☀︎
archives

Hélène Gaudy

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : La moitié du fourbi – 6 : « Bestiaire » (Revue)

Pour le n°6 de la belle revue, un exceptionnel bestiaire ! x Octobre 2017, et déjà le sixième numéro de cette si singulière revue nommée La Moitié du Fourbi ! Que de beaux souvenirs déjà accumulés en moins de trois ans, depuis l’époque presque héroïque de « Écrire petit » (n°1, février 2015) et de « Trahir » (n°2, … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 5 : « Noir, et ce n’est pas la nuit » (Revue)

Un cinquième numéro sous le puissant signe du noir à facettes de Guillevic, du Black Power, de Nick Cave, et de bien d’autres ombres surprenantes. x x Je t’écris d’un pays où il fait noir Et ce n’est pas la nuit. Je t’écris Parce qu’il fait noir. Je t’écris sur le mur Qui est au … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 4 : « Lieux artificiels » (Revue)

Lieux artificiels de rêve, de cauchemar, de poésie et de lecture critique. Un grand numéro 4 de la revue. x Sous le signe excitant et prometteur des « Lieux artificiels », voici donc le quatrième numéro de la revue La moitié du fourbi. Après « Écrire petit » (n°1), « Trahir » (n°2) et « Visage » (n°3), étonnants repaires de pièces stimulantes … Lire la suite

Note de lecture bis : « En procès » (Collectif)

Vingt procès pour déchiffrer un certain vingtième siècle. Éblouissant d’intelligence et de finesse d’écriture. x x x Vingt procès judiciaires et vingt auteurs pour écrire une histoire – pas si secrète peut-être, mais en tout cas toujours trop discrète – du vingtième siècle, non pas à partir des traces de rouge à lèvres chères à … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 3 : « Visage » (Revue)

Après « Écrire petit » et « Trahir », voici « Visage », magnifique. x Publié en avril 2016, le troisième numéro de la passionnante revue La moitié du fourbi, après « Écrire petit » et « Trahir », se consacre au « Visage ». Tout d’abord, alors que je n’avais pas été convaincu par l’exercice dans le dernier numéro, « L’Œil de l’Oulipo » de Daniel Levin Becker est … Lire la suite

Note de lecture : « En procès » (Collectif)

Parcourir l’histoire du XXème siècle sous l’angle de procès emblématiques et de leur mise en scène.   Suite ordonnée chronologiquement, les vingt fictions politiques d’«En procès» ébauchent par fragments une histoire du XXème siècle, font entendre les voix du prétoire qui diffèrent de l’histoire officielle, donnent à voir les procès, qu’ils soient huis clos ou spectacle, … Lire la suite

Mars 2016 : Charybde au Temps des libraires

  x Voilà, la semaine de Charybde au Temps des Libraires s’achève. J’y ai été invitée à présenter cinq livres, un par jour, dans la belle émission de Christophe Ono-dit-Biot sur France Culture (tous les matins à 10 h 54). Tous les choix de type « Préférences du moment » sont difficiles, cornéliens : quoi qu’on puisse … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 2 : « Trahir » (Revue)

Un deuxième numéro riche et dense qui ne nous trahit pas, bien au contraire. x Publié en octobre 2015, le deuxième numéro de l’éclectique revue « La moitié du fourbi », après un enthousiasmant premier numéro sous le signe du « Écrire petit », se consacre à un maître-mot de la littérature : « Trahir », nous donnant l’occasion de découvrir … Lire la suite

Note de lecture : « Le requiem de Terezin » (Josef Bor)

Face-à-face bouleversant entre l’art et la mort au camp de Theresienstadt. x J’ai eu envie de vous reparler de ce récit de Josef Bor en découvrant, dans le deuxième numéro de «La moitié du fourbi», le superbe texte d’Hélène Gaudy sur Kurt Gerron, acteur et réalisateur allemand, qui joua notamment dans L’Ange bleu aux côtés de … Lire la suite

Note de lecture : La moitié du fourbi – 1 : « Écrire petit » (Revue)

Sous le signe du « petit », richesse et subtilité sont au rendez-vous de ce n°1 d’une nouvelle revue. x Publié en février 2015, le n°1 de cette revue de « littérature & appels d’air » est résolument passionnant et élégant. Thème central de ce premier numéro, « écrire petit » n’était pas dépourvu de risque, tant le minimalisme revendiqué ou … Lire la suite