☀︎
archives

Humour noir

Ce tag est associé à 66 articles

Note de lecture : « Sorrowland » (Rivers Solomon)

Un thriller fantastique endiablé pour un troisième roman de résistances mythologiques foisonnantes et convergentes. x Des cris visqueux bouillonnaient dans la gorge de l’enfant, mais se dissipaient sur le lit de la peau de Vern. Il commençait à comprendre cette réalité : la chair de cette personne était un refuge. Il savait qu’il fallait à … Lire la suite

Note de lecture : « Ce n’était que la peste » (Ludmila Oulitskaïa)

Davantage qu’une curiosité : le récit de la maîtrise très précoce d’une potentielle vaste épidémie de peste pulmonaire par l’Union soviétique totalitaire de 1939. x x Éclairant de ses phares un tourbillon de neige frémissant, un train de marchandises roule à travers une immense étendue désertique balayée par le blizzard. Il roule lentement, pendant longtemps. … Lire la suite

Note de lecture : « Next Level » (Thomté Ryam)

La redoutable mise en abîme de la dérive addictive somme toute fort logique d’un jeune homme dans un jeu vidéo mondial de type Grand Theft Auto. Cruel, hilarant et inquiétant. x Je me présente. Je m’appelle Martial. J’ai vingt et un ans et je viens d’un village de la France d’en bas à gauche, à … Lire la suite

Note de lecture : « Catarina et la beauté de tuer des fascistes » (Tiago Rodrigues)

La violence a-t-elle sa place dans la lutte pour un monde meilleur ? Entre farce et tragédie, une provocation poétique et politique parfaitement réussie. x Scène 1 Sud du Portugal, 2028. Sur scène, un homme est assis en bout de table. C’est le fasciste, joué par Romeu. Il y a d’autres chaises vides autour de … Lire la suite

Note de lecture : « Galeux » (Stephen Graham Jones)

Le récit décharné, tragique, hilarant et ô combien symbolique, du quotidien éperdu d’une famille de loups-garous dans l’Amérique contemporaine. x Mon grand-père était un loup-garou. En tout cas, c’est ce qu’il me disait, et il cherchait sans cesse à entraîner ma tante Libby et mon oncle Darren dans ses histoires, à les pousser à acquiescer … Lire la suite

Note de lecture : « Appartement 816 » (Olivier Bordaçarre)

Dans le filet serré de la sécurité sanitaire et sociale, le huis clos ravageur, conté à même les murs, d’une famille presque ordinaire. Un tour de force justement terrifiant. x Vérification faite sur le calendrier : on va bientôt entamer le sixième mois d’Isolement Général Total (un IGT qui a succédé à six mois d’IGSP … Lire la suite

Note de lecture : « Icône H. – Hélène de Troie » (Véronique Bergen)

Mythologie et mythomanie, filiation divine et guerre des gangs, beauté suprême et empire des sens : une formidable réécriture contemporaine de l’Iliade autour de la figure icônique de H., au langage violent et savoureux. x Mensonge le mythe de mes origines qu’on m’a biberonné quand j’étais enfant, bobard mon père changé en cygne pour copuler … Lire la suite

Note de lecture : « Bad Monkeys » (Matt Ruff)

Aux carrefours multiples des genres littéraires, l’interrogatoire des interrogatoires pour mettre à jour une organisation secrète décidément pas comme les autres. x C’est une salle qu’un auteur dramatique en manque d’inspiration aurait pu imaginer, les yeux rivés sur sa page blanche : des murs blancs. Un plafond blanc. Un sol blanc. Pas complètement dépouillée, mais … Lire la suite

Note de lecture : « Le chien a des choses à dire » (Jean-Marc Agrati)

Enfin de retour, « Le chien a des choses à dire » est toujours aussi affreusement et délicieusement mordant, dix-sept ans après sa première publication. Alerte sauvage dans la pop culture et dans les cages d’escalier, sang, stupre et bière pas seulement au lycée, mais dans tout le sens de la vie. Phénomène retors et poétique en … Lire la suite

Note de lecture : « Les morts perdent toujours leurs chaussures » (Raúl Argemí)

Dans la Nord-Patagonie argentine férocement corrompue du retour à l’ordre libéral d’après la dictature militaire, un très grand roman noir, charmeur et vénéneux. x Le camion déboucha de la route de la ferme. Il transportait un troupeau de porcs qui pressentaient l’imminence de la mort. À cause de leurs hurlements assourdissants, le fermier n’entendit pas … Lire la suite