☀︎
archives

Islande

Ce tag est associé à 17 articles

Note de lecture : « Un marin chilien » (Agnès Mathieu-Daudé)

Creusé dans la tranche d’une carte postale islandaise travaillée au corps, un farceur conte contemporain, au cœur désespérant des préjugés. x Thorvardur avait rencontré beaucoup de Chiliens dans sa carrière, il avait plusieurs fois fait escale à Valparaiso et à Puerto Montt, deux villes que même un type comme lui avait trouvées affreuses, écrasées de … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 11 : « Dehors »

Spécial confinement : le n°11 de La moitié du fourbi, poétique et malicieux, joueur et érudit, rêveur et incisif, disponible gratuitement en ligne, est consacré au… Dehors ! x Belle surprise de ce début mai 2020, transformant en véritable fête du sentiment et de l’intelligence le vieil adage « Faire contre mauvaise fortune bon cœur », l’équipe … Lire la suite

Note de lecture : « Polaris » (Fernando Clemot)

Que s’est-il passé exactement à bord de ce navire de prospection de la Centrale, ancré devant l’île arctique Jan Mayen ? Une angoissante plongée glacée au cœur de certaines ténèbres. x Les voix se taisent et sur le pont les bruits s’estompent : je peux enfin méditer sur la nature de la pièce où je … Lire la suite

Note de lecture : « Temps glaciaires » (Fred Vargas)

L’un des plus féroces puzzles jamais soumis au commissaire Adamsberg et à sa brigade bariolée. x J’avais laissé reposer quelque temps le commissaire Adamsberg de Fred Vargas, après « L’armée furieuse » en 2011. Certainement pas par lassitude, ce personnage de policier résolument hors normes étant sans doute l’un des plus attachants construits par la fiction romanesque … Lire la suite

Note de lecture : « Toxoplasma » (Sabrina Calvo)

Hackers en folie et Commune Libre de Montréal en métaphore uchronique d’un âge d’or déliquescent à toujours réinventer. x « Même pas en rêve, cousin ! » : le nouveau roman de Sabrina Calvo, publié en ces jours d’octobre 2017 à La Volte, est sans aucun doute l’une des expériences littéraires les plus époustouflantes que j’ai rencontrées … Lire la suite

Note de lecture : « American Gods » (Neil Gaiman)

La légende des États-Unis en lutte acharnée entre anciens dieux clochardisés et nouveaux dieux en marche. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE ANGLAISE) Ombre purgeait trois ans de prison. Il était assez costaud et avait plutôt l’air de ne pas se laisser emmerder pour que son plus gros problème soit de tuer le temps. … Lire la suite

Note de lecture : « Heimska – La stupidité » (Eiríkur Örn Norđdhal)

Pleine d’humour noir, une fable acérée du narcissisme terminal contemporain. x Avant de l’épouser, Áki avait prévenu Lenita que, si elle le trompait, il ne se gênerait pas pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Je sortirai et je coucherai avec quelqu’un d’autre, avait-il menacé. N’importe qui, avait-il répété en voyant qu’elle ne répondait … Lire la suite

Note de lecture : « Elliot du Néant » (David Calvo)

Entre saga islandaise ancestrale, jeu vidéo contemporain et exégèse mallarméenne, une très beckettienne fin de partie poétique. x x x Je ne rêve pas. Pour être plus précis : j’ai conscience du rien. Si le sommeil est un canevas de ténèbres sur lequel nous brodons des merveilles, pour moi ce noir, cette absence de tout, … Lire la suite

Je me souviens de : « Tempête rouge » (Tom Clancy)

Peut-être le meilleur et le plus fouillé des thrillers jamais écrits sur une guerre entre OTAN et Union Soviétique. x x Publié en 1986, traduit en français en 1987 chez Albin Michel par France-Marie Watkins, le deuxième roman de Tom Clancy, que j’ai lu trois ou quatre fois à divers moments entre 1987 et 2000, … Lire la suite

Note de lecture bis : « Archives du vent » (Pierre Cendors)

La poésie chamanique du cinéma réinventant le labyrinthe de la vie. x Publié en septembre 2015 au Tripode, le cinquième roman de Pierre Cendors, auteur que je découvre pour l’occasion sur la recommandation chaleureuse de mon amie et collègue Charybde 7, compte indéniablement parmi ces œuvres trop rares, d’emblée profondément vertigineuses, jouant de la frontière … Lire la suite