☀︎
archives

Guerre de Sécession

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Shiloh » (Shelby Foote)

Vécu et ressenti dans la chair meurtrie et l’esprit enfiévré, au ras du terrain, le choc chaotique de la première grande bataille moderne, au cours de la Guerre de Sécession. x Écrivain s’inscrivant de manière volontariste dans la tradition du Deep South, grand admirateur, naturellement, de William Faulkner, Shelby Foote (1916-2005) a déjà trois romans … Lire la suite

Note de lecture : « Underground Airlines » (Ben H. Winters)

La guerre de Sécession n’a pas eu lieu, et en 2016 l’esclavage est toujours légal dans quatre États américains : une uchronie incisive et violente, menée comme un thriller machiavélique. x Aucun amendement futur apporté à la Constitution ne saurait affecter les cinq articles précédents. De plus, aucun amendement apporté à la Constitution ne saurait … Lire la suite

Note de lecture : « Neverhome » (Laird Hunt)

Hanté par ses fantômes, le récit singulier d’une femme partie sur le front pendant la guerre de Sécession. x Jeune femme physiquement forte et pleine de ruse, avide de voyager et fine gâchette, Constance a laissé son cher époux, son doux ami Bartholomew, pendant la guerre de Sécession ; elle est devenue le soldat Ash Thompson, et a … Lire la suite

♥︎ Charybde 1 : « Neverhome » (Laird Hunt)

On ne traverse jamais deux fois la même rivière (surtout si dans cette rivière, avec de l’eau jusqu’à la taille, vous avez tué un homme de vos mains). x Neverhome c’est Pénélope qui a enfilé un pantalon et plaqué sa petite ferme de l’Indiana pour partir à la guerre (de Sécession). Et qui en revient, … Lire la suite

Note de lecture : « Les bonnes gens » (Laird Hunt)

La révolte intérieure et hallucinée des « bonnes gens » x Vers le soir de sa vie, dans une nuit qui s’étend autour du foyer, après la tempête et des souffrances qu’on devine très profondes, une femme raconte…   Les récits des «Bonnes gens» s’étirent sur un siècle, depuis 1830, dans l’Amérique mythique des premiers colons, avec l’isolement … Lire la suite

Note de lecture : « La coulée de feu » (Valerio Evangelisti)

Le Mexique, 1860-1890 : l’exceptionnel roman historique de Valerio Evangelisti. Publié en 2005, traduit en français en 2009 chez Métailié par Serge Quadruppani, « Il collare di Fuoco » inaugurait le mini-cycle dit « du Mexique », écrit par Valerio Evangelisti après les deux Pantera (« Black Flag » en 2002 et « Anthracite » … Lire la suite