☀︎
archives

Jacques Tardi

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Une plaie ouverte » (Patrick Pécherot)

Enquête à l’ombre de Rimbaud sur un crime et une folie cachés au cœur falsifié de l’histoire de la Commune. Somptueux et noir. x Publié en  septembre 2015 dans la Série Noire de Gallimard, le neuvième roman de Patrick Pécherot restitue à la perfection ce Paris populaire, ouvrier, bohème ou canaille qui faisait déjà une … Lire la suite

Note de lecture : « Au-delà des halos » (Laurent Banitz)

Neuf incisions poétiques du presque ordinaire, du résolument improbable, du vicieusement fantastique. x Publié en octobre 2015 chez Antidata, spécialistes joueurs et enthousiasmants de l’écriture et de l’édition en forme courte (si vous ne les connaissez pas, jetez vraiment un œil à leurs superbes anthologies collectives thématiques, comme « Douze cordes » (la musique), « Temps additionnel » (le … Lire la suite

Note de lecture : « À notre humanité » (Marie Cosnay)

Croiser la grande Histoire et les aveux recueillis par une prostituée folle pour dire la Commune des vaincus, écrasés. x Publié en 2012 chez Quidam, le dix-septième texte, tous genres et tous registres confondus, de Marie Cosnay, par ailleurs professeur de lettres classiques dans les Landes et traductrice de textes antiques, est peut-être l’un des … Lire la suite

Note de lecture : « Gueules » (Andréas Becker)

La langue brisée des gueules cassées, entre horreurs et médailles. x Publié en mars 2015 aux éditions d’En Bas, le troisième texte d’Andréas Becker, après « L’effrayable » (2012) et « Nébuleuses » (2013), surprend, désarçonne, effraie même, avant d’engendrer la sidération et de démontrer à quel point cet auteur est un très rare inventeur de langage. « L’effrayable » avait … Lire la suite

Note de lecture : « La guerre dans la BD » (Mike Conroy)

Somptueux tour d’horizon des comics anglo-saxons liés aux guerres de toutes époques. x Publié en 2009 au Royaume-Uni, traduit en français en 2011 par Jérôme Wicky chez Eyrolles, ce « La guerre dans la BD » propose un captivant – et magnifiquement illustré – tour d’horizon de la manière dont le neuvième art a su … Lire la suite

Note de lecture : « Au revoir là-haut » (Pierre Lemaitre)

Un bon roman, à savourer comme une BD de Jacques Tardi qui durerait 600 pages, mais sans dessin. x Publié en août 2013 chez Albin Michel, « Au revoir là-haut », septième roman de Pierre Lemaitre, et le troisième qui ne mette pas en scène Camille Verhoeven, quitte son usuel terrain policier pour rejoindre deux jeunes soldats … Lire la suite