☀︎
archives

Grèce

Ce tag est associé à 13 articles

Note de lecture : « Hélène ou le soulèvement » (Hugues Jallon)

Une folle échappée amoureuse dans la toile véloce des réalités matérielles. x Elle apparaîtrait. Et si c’est possible, on ne verrait qu’elle, l’image serait la plus nette possible. Elle, je veux dire : Hélène, qui devient chaque jour, chaque nuit qui passe, la plus belle femme que le monde ait vue, sa silhouette fuyant dans … Lire la suite

Note de lecture : « Koímêsis » (luvan)

Une poésie acérée pour dire les facettes fatiguées mais vivantes de la Grèce d’aujourd’hui x x L’or du veau coule dans ma bouche. Entre mon corps, ma gorge et ΑΘΗΝΑ, il n’y a rien. Un baume de craie, une roche que je suis, des cigales qui m’endorment par le sabre de leur cri, trois cent … Lire la suite

Note de lecture : « Animale Machine – La Grecque prodige » (Eleni Sikelianos)

Créer un mythe biographique autour d’un matériau mémoriel diffus, et en extraire une sublime poésie de la mémoire trafiquée. x Ce livre fait partie d’une histoire familiale plus vaste, un système circulatoire comportant des morphinomanes et des héroïnomanes, des réfugiés, des comtes ioniens, une des plus riches familles des États-Unis  ayant dilapidé sa fortune en … Lire la suite

Note de lecture : « Nous traverserons ensemble » (Denis Lemasson)

«Ce qui nous anime et ce qui nous tue». Une enquête noire et poignante pour rendre les migrants visibles.   Inspiré de faits réels «racontés avec ce condensé qui subsiste quand on presse le réel comme une éponge», à partir de l’assassinat d’un migrant afghan dans un square parisien en avril 2009, le deuxième roman … Lire la suite

Note de lecture : « Alexis Zorba » (Nikos Kazantzakis)

La danse de l’inlassable rieur comme possibilité d’une existence. La Crète de 1920 pour un chef d’œuvre d’humour et d’intelligence. x Publié en 1946, traduit en français en 1963 chez Plon par Yvonne Gauthier, le troisième roman de l’insatiable polygraphe grec Nikos Kazantzaki (1883-1957) est enfin réédité (l’édition Pocket de 1999 était à son tour … Lire la suite

Note de lecture : « Ces nuits sont à toi, Alexis » (Marie Cosnay & Myrto Gondicas)

Brûlants et puissants instantanés de la Grèce en juillet 2014. x Publié en mars 2015 dans la nouvelle collection Fugit XXI des éditions e-fractions, consacrée essentiellement à des journaux d’écrivains, quelles que soient leurs formes exactes, « Ces nuits sont à toi, Alexis » est le fruit d’un séjour à Athènes de Marie Cosnay, en juillet 2014, … Lire la suite

Note de lecture : « Les îles blanches » (Marc Le Gros)

Poésie bretonne sur les îles grecques de 1992, encore inaboutie mais ô combien alors prometteuse. x Publié en 1992 chez Calligrammes, le troisième recueil de poésie de Marc Le Gros a attiré mon attention, avec plusieurs autres de ses ouvrages, lors d’une visite surprise, cet été, à la belle ex-librairie Calligrammes de Quimper, que l’actuel … Lire la suite

Note de lecture : « L’île d’Ouranitsa » (Alexandre Papadiamantis)

Neuf nouvelles d’amour et de tendre rudesse des îles grecques du XIXème siècle. x Rassemblées en 2013 par l’inspiré éditeur Cambourakis dans une traduction de René Bouchet, découvertes en passant à la nantaise librairie des Machines grâce, à l’époque, à l’infatigable Charlotte Desmousseaux, ces neuf nouvelles du grand écrivain grec « classique » Alexandre Papadiamantis (1851-1911), écrites … Lire la suite

Note de lecture : « Le grand nez de Lili Steinbeck », aka « Le onzième pion » (Heinrich Steinfest)

Parodique et déjanté, un thriller policier surprenant, ouvert à des résonances quasi-métaphysiques. x D’Heinrich Steinfest, auteur allemand célébré de polars bizarroïdes, je connaissais le « Requins d’eau douce » (2004) et son enquêteur indiscipliné et féru du philosophe Ludwig Wittgenstein. Ce « Onzième pion » de 2007, traduit en 2012 chez Carnets Nord par Corinna Gepner, et publié en … Lire la suite

Note de lecture : « Le vent d’Anatolie » ( Zyrànna Zatéli)

Curieux souvenir des rencontres entre une fillette et une vieille malade ostracisée. Envoûtant. x Publiée en 1986 (et traduite en français en 2012 par Michel Volkovitch chez Quidam Éditeur), cette longue nouvelle de la Grecque Zyrànna Zatéli, dont le titre littéral serait « Avec grâce dans la nature sauvage », était sa deuxième œuvre, sept ans avant … Lire la suite