☀︎
archives

Ironie du sort

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « En marge » (Juan Milhau-Blay)

Quatorze nuances de rugueux, de noir, de tendresse et d’ironie du sort. Une belle réussite. x Dans l’année éditoriale globalement (un peu) ralentie – mais surtout malmenée – qu’a été 2020, notre éditeur préféré des formes courtes (nouvelles et novellas), Antidata, en sus du très bon « Votre session va bientôt expirer » de Karl Noail, nous … Lire la suite

Note de lecture : « Entrée du diable à Barbèsville » (Marc Villard)

Onze nouvelles et novellas bien noires et toujours curieusement poétiques de Marc Villard. x x Marc Villard est un personnage relativement rare dans le vaste paysage du noir français. Si l’on connaît ses romans (parmi lesquels je ne citerai que deux de mes préférés, « Ballon mort » et « La guitare de Bo Diddley »), on oublie trop … Lire la suite

Note de lecture : « La tourmente » (Vladimir Sorokine)

Hilarante, parodique et grinçante, l’urgence médicale bravant la tempête de neige, au rythme de 50 chevaux pas plus gros que des perdrix. x Platon Ilitch s’approcha du poêle : « Je dois impérativement être à Dolgoïé aujourd’hui. Il y a une épidémie. Impérativement ! – Une épidémie… De ses gros doigts calleux aux ongles sales, le … Lire la suite

Note de lecture : « Effets indésirables » (Larry Fondation)

Incroyables instantanés du bitume humain et sanglant de Los Angeles. x C’est donc grâce aux belles éditions Tusitala que l’on va pouvoir continuer en français en août 2016 (dans une traduction de Romain Guillou) la formidable saga du Los Angeles de la rage et du bitume construite par Larry Fondation depuis 1995, dont ce « Effets … Lire la suite

Note de lecture : « Le diable, certainement – 33 histoires délicieusement amorales » (Andrea Camilleri)

L’ironie du sort au degré suprême, en 33 variations glaçantes et drôles. x Publié en 2012, traduit en français en 2013 par Serge Quadruppani au Fleuve Noir, ce recueil de nouvelles d’Andrea Camilleri propose 33 textes de quelques pages chacun, nourris d’un humour du paradoxe et de l’ironie du sort, dans lequel, en effet, une … Lire la suite

Note de lecture : « Misogyne » (Mano)

Une savoureuse fable inversant le mythe de Pygmalion, une ironie glacée envers l’idiotie triomphante prétendant régenter. x Publiée en 2014 chez e-fractions, cette novella de Mano propose sous une forme ramassée (40 pages) une nouvelle exploration rusée de l’idiotie contemporaine élevée au rang d’art de vivre, puisque, comme le disait à son propos Jérôme Reijasse … Lire la suite