☀︎
archives

Histoire familiale

Ce tag est associé à 24 articles

Note de lecture : « Avec Bas Jan Ader » (Thomas Giraud)

Lorsque la traversée en forme de performance artistique devient disparition et mystère symbolique, éclairant toute une vie brève d’un soleil spéculatif et singulier – grâce à une science spécifique et rare des interstices psycho-biographiques. x Tu étais seul, tu as toujours été seul. Ca n’a jamais été d’une solitude déprimée et déprimante mais ce fut … Lire la suite

Note de lecture : « Icône H. – Hélène de Troie » (Véronique Bergen)

Mythologie et mythomanie, filiation divine et guerre des gangs, beauté suprême et empire des sens : une formidable réécriture contemporaine de l’Iliade autour de la figure icônique de H., au langage violent et savoureux. x Mensonge le mythe de mes origines qu’on m’a biberonné quand j’étais enfant, bobard mon père changé en cygne pour copuler … Lire la suite

Note de lecture : « Paz » (Caryl Férey)

Au cœur du bourbier sanglant de la Colombie de 2017, un drame presque shakespearien concocté avec brio parmi les atrocités et les avidités des puissants jamais rassasiés. x Lautaro Bagader avait écrasé la contestation, les laudateurs qui vous tirent dans le dos, fermé le clapet des journalistes, des sceptiques, des pleutres, des pleurnicheurs. Quatre-vingt-dix pour … Lire la suite

Note de lecture : « Thésée, sa vie nouvelle » (Camille de Toledo)

Une redoutable expérience de psychogénéalogie comparée, lancinante, cruelle et poétique. x un père dénoue seul la corde à laquelle son fils s’est pendu, je suis dans un taxi qui traverse le fleuve, j’ignore tout de ce qui est en cours, mais le message sur mon répondeur dit de me dépêcher, et c’est une voix de … Lire la suite

Note de lecture : « Les singes rouges » (Philippe Annocque)

De la Guyane à la Martinique, des Antilles à Paris, le parcours imagé d’une mère pour questionner en vignettes la mémoire, l’intime et la littérature. x Juste se souvenir d’une phrase Sur l’autre rive du fleuve on entendait les singes rouges. Il pourrait mettre des guillemets à cette phrase car elle n’est pas de lui. … Lire la suite

Note de lecture : « Mon jeune grand-père » (Philippe Annocque)

Décryptage indiciaire et familial d’une correspondance matérielle d’un « poilu » emprisonné, tour de force de construction spéculative d’un récit à visées multiples. x La carte est beige et d’un format légèrement inférieur à celui d’une carte postale de vacances – format encore familier aux personnes de ma génération mais pour combien de temps encore ? Alors … Lire la suite

Note de lecture : « Cow-Boy » (Jean-Michel Espitallier)

Des Hautes-Alpes à la Californie – et retour, le parcours imaginé d’un cow-boy bien réel du début de notre siècle, et ce qui s’ensuivit. x Great Granddad (Cow-Boys’ Song) Great Granddad, when the land was young, Barred the door with a wagon tongue, For the times was rough and the redskins mocked, And he said … Lire la suite

Note de lecture : « Les enténébrés » (Sarah Chiche)

Symphonie littéraire brillant dans les ténèbres. x Après qu’une vague de chaleur et les incendies ont ravagé les terres russes à l’été 2010, entraînant à leur suite des catastrophes inexorables en chaîne, Sarah, écrivaine et psychanalyste comme l’auteur de ce livre, rencontre à Vienne Richard K., violoncelliste à la renommée internationale beaucoup plus âgé qu’elle, … Lire la suite

Note de lecture : « Taba-Taba » (Patrick Deville)

L’exode de 1940 comme point d’ancrage d’une histoire familiale et comme creuset d’une collection de traces de la France dans le monde. Émouvant et méticuleusement grandiose. x Cela fait plusieurs années que je me délecte de la manière bien particulière qu’a Patrick Deville, en choisissant en apparence une région précise ancrée sur un personnage ou … Lire la suite

Note de lecture bis : « Marcher droit, tourner en rond » (Emmanuel Venet)

La somptueuse mise en scène d’un syndrome d’Asperger, l’espace d’un enterrement, en révélateur de la construction de l’hypocrisie sociale. x Je ne comprendrai jamais pourquoi, lors des cérémonies de funérailles, on essaie de nous faire croire qu’il y a une vie après la mort et que le défunt n’avait, de son vivant, que des qualités. … Lire la suite