☀︎
archives

Jacques Derrida

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Fabuler la fin du monde » (Jean-Paul Engélibert)

Une incursion électrique et passionnante parmi les fictions littéraires et cinématographiques de fin du monde, pour en évaluer avec justesse les dimensions critiques. x Dans la passionnante collection L’Horizon des possibles des éditions La Découverte, où l’on pouvait déjà lire par exemple Jérôme Baschet, Benoît Borrits, Peter Wagner ou Erik Olin Wright, entre autres, Jean-Paul … Lire la suite

Note de lecture : « Sidérer, considérer » (Marielle Macé)

Plaidoyer pour la considération des migrants, ces grands vivants. x Sur le quai d’Austerlitz, à Paris, s’est établi pendant quelques mois un camp de migrants et de réfugiés qui a été détruit en septembre 2015, mais où se sont vite réinstallées des tentes ; un camp discret, mal visible, peu médiatisé. Convoquant W.G. Sebald, dont le … Lire la suite

Note de lecture : « Le dénouement » (Lionel Ruffel)

Philosophie, littérature et histoire pour lire le sens de la « fin de vingtième siècle ». x Publié en 2005 chez Verdier, cet essai majoritairement littéraire de Lionel Ruffel (auquel on doit notamment le proprement époustouflant « Volodine post-exotique » (2007) chez Cécile Defaut) est peut-être bien l’un des travaux les plus importants, sous ses modestes 100 pages, de … Lire la suite

Note de lecture : « Quelle terreur en nous ne veut pas finir ? » (Frédéric Boyer)

Surmonter la peur et penser l’autre. x «Nos identités ne peuvent être closes. Car la grande aventure, c’est la reconnaissance de l’autre comme enjeu de notre propre humanité possible.»   Les phrases amples et poétiques de ce court texte de Frédéric Boyer, paru en mars 2015 aux éditions P.O.L., s’écoulent comme une rivière en crue, plaidoyer d’un … Lire la suite

Note de lecture : « Sur écoute – Esthétique de l’espionnage » (Peter Szendy)

Écoute, surécoute, télécoute : ce que l’ouïe nous dit de l’espionnage et du monde. x Publié en 2007 aux éditions de Minuit, le huitième texte de Peter Szendy poursuivait sa quête du sens philosophique et esthétique du son, sous ses formes et ses absences les plus variées, en s’attachant ici, six ans avant l’expérience sonore … Lire la suite