☀︎
archives

Homosexualité

Ce tag est associé à 16 articles

Note de lecture : « Homo sapienne » (Niviaq Korneliussen)

Cinq jeunes en quête brutale d’identité dans le vortex de Nuuk, la capitale du Groenland. Impressionnant. x Nuuk, capitale du Groenland, 2014. 16 000 des 56 000 Groenlandaises et Groenlandais y vivent en permanence. Loin des archétypes du Grand Nord, devenus parfois quelque peu folkloriques de nos jours, et des revendications d’une culture inuit à … Lire la suite

Note de lecture : « Bram Stoker – Dans l’ombre de Dracula » (Alain Pozzuoli)

Une biographie solide, fort riche en informations, mais un peu décevante en analyse et en écriture. x Si Bram Stoker (1847-1912) est sans ambiguïté connu avant tout comme l’auteur de « Dracula » (1897), et donc non comme celui qui inventa, sans doute, mais comme celui qui donna son essor réel au mythe moderne du vampire, il … Lire la suite

Note de lecture : « Numbers » (John Rechy)

Los Angeles, années 1960. Sexualité débridée, désir refoulé et obsession comptable, dans l’arène de Griffith Park. x Il a quitté Phoenix au matin à l’aube naissante, lorsque le monde est mauve ; et il a aperçu, sur l’autoroute, des nuées d’oiseaux fantomatiques attroupés sur la chaussée, à la recherche de Dieu sait quoi – sûrement … Lire la suite

Note de lecture : « La maison d’haleine » (William Goyen)

L’intense mémoire poétique d’un lieu révélateur, et l’illusion de l’identité. x … Alors je marchai, je marchai sous la pluie qui tournait à la neige, et j’étais morfondu, transi ; et j’arrivai dans un parc, fidèle image des prairies de l’Enfer. Des couples y chuchotaient dans l’ombre, conspirant tous à réchauffer le monde cette nuit, … Lire la suite

Note de lecture : « Avec Bastien » (Mathieu Riboulet)

Comprendre la complexe beauté d’une vie derrière le corps nu qu’en offre la caméra. x Dans ces 110 pages publiées en 2010 chez Verdier, Mathieu Riboulet dresse le portrait extraordinaire – intime et rugueux, tendre et malin – d’un homme. D’un homme que le narrateur, qui l’a d’abord entrevu au hasard d’une vidéo pornographique, a … Lire la suite

Note de lecture : « L’Amant des morts » (Mathieu Riboulet)

Une épiphanie à la beauté presque insoutenable, au corps-à-corps avec le sida qui se déployait alors. x x x Le père, de temps à autre, couchait avec le fils. La mère ne voyait pas. Il fallait en finir avec les lois de la besogne, mais ça recommençait toujours. Chaque fois, pourtant, s’annonçait comme la dernière, … Lire la suite

Note de lecture : « Lisières du corps » (Mathieu Riboulet)

Le désir et le verbe souverains. x Publié en septembre 2015 aux éditions Verdier, en même temps que «Entre les deux il n’y a rien», écriture de la mort d’une époque politique et du refus de la résignation, ces «Lisières du corps» se composent de six textes courts où Mathieu Riboulet, à l’orée de la … Lire la suite

Note de lecture : « Entre les deux il n’y a rien » (Mathieu Riboulet)

Une intense écriture de la naissance des engagements et du refus de la résignation. x Publié en septembre 2015 chez Verdier, le douzième texte solo de Mathieu Riboulet, s’il inclut la quête adolescente et post-adolescente de la révélation du corps des hommes qui parcourait déjà plusieurs de ses œuvres précédentes (dit-on), l’inscrit ici dans un … Lire la suite

Note de lecture : « Depuis que la samba est samba » (Paulo Lins)

Comment la lie de Rio de Janeiro créa la samba. Crûment et magnifiquement étourdissant. x Publié en 2012, traduit en français en cette fin d’été 2014 par Paula Salnot chez Asphalte, « Depuis que la samba est samba » est, quatorze ans après son premier, le deuxième roman du Brésilien Paulo Lins, auteur de « La Cité de … Lire la suite

Note de lecture : « Golden Gate » (Vikram Seth)

Un tour de force, où les alexandrins transforment en profondeur de jeunes Californiens de 1986. x Publié en 1986, traduit en français en 2009 par Claro chez Grasset, le premier roman du poète indien Vikram Seth s’inscrit sans hésitation parmi ces livres qui résonnent longuement chez le lecteur, bien au-delà de leur propos apparent. Dans … Lire la suite