☀︎
archives

Grande et petite histoire

Ce tag est associé à 12 articles

Note de lecture : « Brumaire » – Sur champ de sable III (Françoise Morvan)

Parmi les brouillards et les tombes, c’est un combat complexe que mène la poésie de « Brumaire », pour arracher in extremis et en beauté sa victoire sur la tentation de la noirceur. x Les éditions Mesures poursuivaient cet automne la publication de ce singulier monument mémoriel et poétique que constitue le « Sur champ de sable » de … Lire la suite

Note de lecture : « En camping-car » (Ivan Jablonka)

Récit d’une époque libre et heureuse en camping-car. x Juifs polonais communistes immigrés en France dans les années 1930, les grands-parents d’Ivan Jablonka furent déportés et assassinés à Auschwitz, ce qu’il a raconté dans «Histoire des grands-parents que je n’ai pas eus» (éditions du Seuil, 2012). Son père, né à Paris en 1940, a vécu … Lire la suite

Note de lecture : « L’instant décisif » (Pablo Martín Sánchez)

Six histoires explorant par le prisme de l’intime le moment de la transition démocratique en Espagne. Brillant. x Chaque jour peut contenir toute une vie : Comme Rafael Chirbes l’avait fait avant lui dans «La chute de Madrid», Pablo Martín Sánchez concentre l’action de son roman en une unique journée de mars 1977, qui se trouve … Lire la suite

Note de lecture : « Les émigrants » (W. G. Sebald)

L’exil inguérissable et le retour inéluctable des souvenirs. x Ce récit ponctué de photographies de l’auteur, publié en 1992, et traduit en 1999 par Patrick Charbonneau pour les éditions Actes Sud, juxtapose les biographies littéraires de quatre hommes hantés par des fantômes de souvenirs indéfinissables, indéfinissables sans doute car l’horreur ne peut être dite frontalement. … Lire la suite

Note de lecture : « Éclipses japonaises » (Éric Faye)

Puzzle de destins de citoyens japonais, arrachés à leur quotidien et leur identité par la Corée du Nord. X Dans ce roman paru en août 2016 aux éditions du Seuil, Éric Faye s’empare d’une histoire connue et fascinante, la multiplication dans les années 1970 et 1980 de disparitions anormales de citoyens ordinaires au Japon (et … Lire la suite

Note de lecture : « Une bouche sans personne » (Gilles Marchand)

Toutes les ressources de la tendresse et de la fantaisie absurde pour le dévoilement d’un secret trop lourd. x J’ai un poème et une cicatrice. De ma lèvre inférieure jusqu’au tréfonds de ma chemise, il y a cette empreinte de l’histoire, cette marque indélébile que je m’efforce de recouvrir de mon écharpe afin d’en épargner … Lire la suite

Note de lecture : « Le dernier gardien d’Ellis Island » (Gaëlle Josse)

« Dans quelques jours, j’en aurai fini avec cette île qui a dévoré ma vie ». Les tourments du dernier gardien d’Ellis Island.   Aujourd’hui transformés en musée, les services d’immigration d’Ellis Island ont fonctionné de 1892 jusqu’en novembre 1954. Ils ont vu passer, « trié » et ainsi décidé du sort de plus de 12 millions de candidats … Lire la suite

Note de lecture : « Les enseignes lumineuses » (Philippe Artières)

Comment parler des enseignes lumineuses, leur donner un sens pour éclairer l’histoire ?   Dans ce court essai sous-titré «Des écritures urbaines au XXe siècle» paru en 2010 aux éditions Bayard, 2010 et malheureusement actuellement épuisé, Philippe Artières, en suivant les traces de Walter Benjamin, « remarquable découvreur de ces objets relatifs à notre modernité », décode ces enseignes … Lire la suite

Note de lecture : « Hammerstein ou l’intransigeance » (Hans Magnus Enzensberger)

Enquête historique ou essai romancé, un livre passionnant consacré à un résistant passif et opiniâtre au pouvoir nazi. x Dans ce livre paru en 2010, et traduit en français en 2011 par Bernard Lortholary pour les éditions Gallimard, Hans Magnus Enzensberger, écrivain aux talents multiples, poète, essayiste, romancier et dramaturge (entre autres), s’empare d’un personnage … Lire la suite

Note de lecture : « Histoire de l’argent » (Alan Pauls)

Magnifique exploration, à travers le destin d’une famille argentine, de la dépendance et du rapport à l’argent. x Alan Pauls, écrivain né en 1959, était un enfant en cette période troublée des années 1970 en Argentine, comme le héros du livre, un jeune garçon à l’acuité extrême frappé par l’énigme de l’argent. Au début du … Lire la suite