☀︎
archives

Kosovo

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Pukhtu Secundo » (DOA)

Géopolitique de l’avidité : mieux vaut néanmoins ne pas réveiller un Lynx qui dort. x SANS SPOILERS (OU VRAIMENT PRESQUE) Afghanistan, 2008. Sept ans après le début de leur intervention contre les talibans, les forces de la coalition OTAN pilotée par les États-Unis – de plus en plus relayées par des sociétés militaires privées qui, … Lire la suite

Note de lecture : « Milieu hostile » (Thierry Marignac)

Dessaignes, désespéré, retourne aux magouilles de l’Ukraine post-soviétique. x Publiée fin 2011 chez Baleine, la suite de « Renegade Boxing Club » permet au lecteur de retrouver le héros de Thierry Marignac, Dessaignes, ayant quitté New York pour revenir, par amour et par désespoir, courtiser son ancienne conquête, « l’Infirmière » dans une Crimée où les tensions russo-ukrainiennes sont … Lire la suite

Note de lecture : « Le quartier de la fabrique » (Gianni Pirozzi)

Perturbante plongée dans l’enfer de l’intervention OTAN au Kosovo. x Travailleur social breton désormais installé à Sète, Gianni Pirozzi publiait en 2009 chez Rivages son troisième roman noir, après les remarqués « Romicide » (2001) et « Hotel Europa » (2004). On y retrouve plusieurs des personnages des romans précédents – et notamment Augusto Rinetti -, plongés cette fois … Lire la suite

Note de lecture : « Dernière danse à Pristina » (Julie Armen)

Un regard de première main et sans concession, sur un drame encore récent, à l’opposé du regard médiatique majoritaire. x Premier roman, publié en 2007 chez Ramsay, d’une travailleuse humanitaire (notamment au CICR), devenue relativement sur le tard officier de l’Armée française, « Dernière danse à Pristina » raconte le séjour de six mois d’un groupe de … Lire la suite

Note de lecture : « Pukhtu Primo » (DOA)

Aux confins afghans comme dans les flux mondialisés, une époque se livre entière, nue et glacée. x Publié en 2015 dans la Série Noire de Gallimard, le sixième roman de DOA aura fait longtemps patienté les lecteurs de « Citoyens clandestins » (2007), qui auront pu toutefois goûter durant ces huit ans écoulés aux excellents « Le serpent … Lire la suite