☀︎
archives

Kafka

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Omniscience » (André Ourednik)

Une belle fiction métaphorique d’un futur possible des océans de données et des enjeux de leur exploration. x L’Omniscience s’infiltrait quand même un peu par la jointure du scaphandre, il la sentait, la coquine. Ça lui coulait sur la nuque. Renvoyait des flashs de sa sœur assise dans une chambre blanche, ses yeux noir vert … Lire la suite

Note de lecture : « La femme des sables » (Abé Kôbô)

Délectables paradoxes de l’aliénation et de la libération par l’enfermement et par la lutte, dans et par la fluidité solide du sable. x RELECTURE Publié en 1962, traduit en français en 1979 par Georges Bonneau chez Stock, le sixième roman d’Abé Kôbô obtint le prix Yomiuri, l’un des trois prix littéraires japonais les plus prestigieux, … Lire la suite

Note de lecture : « Les carcasses » (Raymond Federman)

Une fable foisonnante et légèrement barrée suit l’existence non pas des âmes, mais des « carcasses » immortelles. x Publié en 2009 chez Leo Scheer / Laureli, et écrit directement en français, peu de temps avant son décès, cette fable du franco-américain – ô combien atypique – Raymond Federman développe en 70 pages l’une de ces métaphores … Lire la suite

Note de lecture : « La brèche » (Vladimir Makanine)

Superbe allégorie de la fin du monde soviétique, et des « hauteurs béantes » qui menacent aussi nos sociétés. x Publié artisanalement en russe en 1991, et dès cette époque en français chez Belfond (et réédité chez L’imaginaire de Gallimard en 2007 dans la traduction de Christine Zeytounian-Beloüs), ce court roman de Vladimir Makanine constitue sans doute … Lire la suite

Note de lecture : « Et si les œuvres changeaient d’auteur ? » (Pierre Bayard)

Une nouvelle facétie de méta-littérature par Pierre Bayard, particulièrement réussie. x Dernier livre en date (2010) de Pierre Bayard, qui poursuit sur la lancée du « Comment améliorer les œuvres ratées » (2000) et du « Plagiat par anticipation » (2009) en se proposant cette fois, dans la tradition du Pierre Ménard de Borges, de « relire » certaines œuvres en … Lire la suite

Note de lecture : « Extraits des archives du district » (Kenneth Bernard)

Sans doute l’une des plus subtiles et des plus fortes fables dystopiques jamais concoctées sur l’encadrement paisible de la résignation sociale et politique. Un roman indispensable. xxx Publié en 1992, traduit en français en 2010 par Sholby chez Attila, et réédité ces jours-ci au Tripode, le premier (et seul, à ce jour) roman du nouvelliste, … Lire la suite