l’écriture. x En 2015, un peu plus de vingt ans après la mort de Charles Bukowski, avec l’aide de son épouse et exécutrice testamentaire Linda Lee Bukowski, l’éditeur américain Ecco (et en 2017 l’éditeur français Au Diable Vauvert, dans une traduction de … Lire la suite

Note de lecture : « C’était » (Joachim Séné)

Dans le vide de l’open space, personne n’entendra crier et rêver le codeur. x C’était subir chaque matin la stridence du radio-réveil, l’appel au lever, au garde-à-vous et avoir, à ce moment, depuis son lit, la vision du bureau, là-bas, et du temps à y passer, assis, tête baissée vers l’écran. C’était d’arriver le matin … Lire la suite

Note de lecture : « Trop dire ou trop peu – La densité littéraire » (Judith Schlanger)

Une superbe réflexion sur la densité de l’écriture en littérature et ailleurs x C’est grâce à Gaëlle Obiégly, venue jouer les libraires d’un soir chez Charybde un soir de septembre 2017 (on peut écouter sa présentation ici) que j’ai découvert la philosophe française Judith Schlanger, qui enseigne à l’Université Hébraïque de Jérusalem, et en particulier … Lire la suite

Note de lecture : « Clameurs – Portraits voltés » (Richard Comballot)

Sept entretiens exceptionnels avec les auteurs français emblématiques de La Volte. x Ce recueil d’entretiens conduits par Richard Comballot, publié en 2014 à La Volte, constitue un moyen rare et précieux de pénétrer dans les circuits imprimés profonds de cet éditeur pas comme les autres, à travers sept auteurs emblématiques de la maison, en même … Lire la suite

Note de lecture : « N’être personne » (Gaëlle Obiégly)

Cabinet d’écriture accidentel pour l’invention d’un récit formidable, dérisoire et essentiel. x Hôtesse d’accueil dans une entreprise, la narratrice de «N’être personne», publié en janvier 2017 aux éditions Verticales, reste accidentellement enfermée seule dans les W-C de son entreprise pendant un week-end entier, avec uniquement un Bic et du papier hygiénique pour écrire. Impossible de … Lire la suite

Note de lecture : « Campo Santo » (W. G. Sebald)

Dix-huit fragments d’une prose poétique exceptionnelle hantée par la destruction et l’énigme de la mémoire. x Dès le milieu des années 1990, après la publication des «Anneaux de Saturne», W. G. Sebald a travaillé à un livre sur la Corse, resté inachevé après sa disparition en décembre 2001. Sous le titre «Petites proses», quatre textes … Lire la suite

Note de lecture : « Une activité respectable » (Julia Kerninon)

La nécessité et le bonheur des livres. x Grandir avec des parents indifférents aux biens matériels à l’exception des livres, unique denrée vitale, avoir pour héroïne d’enfance Sylvia Beach et rêver de dormir dans une librairie, recevoir en don une passion dévorante pour la lecture d’une mère aussi géniale qu’autodidacte en littérature, lectrice colossale qui lui … Lire la suite

Note de lecture : « Essais sur l’art de la fiction » (Robert Louis Stevenson)

Stevenson au service incisif de la littérature d’imagination, de récit et d’aventure. x RELECTURE C’est en 1988 à la Table Ronde que Michel Le Bris publia cette édition décisive, riche en inédits et en textes jusqu’alors éparpillés de ci de là, de l’ensemble des essais consacrés par Robert Louis Stevenson, sous diverses formes, à l’art … Lire la suite

Note de lecture : « Le point aveugle » (Javier Cercas)

Le roman moderne, genre cannibale indispensable pour rendre compte de la complexité du monde. x Il existe dans l’œil humain une petite portion de la rétine totalement dépourvue de photorécepteurs et qui est ainsi complètement aveugle. De même il existe depuis le Quichotte un type de romans que Javier Cercas appelle les romans du point aveugle, qui … Lire la suite