☀︎
archives

Histoire familiale

Ce tag est associé à 24 articles

Note de lecture : « L’ombre des années sereines » (Olivier Martinelli)

Algérie, 1962. La rage qui suit l’abandon, et son souvenir toujours brûlant. x – Tu as déjà entendu battre le cœur d’une ville, fils ? Gabriel n’a pas répondu. Il a seulement fait non de la tête. – Si tu avais entendu ça… De toutes les fenêtres, des balcons, des terrasses… Ce chœur énorme qui … Lire la suite

Note de lecture : « Cyclone » (Frédéric-Yves Jeannet)

La beauté et la cruauté du voyage de l’écriture, brassant à vif le monde et la mémoire. x Publié en 1997 au Castor Astral, puis réédité en 2010 dans la belle collection Locus Solus des éditions Argol, ce texte de Frédéric-Yves Jeannet est l’un de ces très rares ouvrages qui saisit la lectrice ou le … Lire la suite

Note de lecture : « La maison Matchaiev » (Stanislas Wails)

Une confrontation feutrée avec les équations contemporaines des trois enfants Matchaiev. x C’est en compagnie des trois enfants Matchaiev, Pierre, Anne et Joshua, de certains de leurs proches, et de l’ombre portée de leur père et de leur grand-père que le cinéaste Stanislas Wails, avec ce premier roman publié en 2011 chez Serge Safran, s’attaquait … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « Chambre noire » (Anne-Marie Garat)

Le fantastique discret d’une histoire familiale guettée par la folie feutrée. x « On dit que l’enfant sait de la lumière ce que l’insomniaque sait du sommeil introuvable, un rêve négatif. » Blois, 1885. Tableau : un déjeuner à la campagne. Bonne société, cadre impeccable, la mère et ses filles. Jeunes filles bien éduquées, parfaits objets décoratifs. … Lire la suite

Note de lecture : « Extrêmes et lumineux » (Christophe Manon)

En une seule phrase, le rayonnement étincelant des souvenirs fugitifs. x Entrant dans le monde souterrain des souvenirs, Christophe Manon dévide en une phrase somptueuse, une suite discontinue de souvenirs ou de fictions, qui s’enchaînent dans le flux d’un récit interrompu d’une scène à l’autre par décrochement, par un mot qui se brise en une … Lire la suite

Note de lecture : «Scipion» (Pablo Casacuberta)

Aníbal réconcilié avec son Histoire. x Mortifié d’avoir toujours été en-deçà des attentes de son historien de père, éminent spécialiste de l’histoire antique et grand séducteur, d’avoir toujours été en butte à son mépris et à sa dérision pour n’avoir pas su se forger un destin de vainqueur, son fils Aníbal Brener a tout laissé … Lire la suite

Note de lecture : « Orbitor » (Mircea Cǎrtǎrescu)

Un noir chef d’œuvre, onirique et poétique. x Publié en 1996 en Roumanie, traduit en français en 1999 par Alain Paruit dans la fascinante collection & d’ailleurs de Denoël, le cinquième roman de Mircea Cǎrtǎrescu était également le premier tome d’une trilogie qui fut pour lui, jusqu’alors surtout connu en tant que poète exigeant, celle … Lire la suite

Note de lecture : « La famille Vortex » (Jean Métellus)

Début d’une belle saga poétique et politique en Haïti x Haïti, 1949. Solon et Olga Vortex sont fiers et heureux de leur imposante famille de onze enfants, « pleins de qualités », parmi lesquels on compte notamment un militaire prometteur, un prêtre estimé, un médecin activiste marxisant, une journaliste, … Les soubresauts politiques d’Haïti, les incessantes luttes … Lire la suite

Note de lecture : « Pierrot-la-gravité » (Isaka Kôtarô)

Peut-être un poil trop didactique toutefois, un beau deuxième roman traduit de Isaka Kôtarô. x Publié en 2003, trois ans après le magnifique « La prière d’Audubon », ce roman de Isaka Kôtarô est le deuxième publié en français, début 2012, par l’excellent éditeur Philippe Picquier, dans une traduction de Corinne Atlan, à nouveau. x Deux frères, … Lire la suite

Note de lecture : « Une méditation » (Juan Benet)

Le magnifique deuxième roman de Juan Benet, dont les vrais héros sont sans doute les pièges de la mémoire. x Publié en 1970, traduit en français seulement en 2007 par l’excellente Claude Murcia au Passage du Nord-Ouest, le deuxième roman de Juan Benet poursuit la création de son Yoknapatawpha personnel, en inscrivant cette curieuse « histoire » … Lire la suite