☀︎
archives

Iain M. Banks

Ce tag est associé à 17 articles

Note de lecture : « Sœur(s) » (Philippe Aigrain)

Entre surveillance informatique de masse et hasard politique oscillant entre métaphore et fantastique, un conte technique opérant à la fois facétieusement et à très grande profondeur, en mobilisant la poésie, l’amour et le gratuit face à ce qui écrase comme par réflexe. x 1. LUI Le mail arrive un lundi matin vers 10 h. Le … Lire la suite

Note de lecture : « Hors des décombres du monde » (Yannick Rumpala)

L’un des plus ambitieux et audacieux textes récents marquant la place unique de la science-fiction dans l’appréhension des possibles pour retrouver de la capacité d’agir. Une belle réussite. x Sous-titrée « Écologie, science-fiction et éthique du futur », l’ambitieuse étude de Yannick Rumpala, maître de conférences en sciences politiques à l’Université de Nice et passeur impénitent aux … Lire la suite

Note de lecture : « Les diplomates » (Baptiste Morizot)

Un travail humble et révolutionnaire, appuyé sur les modalités pratiques de la cohabitation avec les loups, pour repenser fondamentalement notre rapport au vivant. x Il s’agit avant tout d’un problème géopolitique : réagir au retour spontané du loup en France, et à sa dispersion dans une campagne que la déprise rurale rend presque à son … Lire la suite

Note de lecture : « Projectiles au sens propre » (Pierre Senges)

La tarte à la crème de cinéma en objet industriel vertigineux et spéculatif. Une redoutable percée intellectuelle, joueuse et pâtissière. x Ronde et agréable Ainsi était la Lune selon Monsieur Cryptogame, sorte de grand dadais maladroit en amour inventé par Rodolphe Töpffer – et il ajoutait : ronde comme un fromage, agréable comme une lanterne, … Lire la suite

Note de lecture : « Réjouissez-vous » (Steven Erikson)

Une fable radicale, la parabole de l’invasion extraterrestre contemporaine comme rarement lue. Rusé, pénétrant, et insistant à raison sur le rôle de la littérature en général et de la science-fiction en particulier. x Elle aurait déjà appelé, maintenant. Garder le contact entre eux était important, mais sans idée de possession excessive de l’autre pour autant … Lire la suite

Note de lecture : « Aristoï » (Walter Jon Williams)

Un space opera de 1992,  hybride et rusé, qui intègre les nanotechnologies et les personnalités multiples dans une expérimentation socio-politique à vaste échelle, auquel il ne manquait sans doute pas grand-chose pour être un vrai chef-d’œuvre. x RELECTURE Gabriel entra au bras  d’Akwasibo et salua quelques connaissances d’un hochement de tête. – J’aimerais pouvoir dire … Lire la suite

Note de lecture : « Simili-love » (Antoine Jaquier)

Une fable dystopique, incisive et enlevée, mêlant motifs bien connus et échappées plus surprenantes. x x x Novembre 2040, jugeant que l’anarchie n’était pas à son comble, Foogle a décidé de rendre gratuit l’accès à toutes ces informations. Le domaine public. Le monde s’est tétanisé. Des milliards de gamins décadents qui jouaient dans l’obscurité de … Lire la suite

Note de lecture : « Souviens-toi des monstres » (Jean-Luc André D’Asciano)

Deux frères siamois au pouvoir étonnant au sein d’une famille à surprises, deux îles siciliennes pas exactement jumelles à l’identité à tiroirs, intrigues fantastiques, cape et épée débridées, pour créer un roman d’aventures aux formidables résonances intimes et mythiques. x Nous sommes nés monstrueux et notre vie fut belle. Nous sommes nés au plein milieu … Lire la suite

Note de lecture : « Le Gambit du Renard » (Yoon Ha Lee)

Mathématiques souterraines et sociétés de castes combattantes. Guerrier, politique et brillant. x À l’académie Kel, une instructrice avait expliqué à la promotion de Cheris que le crible de seuil était une arme à utiliser en dernier recours, et pas seulement à cause de ses fameuses implications. Ladite instructrice avait eu l’occasion de voir un crible … Lire la suite

Note de lecture : « Un souvenir de Loti » (Philippe Curval)

Utiliser la matrice du space opera pour confronter Épicure et l’amour fou à la mort et à la fin. x Maintenant on nous a laissés seuls, tandis que les ordres de la nige s’exécutent. Je tends l’oreille, accroupi sur mon cube d’espace, au milieu de la blancheur de ce tapis de fourrure. Marjorie se glisse … Lire la suite