☀︎
archives

Innocence

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « L’œil soldat » (Larry Tremblay)

Terrible prison du regard guerrier, décryptée en fulgurances poétiques d’une somptueuse cruauté. x Sans doute davantage connu du grand public en tant que dramaturge (avec plus d’une trentaine de créations originales, traduites dans une douzaine de langues, depuis ses débuts avec « Le déclic du destin » en 1980), voire en tant que romancier (notamment avec sa … Lire la suite

Note de lecture : « Pense aux pierres sous tes pas » (Antoine Wauters)

Séparation et fusion d’un frère et d’une sœur dans un pays imaginaire et pourtant familier. x « Les mots que vous allez lire n’ont d’autre ambition que de témoigner de notre histoire, depuis notre enfance compliquée jusqu’au temps de l’apaisement. On ne nous a pas payés pour le faire. On n’en a rien à foutre d’être … Lire la suite

Note de lecture : « Freelander » (Miljenko Jergović)

Le trajet routier presque anodin d’un professeur retraité entre Zagreb et Sarajevo devenant sous nos yeux une rusée leçon d’histoire, de mémoire tenace et de contamination pernicieuse. x Le facteur, qui depuis vingt-cinq ans lui apportait son courrier à Zaprudje, n’avait jamais appelé Karlo Adum par son nom, et réciproquement, mais le professeur ne s’en … Lire la suite

Note de lecture : « L’été de Katya » (Trevanian)

Une histoire d’amour au pays basque à l’été 1914. Ou bien tout autre chose. x Tous les écrivains qui ont décrit le dernier été précédant la Grande Guerre ont cru devoir commenter la perfection inhabituelle de la saison : les jours sans fin aux ciels d’un bleu ardent traversés d’indolents nuages de beau temps, les … Lire la suite

Note de lecture : « La chaîne d’or » (Alexandre Grine)

Un bref et fascinant roman d’aventures russe de 1925, teinté d’un profond surréalisme. x « Le vent soufflait… », ayant écrit ces mots, je renversai l’encrier d’un geste maladroit, et la couleur de la petite flaque brillante me fit ressouvenir de la noirceur de cette nuit-là, quand j’étais couché dans le poste d’équipage de « L’Espagnole ». Cette coquille … Lire la suite

Note de lecture : « La maison assassinée » (Pierre Magnan)

Une formidable tragédie policière et provençale au lendemain de la Première Guerre mondiale. x RELECTURE x Publié en 1984 chez Denoël, sept ans après « Le sang des Atrides » qui marquait le début de la deuxième carrière littéraire de ce fidèle disciple de Jean Giono, n’ayant pas réussi à émerger réellement dans les années 50 et … Lire la suite

Invité du Blog : Éric Bonnargent, à propos du « Tunnel » de William H. Gass

Inaugurant une nouvelle rubrique du blog, en une sorte d’écho aux soirées « Libraire d’un soir » de notre librairie Charybde, qui proposent chaque mois à un intervenant que nous apprécions tout particulièrement, auteur, éditeur, traducteur ou chroniqueur, de présenter sept textes qu’il affectionne, et qui ne soient pas parmi les « siens », ce billet résonne donc avec … Lire la suite