☀︎
archives

Frère et soeur

Ce tag est associé à 7 articles

Note de lecture : « Avant que j’oublie » (Anne Pauly)

Tombeau pour un père déglingué et sensible, entre rire et larmes. x « On m’avait dit, en brandissant comme une menace un rouleau de sacs-poubelle, quand quelqu’un meurt, il faut agir, trier, ranger, répartir, écrémer, choisir ce que tu veux garder et te débarrasser du reste. Et plus vite que ça. C’est comme ça qu’on fait, … Lire la suite

Note de lecture : « Le tas de pierres » (Aurélie William Levaux & Christophe Levaux)

Un double regard d’encore enfants pour dénicher en riant (jaune, éventuellement) ce qui se cache sous les pierres abandonnées. x Je me rappelle encore du bruit que ça a fait quand le train a déraillé. En réalité, je ne savais pas qu’il était en train de dérailler. J’étais en train de fumer dans les volières … Lire la suite

Note de lecture : « La Ritournelle » (Perrine Le Querrec)

Deviner le langage d’une obsession, extraire la beauté d’un dysfonctionnement, saisir la genèse d’un art brut de l’entassement. x Dans la chambre parentale le jour entre de nouveau, c’est une expérience nouvelle à laquelle ni Georgia ni Eugen n’étaient suffisamment préparés. Ils restent dans cette clarté plusieurs jours soudés l’un à l’autre visage tourné vers … Lire la suite

Note de lecture : « La souterraine » (Christophe Pradeau)

Magnifique et inquiétant, l’envers souterrain de l’enfance. x Dans ce roman précieux et émouvant paru en 2005 aux éditions Verdier, le narrateur convoque le souvenir lointain et mémorable d’un trajet nocturne en voiture dans le brouillard, un retour en famille d’un dimanche chez sa grand-mère à Lubersac aux dernières heures d’un hiver exceptionnellement froid, «sévissant … Lire la suite

Note de lecture bis : « Notre château » (Emmanuel Régniez)

Incroyable édifice néo-gothique, au service de l’obsession délétère comme des inquiétudes et vertiges intimes. x Octave, le narrateur, et Véra, sa sœur, habitent seuls une grande demeure isolée, si majestueuse qu’ils l’appellent entre eux « Notre Château ». La vie s’y écoule paisiblement, dans des conditions fortement ritualisées, teintées d’obsessions sourdes – que rend merveilleusement l’écriture d’Emmanuel … Lire la suite

Note de lecture : « Notre Château » (Emmanuel Régniez)

Classique et obsédant, la terreur attirante de «Notre Château». x «Je m’appelle Octave. Ma sœur s’appelle Vera. Nous vivons ensemble, dans la même maison, que nous appelons : Notre Château. Nous ne fréquentons personne, nous ne parlons à personne et vivons tous les deux, rien que tous les deux, dans Notre Château.» x Depuis le … Lire la suite

Note de lecture : « Orphelins de Dieu » (Marc Biancarelli)

Vendetta et chevauchée tragique sur fond d’histoire corse du XIXème siècle.   «J’ai ma théorie sur ce pays. Je me dis que Dieu l’a choisi pour y expérimenter tout ce que les hommes sont capables de mettre en œuvre pour s’affronter et se détruire.» Au XIXème siècle, dans le paysage rocailleux et hostile des montagnes de … Lire la suite