☀︎
archives

Journalisme

Ce tag est associé à 25 articles

Note de lecture : « La politique du tumulte » (François Médéline)

Machinations politiques subtiles et violentes, secrets de famille et télescopages. Du grand art musclé. x Quand Jacques Dardenne pénétra dans la Brasserie du palais, Secondi était plongé dans une chronique du Monde rédigée par un ancien ministre de la Justice, un enfoiré d’avocat humaniste qui avait fait abolir la peine de mort en 1981. Cet … Lire la suite

Note de lecture : « Ce qui ne me tue pas – Millénium 4 » (David Lagercrantz)

L’art délicat d’offrir une suite crédible à une trilogie mythique et en partie inachevée. x Mikael Blomkvist n’avait dormi que quelques heures. Il avait voulu lire jusqu’au bout un polar d’Elizabeth George. Ce n’était pas très raisonnable de sa part. Dans la matinée, Ove Levin, le gourou de la presse du groupe Semer Media, allait … Lire la suite

Note de lecture : « La parallèle Vertov » (Frédéric Delmeulle)

Jouant superbement de registres narratifs bien différents, une belle ré-exploration du sens de l’Histoire et de l’impact humain. x Début du XXème siècle : deux journalistes français et britannique, dignes des magnifiques Harry Blount et Alcide Jolivet du « Michel Strogoff » de Jules Verne, enquêtent sur une mort mystérieuse, en huis clos, au cœur de l’abbaye … Lire la suite

Note de lecture : « Avant l’aube » (Xavier Boissel)

Un roman policier rude et étrangement poétique dans la France satisfaite de 1966. x Comme l’animal qui a la prescience de sa mort prochaine, j’ai senti, tandis que je traversais les nuages de fumée noire, épaisse et grasse, une piqûre douloureuse, cruelle. Un truc qui vous tétanise quelques secondes. Je courais vers le pavillon de … Lire la suite

Note de lecture : « Le colosse de New York – Une ville en treize parties » (Colson Whitehead)

Tenter de sentir l’essence d’une ville, New York, en treize tableaux fiévreux et subtilement ironiques. x x Les livres d’histoire et les documentaires culturels s’acharnent à vous offrir des « faits » sur New York. Comme quoi Canal Street fut jadis un canal. Et Bryant Park un réservoir. Tout ça, c’est de l’esbroufe. Je suis allé à … Lire la suite

Note de lecture : « Le fil de l’horizon » (Antonio Tabucchi)

Une curieuse enquête gratuite, improvisée par un infirmier légiste dans une Gênes imaginée. x C’est grâce au « GEnove / GE9 » de Benoît Vincent, formidable incursion à facettes dans la ville de Gênes, que j’ai découvert ce court roman d’Antonio Tabucchi, son cinquième, publié en 1986 (et traduit en français en 1988 par Christian Paoloni chez … Lire la suite

Note de lecture : « Le fasciste et le président » (Gérard Bon)

Le chemin de croix haut en couleur d’un vieillissant journaliste d’extrême-droite, en plein cynisme françafricain. x Avec ce roman de Gérard Bon publié en 2011 chez L’Écailler, j’ai été confronté à l’un de ces relativement classiques dilemmes de lecteur-chroniqueur : comment rendre compte honnêtement d’un texte qui, loin d’être mauvais (l’écriture en est même d’une … Lire la suite

Note de lecture : « #Jenaipasportéplainte » (Marie-Hélène Branciard)

Viols homophobes et vengeances tardives, dans un polar à défauts, mais à très beau potentiel. x Publié en 2016 aux éditions du Poutan, le deuxième roman de Marie-Hélène Branciard propose une bonne intrigue policière, située en grande partie, et donc assez inhabituellement, dans les milieux LGBT, sur le web et les réseaux sociaux, avec une … Lire la suite

Note de lecture : « Le Dernier Amour du lieutenant Petrescu » (Vladimir Lortchenkov)

Une farce débridée et poétique de la mélancolie tchékiste et de la paranoïa marchandisée. x – Réponds, salopard, où t’as foutu le magnétophone ? Le petit homme basané en pantalon crasseux, dont la couleur n’était identifiable qu’à une inscription – « Green jeans » – au niveau de l’aine, poussa un gémissement plaintif. Quant au lieutenant Petrescu, … Lire la suite

Note de lecture : « Chronique des guerres occitanes » (Claude Delmas)

Les imaginaires de la guerre civile et du conflit colonial redoutablement mixés en un conte puissamment déstabilisant. x x x Sortant de l’État-major de province, une caserne en briques roses, sans doute un ancien couvent, dans un quartier pauvre, un de ces quartiers populaires remplis d’odeurs de fruits désintégrés par la pluie dans les caniveaux, … Lire la suite