☀︎
archives

Japon

Ce tag est associé à 22 articles

Note de lecture : « Théorie du kamikaze » (Laurent de Sutter)

Philosophie et histoire, cinéma et pop culture, impossibilité du grand récit politique : une robuste tentative théorique à propos du difficilement pensable. x Paris, vendredi 13 novembre 2015, 21 h 20. Le match de football amical opposant les équipes d’Allemagne et de France au Stade de France avait commencé depuis un gros quart d’heure, sans … Lire la suite

Note de lecture : « Tokyo année zéro » (David Peace)

La langue reine de l’obsession intime et du malaise physique au service du très noir Tokyo en ruines de 1946. x Cinq ans après avoir achevé son magistral « Quatuor du Yorkshire », trois ans après sa redoutable post-conclusion, disjointe et différée, offerte par « GB 84 » (2004) et un an après l’alors relativement bizarre « 44 jours » (qui … Lire la suite

Note de lecture : « Moderne sans être occidental – Aux origines du Japon d’aujourd’hui » (Pierre-François Souyri)

Au Japon de l’ère Meiji, dans l’étude du couple subtil et incertain formé par modernisation et occidentalisation. x Grand spécialiste de l’histoire du Japon, professeur à l’Université de Genève après avoir enseigné pendant près de quinze ans à l’Inalco de Paris, Pierre-François Souyri proposait en 2016, dans la Bibliothèque des Histoires de Gallimard, cette passionnante … Lire la suite

Note de lecture : « Un monde parfait selon Ghibli » (Alexandre Mathis)

Un magnifique essai pour saisir l’essentiel de ce qui relie et enchante Totoro, Mononoké, Chihiro, Porco Rosso et les autres créations du studio japonais. x « Le Château dans le ciel » (1986), « Mon voisin Totoro » (1988), « Porco Rosso » (1992), « Princesse Mononoké » (1997), « Le voyage de Chihiro » (2001), « Le vent se lève » (2013) : ces six films, … Lire la suite

Note de lecture : « L’adolescente japonaise » (Stéphane du Mesnildot)

Arpenter les territoires de l’adolescente japonaise, impératrice des signes et de la modernité nippone. x Alors que vient de s’ouvrir au musée du quai Branly la très belle exposition Enfers et fantômes d’Asie, dont Stéphane du Mesnildot est le co-commissaire avec Julien Rousseau (à avoir jusqu’au 15 juillet), il signe ce court essai passionnant paru … Lire la suite

Note de lecture : « Louange de l’ombre » (Tanizaki Jun’ichirô)

« Nous, les Orientaux, là où il n’y a rien nous faisons surgir l’ombre et cela crée de la beauté. » x La nouvelle traduction de Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré pour les éditions Philippe Picquier permet de goûter à nouveau à l’éclat et à la poésie de ce texte culte, essai publié en 1933 et initialement … Lire la suite

Note de lecture : « Le lieu et le moment » (Laurent Jenny)

Lumineuses épiphanies de la mémoire. x Dans ce récit paru en 2015 aux éditions Verdier, Laurent Jenny capture des souvenirs, images et sensations, émotions esthétiques qui se réveillent et illuminent sa mémoire, comme des lumières fugaces ou permanentes. Images sans suite, ces souvenirs se dévoilent par strates chronologiques, de l’enfance à la découverte de la … Lire la suite

Note de lecture : « Éclipses japonaises » (Éric Faye)

Puzzle de destins de citoyens japonais, arrachés à leur quotidien et leur identité par la Corée du Nord. X Dans ce roman paru en août 2016 aux éditions du Seuil, Éric Faye s’empare d’une histoire connue et fascinante, la multiplication dans les années 1970 et 1980 de disparitions anormales de citoyens ordinaires au Japon (et … Lire la suite

Note de lecture : « Shibumi » (Trevanian)

Go, spéléologie et pays basque au cœur d’un énorme et joliment extravagant thriller d’espionnage. x Publié en 1979, traduit en français en 1981 par Anne Damour chez Robert Laffont, puis à nouveau, dans une traduction révisée par elle-même, chez Gallmeister en 2007, le quatrième roman du (longtemps) mystérieux Trevanian est le plus souvent considéré comme … Lire la suite

Note de lecture : « Mā » (Hubert Haddad)

La trajectoire d’un homme, sur les traces du moine vagabond et haïkiste Santōka, rescapé sur les chemins et en poésie des naufrages de l’amour. x  «C’est au Café Crépuscule que j’ai rencontré Saori, voilà quinze ans, sept mois et trois jours.» Le cours de l’existence de Shōichi, jeune étudiant maigre au regard de myope, avec … Lire la suite