☀︎
archives

Guerre

Ce tag est associé à 78 articles

Note de lecture : « Les hommes de l’Émeraude 1 » (Josef Kjellgren)

En 1938, la magnifique odyssée des forçats de la mer d’un vieux cargo suédois cabotant le long de l’Europe. x « L’Émeraude », 1938 : un vieux cargo suédois décati qui ne tient désormais la mer que par des réparations de fortune, accomplies dans la hâte pour ne pas obérer, pour l’armateur, la rentabilité d’un cabotage, et … Lire la suite

Note de lecture : « Le Gambit du Renard » (Yoon Ha Lee)

Mathématiques souterraines et sociétés de castes combattantes. Guerrier, politique et brillant. x À l’académie Kel, une instructrice avait expliqué à la promotion de Cheris que le crible de seuil était une arme à utiliser en dernier recours, et pas seulement à cause de ses fameuses implications. Ladite instructrice avait eu l’occasion de voir un crible … Lire la suite

Note de lecture : « De meute à mort – Rois du monde 2.1 » (Jean-Philippe Jaworski)

La grande saga gauloise celtique prend son envol, et révèle certains de ses ressorts machiavéliques. x J’ai perdu mon frère. Des années durant, j’ai vécu avec cette absence. Je croyais m’en être accommodé. Mon existence était si remplie ! La tâche que j’avais été appelé à accomplir paraissait démesurée : prendre cette terre, la garder, … Lire la suite

Note de lecture : « MOAB – Épopée en 22 chants » (Jean-Yves Jouannais)

Monstrueux et sublime, le pot-pourri de la guerre, bouchère et paradoxale. x En ce temps-là, la guerre couvrait Ecbatane. Et il suffisait peut-être de l’ordre d’un seul homme pour allumer sur le sol de presque toute la Gaule, les mêmes foyers d’incendie qu’au printemps, aux abords d’Avaricum. Alors l’incendie gagna en vitesse. La marche à … Lire la suite

Note de lecture : « La Peste et la Vigne » (Patrick K. Dewdney)

Syffe grandit, l’univers prend de l’épaisseur, le ton reste unique et l’écriture d’une étonnante intensité poétique. x ATTENTION : RISQUE modéré DE RÉVÉLATIONS MALENCONTREUSES CONCERNANT LE PREMIER TOME DU CYCLE, « L’ENFANT DE POUSSIÈRE ». Nous recevons Patrick K. Dewdney chez Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris) ce jeudi 13 septembre, à l’occasion de la parution … Lire la suite

Note de lecture : « L’enfant de poussière » (Patrick K. Dewdney)

Entre roman historique alternatif et hard fantasy, le début impressionnant et enthousiasmant d’une saga d’apprentissage à hauteur d’enfant. x Nous étions couchés dans les herbes folles qui poussent sur la colline du verger, et de là, nous voyions tout. L’air était pesant, presque immobile, rempli du bourdon estival des insectes. Autour, il y avait le … Lire la suite

Note de lecture : « Crépuscules » (Joël Casséus)

Aux marges réfugiées, un sublime cantique de la ferraille, de la boue et de l’humanité. x La porte s’ouvre et je vois que c’est le père des jumeaux qui est accompagné par deux individus. J’observe les nouveaux venus un peu mieux et je reconnais la femme enceinte avec un homme qui est visiblement son mari. … Lire la suite

Note de lecture : « Climats de France » (Marie Richeux)

La pierre, sociale, malmenée et trahie, en ultime trait d’union de destins divergents jamais correctement ressoudés. x En rentrant à Paris lors du premier voyage, je portais très fort en moi l’empreinte du bâtiment. Quelques rebonds sur Internet transformaient l’essai : l’homme qui avait imaginé la cité Climat de France à Alger à la fin … Lire la suite

Note de lecture : « Le Joyeux Anniversaire de la mort » (Gregory Corso)

Quinze poèmes saisissants du plus énigmatique des grands auteurs de la beat generation. x Si le beau travail des confidentielles éditions Derrière la salle de bains et de la traductrice Laure Nuguyen-Huynh nous donnait, avec le petit diptyque « J’ai tenu un manuscrit de Shelley » / « Rembrandt autoportrait », un magnifique aperçu de la poésie de Gregory … Lire la suite

Note de lecture : « Taba-Taba » (Patrick Deville)

L’exode de 1940 comme point d’ancrage d’une histoire familiale et comme creuset d’une collection de traces de la France dans le monde. Émouvant et méticuleusement grandiose. x Cela fait plusieurs années que je me délecte de la manière bien particulière qu’a Patrick Deville, en choisissant en apparence une région précise ancrée sur un personnage ou … Lire la suite