☀︎
archives

Hongrie

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Le dernier départ » (Guennadi Aïgui)

Incisif et lancinant, un hommage poétique à la statue singulière d’un commandeur de l’humanité résistant à la barbarie. x « Le dernier départ » de Guennadi Aïgui, publié en avril 2019, est l’un des tous premiers textes incarnant les éditions Mesures, créées par André Markowicz cette année « pour ouvrir une zone de liberté, en marge des grandes … Lire la suite

Note de lecture : « Sur la route du Danube » (Emmanuel Ruben)

Remonter le Danube en vélo, à contre-courant, et décrire la trame d’une autre Europe que celle qui se barricade dans ses certitudes faussées x À l’aéroport d’Odessa, seul un militaire armé d’une dague et d’un revolver nous rappelle que nous avons atterri dans un pays en guerre. Je le toise de la tête aux pieds. … Lire la suite

Note de lecture : « Nous étions l’avenir » (Yaël Neeman)

Le puissant récit d’une enfance et d’une adolescence au kibboutz dans les années 1960-1970. x En fait, le récit de notre création, celui de la création d’un monde nouveau, n’a jamais existé. C’est peut-être pourquoi nous nous le sommes raconté. Nous n’avions pas de langue écrite, ni même un langage dans lequel traduire notre vie … Lire la suite

Note de lecture : « La mélancolie des Carpathes » (Laurent Maindon)

Pas seulement une mélancolie, mais un esprit du lieu saisi en poèmes acérés. x Dramaturge, directeur du Théâtre du Rictus, Laurent Maindon, dont le journal de voyage et d’écriture, « Voïvodina Tour », m’avait déjà beaucoup captivé, publiait la même année, en 2015, ce recueil de poèmes aux éditions du Zaporogue, sous le titre « La mélancolie des … Lire la suite

Note de lecture : « Le cœur de l’Europe » (Emmanuel Ruben)

Les Balkans, en un trajet sinueux de routard pensif parmi les réfugiés et l’Histoire. x Aujourd’hui il n’y a qu’à Ohrid – qui n’a pas connu la guerre, où n’a pas sévi l’épuration ethnique – qu’on peut avoir un juste aperçu de ce que fut la Yougoslavie ; un pays où l’on peut être macédonien, … Lire la suite

Note de lecture : « Terminus Schengen » (Emmanuel Ruben)

Une poésie acérée aux confins de la moderne forteresse Europe. x Sur les quais de Novi Sad le train freine en accordéon dans le brouillard c’est un vieux train yougoslave venu de Bucarest ou de Sofia, venu d’Istanbul ou de Salonique un vieux train rouillé qui tortille vers le nord à travers les ors vieillis … Lire la suite

Note de lecture : « La Compagnie – Le grand roman de la CIA » (Robert Littell)

La puissante histoire romancée de la CIA durant la guerre froide. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE) Le taxi attendait le long du trottoir, portière entrouverte. Le Calabrais s’installa sur la banquette arrière et entreprit de retirer lentement ses gants de latex, doigt après doigt. Le chauffeur, un jeune Corse au nez méchamment … Lire la suite

Note de lecture : « Chroniques orsiniennes » (Ursula K. Le Guin)

La puissance intime et politique de l’Europe centrale imaginaire d’Ursula K. Le Guin, en onze nouvelles orchestrées. x RELECTURE Parues en 1976 en recueil (mais comportant des textes pouvant remonter à 1961 pour leur publication en revue), les onze nouvelles des « Chroniques orsiniennes » d’Ursula K. Le Guin, traduites en français en 1991 chez Actes Sud … Lire la suite

Note de lecture : « Gens des confins – Sur la frontière orientale de l’Europe » (Irene van der Linde & Nicole Segers)

En 2001-2004, un parcours humain et politique des 5 000 km de la nouvelle frontière Est de l’Europe. x Entre 2001 et 2004, l’historienne et journaliste Irene van der Linde et la photographe documentaire Nicole Segers, toutes deux néeerlandaises, ont, presque littéralement, arpenté les 5 460 kilomètres de ce qui allait devenir, avec les décisions … Lire la suite

Note de lecture : « Epépé » (Ferenc Karinthy)

Inoubliable fable dystopique sur l’extraordinaire difficulté de ne pas se résigner, dans un monde oppressant et incompréhensible. x Ferenc Karinthy (1921-1992), auteur hongrois prolixe à ce jour peu traduit en français, et fils du célèbre écrivain Frigyes Karinthy, publia «Épépé», qu’il considérait lui-même comme son œuvre majeure, en Hongrie en 1970. Budaï, un linguiste hongrois en partance … Lire la suite