☀︎
archives

Internement

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Né d’aucune femme » (Franck Bouysse)

Une terrifiante contre-plongée dans les noirceurs de la domination bourgeoise, lorsqu’elle devient pleinement sauvage. x Il se trouvait quelque part plus loin que les aiguilles de ma montre. Cela n’a pas encore eu lieu. Il ne sait rien du trouble. Ce sont des odeurs de printemps suspendues dans l’air frais du matin, des odeurs d’abord, … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « La sauvage » (Jenni Fagan)

Une expérience ou bien l’Expérience ? L’énergie de vivre là où la folie affleure. x C’est pareil en taule ou à l’asile : notoriété égale respect. Genre, si t’as été dans un foyer avec un vrai psychopathe et qu’il dit que t’étais cool ? Alors tu seras un peu plus en sécurité dans le prochain. … Lire la suite

Note de lecture : « Indiana, Indiana – Les beaux moments obscurs de la nuit » (Laird Hunt)

La vie rurale et fantastique d’un simple d’esprit comme ultime récit américain réparateur. x Publié en 2003, deux ans après le très impressionnant « Une impossibilité », traduit en français en 2007 par Barbara Schmidt chez Actes Sud, le deuxième roman de Laird Hunt tisse une étrange beauté rurale gentiment folle, doucement magique et insidieusement tragique, dans … Lire la suite

Lecture BD : « L’art de voler » (Antonio Altarriba & Kim)

Le fol hommage d’un fils à son père, et la traversée de 90 ans d’histoire espagnole, de 1910 à 2000. x RELECTURE Publiée en 2009, traduite en français en 2011 par Alexandra Carrasco chez Denoël Graphic, la sixième bande dessinée du romancier, essayiste et scénariste espagnol Antonio Altarriba, illustrée par son compatriote Kim, fut celle … Lire la suite

Note de lecture : « Nébuleuses » (Andréas Becker)

Inventer, en l’arrachant au souvenir et au fantasme, le langage cathartique de la folie et de la meurtrissure elles-mêmes. x Publié en 2013 aux éditions La Différence, le deuxième roman d’Andréas Becker poursuit le travail proprement incroyable accompli un an plus tôt dans « L’effrayable », explorant les limites de la langue que peut et que doit … Lire la suite

Note de lecture : « La prisonnière des Sargasses » (Jean Rhys)

Impressionnant faux roman victorien, invention d’un prélude à « Jane Eyre » aux Antilles. xxx x Publié en 1966, le livre le plus connu de l’ Anglo-Dominicaine Jean Rhys étonne. Conçu ouvertement comme un prélude au « Jane Eyre » de Charlotte Brontë, il retrace le destin d’Antoinette / Bertha, l’épouse réputée malade / folle de Rochester, avant sa … Lire la suite