☀︎
archives

Immigration clandestine

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Écume » (Patrick K. Dewdney)

Pêches et passages, cauchemars et obsessions. Au raz Blanchard, brutal et somptueux. x x Le fils fait sauter l’écoutille de l’une des cales à poissons pour y entreposer les seaux. Il se penche ensuite pour démarrer la machine à glace. La Gueuse est archaïque à bien des égards. L’équipement de la timonerie est vieillissant, à … Lire la suite

Note de lecture : « Gens des confins – Sur la frontière orientale de l’Europe » (Irene van der Linde & Nicole Segers)

En 2001-2004, un parcours humain et politique des 5 000 km de la nouvelle frontière Est de l’Europe. x Entre 2001 et 2004, l’historienne et journaliste Irene van der Linde et la photographe documentaire Nicole Segers, toutes deux néeerlandaises, ont, presque littéralement, arpenté les 5 460 kilomètres de ce qui allait devenir, avec les décisions … Lire la suite

Note de lecture : « Les irréguliers » (Patrick Autréaux)

Resurgissement des fantômes du passé à l’occasion de la perte de l’être aimé, emprisonné car il est sans-papiers. x Venant d’apprendre l’interpellation de son ami et amant Virgilio, Ivan, sous le choc, se rend avec difficulté au centre de rétention de Vincennes, où celui-ci a été incarcéré car il n’avait pas de papiers. «Mais Ivan … Lire la suite

Note de lecture : « Sur le rivage » (Rafael Chirbes)

L’humanité dans les marécages de la crise et d’un passé non résolu. x En cette année 2010, deux ans après le début de la crise économique, l’Espagne a pris des allures de chantier fantôme. Le long de la côte proche de la ville d’Olba, entrepôts abandonnés et chantiers inachevés se succèdent. «Cinq ou six ans … Lire la suite

Note de lecture : « Terminus Belz » (Emmanuel Grand)

Entre filières mafieuses est-européennes et mythes ancestraux des pêcheurs bretons, un étonnant polar. x Publié début 2014 chez Liana Levi, le premier roman d’Emmanuel Grand réussit à joliment associer les éléments fort contemporains de l’immigration clandestine, du crime organisé et de la traite des êtres humains avec ceux, ancestraux, intemporels et largement rêvés, d’une Bretagne … Lire la suite

Note de lecture : « Les hommes-couleurs » (Cloé Korman)

La superbe inventivité d’un conte mexicain du heurt entre tradition, technique et avidité. x Publié en 2010 au Seuil, le premier roman de Cloé Korman, aussitôt couronné par le prix France Inter et par le prix Valéry Larbaud, est une intrigante révélation. Un couple d’ingénieurs employés par la multinationale américaine Pullman, dont les intérêts, en … Lire la suite

Note de lecture : « Passes noires » (Giosuè Calaciura)

Plongée crue et superbement écrite dans le quotidien de la prostitution africaine en Sicile. x x Publié en 2002 et traduit en français en 2005 par Lise Chapuis aux Allusifs (et désormais réédité en Folio), le deuxième roman de Giosuè Calaciura est encore plus dur que son premier, « Malacarne » (1998). Là où le petit tueur … Lire la suite

Note de lecture : « Rue des voleurs » (Mathias Énard)

De Tanger à Barcelone, un adolescent arabe. Fuite, espoir, résignation. Justesse. x x Le nouveau roman de Mathias Énard, paru fin août 2012 chez Actes Sud, retrouve le pourtour méditerranéen qui enchantait « Zone » et les civilisations arabes familières à l’auteur, dans un ambitieux récit à la première personne, néanmoins non dépourvu d’astuces. x À travers … Lire la suite

Note de lecture : « SebecoroChambord – Un journal de résidence » (Arno Bertina)

Tonique et intelligente réflexion concrète sur l’écriture. xxx Publié en novembre 2013 sous l’égide du Domaine national de Chambord et du Ciclic (l’agence régionale du Centre pour le livre, l’image et la culture numérique), ces cent pages abondamment illustrées d’Arno Bertina constituent le « journal » de la résidence d’écriture qu’il conduisit au château de juillet à … Lire la suite

Note de lecture : « La pièce d’or » (Ken Bugul)

Le conte de la pièce d’or, comme image ultime d’une reprise en leurs propres mains de leur destin par certains peuples africains face à leurs élites corrompues. xxx Publié en 2006 chez Ubu Editions, intercalé entre « Rue Félix-Faure » et « Mes hommes à moi », le septième roman de la Sénégalaise Ken Bugul était sans doute, à … Lire la suite