☀︎
archives

Gilles Deleuze

Ce tag est associé à 28 articles

Note de lecture : « Sorrowland » (Rivers Solomon)

Un thriller fantastique endiablé pour un troisième roman de résistances mythologiques foisonnantes et convergentes. x Des cris visqueux bouillonnaient dans la gorge de l’enfant, mais se dissipaient sur le lit de la peau de Vern. Il commençait à comprendre cette réalité : la chair de cette personne était un refuge. Il savait qu’il fallait à … Lire la suite

Note de lecture : « Théorie du gamer » (McKenzie Wark)

À travers l’examen critique détaillé des postures philosophiques implicites ou explicites réclamées par neuf jeux vidéo emblématiques, une impressionnante tentative de repenser notre rapport au ludespace qu’est le monde « réel » du capitalisme tardif. x J’ai rédigé Théorie du gamer en faisant comme si l’écriture était elle-même un jeu, fondé sur des contraintes, dans l’esprit d’un … Lire la suite

Note de lecture : « Monstrueuse féérie » (Laurent Pépin)

Étonnante et redoutable initiation à une psychiatrie merveilleuse, comme d’outre-monde : un exercice poétique, tendre, cruel et inattendu, de haute volée. x x Il y a toujours une fenêtre que je laisse ouverte pour que les Monstres puissent entrer. Je ne le fais pas vraiment exprès. Mais tous les Monstres rentrent dans toutes les têtes … Lire la suite

Note de lecture : « Plasmas » (Céline Minard)

Dix pas de côté savoureusement insensés pour ouvrir et relier nos pensées du vivant. Magistral et essentiel. x Trapézistes de métier, Galván, Rodric et Lena exécutent régulièrement leur numéro le plus spectaculaire et le plus complexe à huis clos, pour un public choisi de trois mille Bjorgs qui en dissèquent chaque détail, dans toutes les … Lire la suite

Note de lecture : « Hors des décombres du monde » (Yannick Rumpala)

L’un des plus ambitieux et audacieux textes récents marquant la place unique de la science-fiction dans l’appréhension des possibles pour retrouver de la capacité d’agir. Une belle réussite. x Sous-titrée « Écologie, science-fiction et éthique du futur », l’ambitieuse étude de Yannick Rumpala, maître de conférences en sciences politiques à l’Université de Nice et passeur impénitent aux … Lire la suite

Note de lecture : « Fabuler la fin du monde » (Jean-Paul Engélibert)

Une incursion électrique et passionnante parmi les fictions littéraires et cinématographiques de fin du monde, pour en évaluer avec justesse les dimensions critiques. x Dans la passionnante collection L’Horizon des possibles des éditions La Découverte, où l’on pouvait déjà lire par exemple Jérôme Baschet, Benoît Borrits, Peter Wagner ou Erik Olin Wright, entre autres, Jean-Paul … Lire la suite

Note de lecture : « Dans la tempête virale » (Slavoj Žižek)

Une réflexion sur des mécanismes de solidarité mondiale et de remédiation globale qui appelleraient un véritable communisme du XXIe siècle. x Depuis 1989 au moins, et son « The Sublime Object of Ideology » (toujours non traduit en français, me semble-t-il), le philosophe slovène, marxiste et lacanien Slavoj Žižek s’est imposé par, et nous enchante régulièrement de … Lire la suite

Note de lecture : « Jamais » (Véronique Bergen)

Dans un rapport mère-fille fantasmé et jusqu’au-boutiste, depuis un lit d’hôpital, en une heure pile de monologue véhément et hilarant, une vérité crue de l’essence du langage. x La fenêtre donne sur la guerre qui a décimé mon enfance, la fenêtre donne sur les cris de ma mère. Mes mains empoignent la crémone mais, vidées … Lire la suite

Note de lecture : « Le dehors de toute chose » (Alain Damasio & Benjamin Mayet)

La moelle poétique, épique et militante de « La zone du dehors » d’Alain Damasio. Un tour de force qui frappe pile et juste. x RELECTURE Nous vivons dans une démocratie. Nous n’avons pas à nous plaindre. Nous n’avons qu’à nous lever, sortir et claquer la porte. Face à l’aliénation des menues doses douces et continues, nous … Lire la suite

Note de lecture : « Chant-contre-chant » (Pierre Sky)

Ce qui se passe au cinéma lorsqu’un personnage chante sur la chanson qu’il écoute : une somptueuse investigation d’une bizarrerie significative avec l’aide des films de Nanni Moretti. x J’ai reçu Pierre Sky à mon cabinet pendant à peine un an. Il venait trois fois par semaine, conduit sur le divan par une inhibition récurrente … Lire la suite