☀︎
archives

Iain Banks

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « Sigma » (Julia Deck)

Un réseau d’espionnage cherche à neutraliser la puissance subversive d’un tableau moderne. Une remarquable fiction conspirationniste, d’une extravagance réjouissante. x «Il se trouvait enfin dans sa Suisse adorée, la patrie spirituelle des espions de naissance», peut-on lire en exergue à «Sigma», le formidable troisième roman de Julia Deck paru en septembre 2017 aux éditions de … Lire la suite

Note de lecture : « La course » (Nina Allan)

Un très fort roman d’échos subtils, fractionné hydrauliquement, autour de lévriers génétiquement modifiés, de science de l’empathie et de nature de l’écriture. x Il y a des Hoolman établis à Sapphire depuis des centaines d’années. Comme tant des vieilles familles de la ville, nous sommes dispersés et divisés, l’instinct aussi égoïste et l’esprit aussi âprement … Lire la suite

Note de lecture : « Complications » (Nina Allan)

Mécanismes affûtés d’horlogerie et variations temporelles pseudo-aléatoires pour six nouvelles qui constituent un véritable et surprenant premier roman. x Le titre « Complications » est une bien jolie trouvaille pour ce premier recueil en français de la Britannique Nina Allan. Composé de six nouvelles (la première d’entre elles, « Chambre noire », datant de 2008, ne figurait pas dans … Lire la suite

Note de lecture : « La Maison des épreuves » (Jason Hrivnak)

Dans les replis paradoxaux de l’imagination fantastique, un formidable remède à la mélancolie. x x Le 7 mai 2006 au petit matin, mon amie d’enfance Fiona est entrée par effraction dans l’école élémentaire qu’elle et moi fréquentions il y a plus de vingt ans. Elle était vêtue de couches de vêtements élimés et portait dans … Lire la suite

Note de lecture : « Chaos calme » (Sandro Veronesi)

Depuis un banc public, affronter les cyclones du deuil impossible et de la futilité économique. x Publié en 2005, traduit en français en 2008 par Dominique Vittoz chez Grasset, ce roman fut celui de la consécration pour l’Italien Sandro Veronesi, avec le prix Strega l’année suivant sa parution, et le prix Femina étranger l’année de … Lire la suite

Lire au soleil – Un été 2016 (1)

      Plus de stations de métro ratées à cause d’une intrigue trop prenante, plus d’inquiétude matinale pour les effets secondaires des nuits blanches : quand arrive juillet, on peut enfin anticiper la joie d’une ivresse plus sereine, ces grandes plages de lecture que l’été permet. Cette joie débute par le choix, souvent cornélien, des … Lire la suite

Note de lecture : « Nous avons toujours vécu au château » (Shirley Jackson)

Là-haut sur la colline, que se passe-t-il exactement ? Royalement inquiétant. x RELECTURE Publié en 1962, traduit en français en 1971 par Françoise Maleval et Irène de Cambeur chez Christian Bourgois, retraduit en 2012 chez Rivages par Jean-Paul Gratias, le sixième et dernier roman de l’Américaine Shirley Jackson (qui mourra trois ans plus tard, à … Lire la suite

Note de lecture : « Sukkwan Island » (David Vann)

Un père, un fils, une année à passer sur une île déserte d’Alaska pour se retrouver. Magistral et fou. x « Sukkwan Island » ne se raconte pas. Tout au plus peut-on en indiquer les prémisses : un père plusieurs fois divorcé, son fils de treize ans quelque peu perdu de vue, se retrouvent un début d’été … Lire la suite

Note de lecture : « Phénix » (Raymond Penblanc)

Une ode curieusement poétique à la gloire ambiguë de l’imagination enfantine et adolescente. x Publié en mai 2015, ce roman de Raymond Penblanc est son quatrième, en sus d’un bon nombre de nouvelles, et le dixième texte que je découvre chez le roboratif éditeur Christophe Lucquin. L’auteur nous offre ici quatre saisons saisissantes de la … Lire la suite

Note de lecture : « Dernières nouvelles d’Œsthrénie » (Anne-Sylvie Salzman)

Des Balkans imaginaires pour dire la triste et belle ambiguïté du contemporain. Magnifique. x Publié en octobre 2014 aux éditions Dystopia Workshop, le troisième roman d’Anne-Sylvie Salzman réalise un croisement miraculeux, puissant, et d’une belle poésie instable, des différentes facettes que révélaient déjà « Au bord d’un lent fleuve noir » (1997) et « Sommeil » (2000), comme ses … Lire la suite