☀︎
archives

Ironie

Ce tag est associé à 42 articles

Note de lecture : « Sez Ner » (Arno Camenisch)

L’alpage des Grisons transformé le temps d’un été en savoureux et puissant miroir de toute une humanité taiseuse et débridée. Du grand art inclassable. x Ils se la coulent douce aujourd’hui, dit un des paysans après que le vacher est sorti de la chambre. Avant c’était autre chose. Il reverse à boire, il se souvient … Lire la suite

Note de lecture : « Comète » (Hans Limon)

La violente naissance, arrachée à une féroce tourbe calaisienne, fantasmée et retravaillée, d’un poète, d’un conteur, d’une comète. x Dans mon rêve prémonitoire, le village restait pourtant paisible et muet, depuis quelques discrètes minutes échappées du fracas diurne. Un peu d’ombre et de vent, des fleurs jetées au hasard des parpaings lézardés, une cheminée poisseuse, … Lire la suite

Note de lecture : « Centre épique » (Jean-Michel Espitallier)

Transformer les milliers de films d’amateurs archivés par la région Centre-Val-de-Loire depuis 1919 en matière première pour une véritable épopée échevelée ou pour un récit national poétique, malicieux et irrévérencieux. Éblouissant. x Alors au départ, c’est un peu compliqué. C’est un peu compliqué parce qu’il y a le jeu des alliances, des mésalliances, des combines … Lire la suite

Note de lecture : « Le guide du démocrate » (Éric Arlix & Jean-Charles Massera)

Une fête du langage pince-sans-rire du contemporain, savant et populaire, sérieux et drôle, pour une lecture décapante des impasses de la croissance néo-libérale et de sa consommation jusqu’au-boutiste. x Aujourd’hui, ce qui semble clair, dans les pays les plus avancés sur le plan de la marchandisation et de la mondialisation des échanges et des informations, … Lire la suite

Note de lecture : « L’invention de la course à pied » (Jean-Michel Espitallier)

Le mystère de l’agitation musculaire gratuite enfin expliqué et mis en perspective. Incisif, drôle et poétique. x L’homme est ainsi fait qu’il passe son temps à inventer des choses qui ne lui servent strictement à rien. Disons plutôt qu’il ne se contente pas de se conformer à l’axiome un peu plan-plan reproduction + survie, autrement … Lire la suite

Note de lecture : « Retour de service » (John Le Carré)

Une superbe leçon de renseignement, de ruse et d’éthique dans l’univers froid de la géopolitique européenne au temps du Brexit. Par un vrai maître de 88 ans. x Notre rencontre n’a été arrangée par personne. Ni par moi, ni par Ed, ni par des manipulateurs en coulisse. Je n’avais pas été ciblé. Ed n’avait pas … Lire la suite

Note de lecture : « Projectiles au sens propre » (Pierre Senges)

La tarte à la crème de cinéma en objet industriel vertigineux et spéculatif. Une redoutable percée intellectuelle, joueuse et pâtissière. x Ronde et agréable Ainsi était la Lune selon Monsieur Cryptogame, sorte de grand dadais maladroit en amour inventé par Rodolphe Töpffer – et il ajoutait : ronde comme un fromage, agréable comme une lanterne, … Lire la suite

Note de lecture : « Paul Verhoeven, Total Spectacle » (Axel Cadieux & Collectif)

Totalement passionnante, absolument pas robotisée et volontiers spatiale, une superbe quadruple coupe transversale du cinéma de Paul Verhoeven. x Parvenir au sommet et y rester, écraser ses congénères, être plus malin, plus vif, plus fort, briller dans la lumière et jouir de ce statut : s’il y a un point commun entre la plupart des … Lire la suite

Note de lecture : « Les nouveaux mystères de la chambre noire » (Philippe Curval)

Plus d’une centaine de tableaux, montages photographiques renforcés et détournés par la création graphique pour offrir un formidable appel d’air vers l’imagination spéculative. x Depuis de nombreuses années, parallèlement à sa prolifique et puissante carrière d’écrivain d’imaginaire – de science-fiction, plus précisément, pourrait-on largement souligner – dont les derniers témoignages en date, l’an dernier, nous … Lire la suite

Note de lecture : « Les cendres de Gramsci » suivi de « La religion de notre temps » et de « Poésie en forme de rose » (Pier Paolo Pasolini)

En édition bilingue, de très larges extraits des trois recueils poétiques essentiels de Pasolini. Une interrogation fulgurante, joueuse et déchirante, aujourd’hui comme hier. x Les poèmes de cette édition Gallimard de 1973 revue en 1980 sont extraits de trois recueils essentiels de Pier Paolo Pasolini : « Les cendres de Gramsci » (1957), « La religion de notre … Lire la suite