☀︎
archives

Haine

Ce tag est associé à 10 articles

Note de lecture : « Le sauvetage » (Bruce Bégout)

Un moment de bravoure intellectuelle et physique, légèrement insensée, au cœur du Reich nazi de 1938. x C’est un frère franciscain qui défait sa valise. À ce stade, on ne peut pas en dire plus. Il se trouve dans ce qui doit être une chambre, ou peut-être une cellule, puisqu’il s’agit d’un frère, franciscain de … Lire la suite

Note de lecture : « Ce qui ne me tue pas – Millénium 4 » (David Lagercrantz)

L’art délicat d’offrir une suite crédible à une trilogie mythique et en partie inachevée. x Mikael Blomkvist n’avait dormi que quelques heures. Il avait voulu lire jusqu’au bout un polar d’Elizabeth George. Ce n’était pas très raisonnable de sa part. Dans la matinée, Ove Levin, le gourou de la presse du groupe Semer Media, allait … Lire la suite

Note de lecture : « La cinquième saison » (N.K. Jemisin)

Un impressionnant roman d’amour et de haine dans un monde en proie aux séismes apocalyptiques. x Mais il faut contextualiser. Reprenons la fin du point de vue du continent. Considérons cette masse terrestre. Une masse terrestre des plus banales. Montagnes, plateaux, gorges, deltas – rien que de très ordinaire. Banale, si on oublie sa taille … Lire la suite

Note de lecture : « Tout aura brûlé (Sidonie Mangin & Lucie Taïeb)

Confort et déchirement, rancœur et violence, folie à trois et poésie x nous ne sommes pas de ceux qu’un régime opprime nos enfants ne se font pas enlever la nuit nos fils ne sont pas torturés dans le secret des geôles ils ne disparaissent pas du jour au lendemain nous ne réclamons pas les corps … Lire la suite

Note de lecture : « Le thé au harem d’Archi Ahmed » (Mehdi Charef)

Un coup de projecteur cru et fort, tendre et paradoxal, sur le creuset de la haine sociale en 1980. x Publié en 1983 au Mercure de France, le premier roman de Mehdi Charef, fils d’immigrés algériens ayant connu les cités provisoires et le grand bidonville de Nanterre dans les années 1960 et 1970, lui-même ouvrier … Lire la suite

Note de lecture : « Le mystère de Séraphin Monge » (Pierre Magnan)

Le roman machiavélique de l’amour – presque – plus fort que la mort, dans la Provence alpine de 1920-1945. x Publié en 1990 chez Denoël, six ans après « La maison assassinée », « Le mystère de Séraphin Monge » en constitue à la fois la suite et l’éclairage d’un certain nombre de zones d’ombre qui y avaient été … Lire la suite

Note de lecture : « Victoria n’existe pas » (Yannis Tsirbas)

Décomplexée par la crise économique, la violence raciste, verbale en attendant pire, dans un saisissant dialogue en train. x Publié en 2013, traduit en français en 2015 chez Quidam par Nicolas Pallier, « Victoria n’existe pas » est la première œuvre littéraire du professeur de science politique et critique athénien Yannis Tsirbas. Au hasard d’une rencontre, dans … Lire la suite

Note de lecture : « La lumière d’Orion » – Eymerich 9 (Valerio Evangelisti)

Projets angéliques et aléas scientifiques à Byzance en 1366. L’accélérateur de particules Eymerich en course de collision. x Publié en 2007, traduit en français à La Volte en 2013 par Jacques Barbéri, le neuvième tome de la saga de l’inquisiteur Eymerich (dont les principes sont rappelés dans la note consacrée au premier volume, « Nicolas Eymerich, … Lire la suite

Note de lecture : « Nouvel an chinois » (Koffi Kwahulé)

Paris, Saint-Ambroise. Convergence des vieilles haines et des folies neuves, tempête sous un crâne adolescent. x Publié en 2015 chez Zulma, le troisième roman du dramaturge ivoirien Koffi Kwahulé montre avec peut-être encore davantage de vigueur poétique que l’impressionnant « Monsieur Ki – Rhapsodie parisienne à sourire pour caresser le temps » (2010) à quel point l’auteur … Lire la suite

Note de lecture : « Vilnius Poker » (Ričardas Gavelis)

Un exceptionnel roman-univers pour tenter de se battre contre la tentation de l’Oubli. x Publié en 1989, à paraître en français le 6 mars 2015 chez Monsieur Toussaint Louverture dans une traduction de Margarita Le Borgne, le premier roman du Lituanien Ričardas Gavelis (1950-2002), écrit après trois recueils de nouvelles, compte incontestablement parmi ces œuvres … Lire la suite