☀︎
archives

Gabriel Josipovici

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Vanité aux fruits » (Derek Munn)

Lorsqu’une composition arcimboldienne fruitée envahit le réel, de fuite en contemplation, de compréhension intime en action. x Les grappes de raisin sont sur la table. Posées dans la grande assiette blanche. L’assiette est ébréchée, elle l’était déjà quand je l’ai achetée dans un vide grenier, peu après mon arrivée. Elle ne valait rien, je l’ai … Lire la suite

Note de lecture : « La mélancolie de la résistance » (László Krasznahorkai)

Le sublime concerto quasiment fantastique d’une déliquescence hongroise ouvrant la voie à l’avidité opportuniste. x Publié en 1989, traduit en français en 2006 par Joëlle Dufeuilly chez Gallimard, le deuxième roman du Hongrois László Krasznahorkai, quatre ans après son très impressionnant « Tango de Satan », montrait avec éclat que le coup de maître initial de l’auteur … Lire la suite

Mars 2016 : Charybde au Temps des libraires

  x Voilà, la semaine de Charybde au Temps des Libraires s’achève. J’y ai été invitée à présenter cinq livres, un par jour, dans la belle émission de Christophe Ono-dit-Biot sur France Culture (tous les matins à 10 h 54). Tous les choix de type « Préférences du moment » sont difficiles, cornéliens : quoi qu’on puisse … Lire la suite

Note de lecture : « Le grand vivant » (Patrick Autréaux)

«Après tout, qu’est-ce qu’un cyclone, sinon une immense tristesse qui n’arrive pas à se dire ?» x Un homme isolé dans sa maison assiste au déferlement progressif d’un ouragan. L’arrivée de cette tempête vient réveiller ses turbulences intérieures, liées au deuil d’un grand-père qu’il a «suivi au bord de la mort», et à des terreurs familiales … Lire la suite

Note de lecture : « La porte secrète » (Miroslav J. Aćimović)

Mystérieuse économie libidinale des pompes funèbres : Faust rencontre Six Feet Under. x Publié en 1987, traduit en français en 1991 par Maria Bejanovska chez Flammarion, le premier roman du (alors) Yougoslave Miroslav J. Aćimović (1937-2000) traduisait intensément le profond intérêt pour les métastases possibles du dadaïsme et du surréalisme de cet avocat belgradois de … Lire la suite

Note de lecture : « Le stade de Wimbledon » (Daniele del Giudice)

Portrait en creux d’un artiste sans œuvre. x Enrique Vila-Matas donne dans «Bartleby et compagnie» un aperçu de la vie de Roberto (Bobi) Bazlen et du roman de Daniele del Giudice, «Le stade de Wimbledon», publié en 1983 et traduit de l’italien par René de Ceccatty pour les éditions Rivages, dans lequel le narrateur tente, en … Lire la suite