☀︎
archives

Humanité

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Voyage(s) » (Charlotte Monégier)

Voyages mobiles et parfois presque immobiles, rencontres de soi, de la nature et des autres : entre ciel, mer et arbres, quarante-trois moments de poésie subtilement orientés. x Nous avions atteint le bout du monde, Cap des Aiguilles. Quel vertige d’imaginer qu’au-delà de l’eau Il y avait de l’eau, Toujours de l’eau, Rien que de … Lire la suite

Note de lecture : « Descente aux enfers » (Doris Lessing)

Huit ans avant Canopus dans Argo, la première incursion de Doris Lessing en science-fiction, déjà redoutable de profondeur et de malice, entre intérieur et extérieur. x ADMISSION HÔPITAL CENTRAL Fiche d’entrée Vendredi 15 avril 1969 Nom : Inconnu Sexe : Masculin Âge : Inconnu Adresse : Inconnue Observations générales : La police a trouvé le … Lire la suite

Note de lecture : « Nos corps pirogues » (Marie Cosnay)

Une bouffée de lucidité solaire et combative dans l’enfer français, pavé ou non de bonnes intentions, des mineurs étrangers isolés. x Je vis à la frontière basque, entre l’Espagne et la France. Au printemps 2021, la frontière est fermée, que franchissent malgré tout les personnes d’Afrique de l’Ouest quittant les îles Canaries. Si, depuis 2017, … Lire la suite

Note de lecture : « La paroi » (Pierre Moustiers)

Un vieux professeur, un jeune entrepreneur et une paroi alpine à vaincre : un huis clos à trois, technique et intense, sans manichéisme, d’une pudeur et d’une beauté étonnantes. x Ce sont certainement les lectures relativement récentes du fabuleux « Paroi » de Guillevic et du stimulant « Ouvrir une voie » d’Emmanuel Faber qui m’ont conduit à extraire … Lire la suite

Note de lecture bis : « Sidérer, considérer » (Marielle Macé)

Pour dépasser la sidération et retrouver et déployer la considération vis-à-vis des humains en fuite, réfugiés sous nos yeux, un petit texte de combat à la robustesse intelligente et pénétrante. Encore et toujours nécessaire. x Sur le quai d’Austerlitz, à Paris, s’est établi pendant quelques mois un camp de migrants et de réfugiés qui a … Lire la suite

Note de lecture : « Le désert, allers et retours » (Raymond Depardon)

Au filtre du désert, comme paysage et comme humanité, l’étonnante fusion d’une esthétique et d’une politique. x La vallée où je suis né n’a a priori rien à voir avec le désert, mais dans la descente de la Saône vers le Rhône il y a déjà des platanes et des tuiles romaines, et elle se … Lire la suite

Note de lecture : « Combat de nègre et de chiens » (Bernard-Marie Koltès)

Un chantier de BTP au Nigéria, quatre voix qui se heurtent, et l’envol du théâtre de Koltès. x RELECTURE Bernard-Marie Koltès a trente-et-un ans lorsqu’il écrit cette pièce, en 1979, sa neuvième, et n’est alors qu’un auteur relativement obscur de théâtre, suffisamment original et déterminé, néanmoins, pour que plusieurs personnalités singulières de cet univers l’aient … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier départ » (Guennadi Aïgui)

Incisif et lancinant, un hommage poétique à la statue singulière d’un commandeur de l’humanité résistant à la barbarie. x « Le dernier départ » de Guennadi Aïgui, publié en avril 2019, est l’un des tous premiers textes incarnant les éditions Mesures, créées par André Markowicz cette année « pour ouvrir une zone de liberté, en marge des grandes … Lire la suite

Note de lecture : « La bibliothèque de Mount Char » (Scott Hawkins)

Il est cruel d’être humain, et plus encore d’être, de facto, un dieu. Somptueux roman. x Inondée de sang et les pieds nus, Carolyn marchait seule sur le ruban d’asphalte à deux voies que les Américains appelaient la Highway 78. La plupart des bibliothécaires, dont elle-même, avaient fini par la baptiser la piste des Tacos, … Lire la suite

Note de lecture : « Élisée – Avant les ruisseaux et les montagnes » (Thomas Giraud)

L’enfance imaginée d’un géographe libertaire hors du commun. x Il y en avait beaucoup d’autres ; douze, en plus d’Élie et de celui qui n’a pas vécu, c’est beaucoup d’enfants. Peut-être furent-ils quinze. La maison familiale de Sainte-Foy-la-Grande était trop petite pour tous ces enfants. C’est autour, dans les limites de la Rance, du Vinairols … Lire la suite