☀︎
archives

Fredric Brown

Ce tag est associé à 5 articles

Note de lecture : « Invasion » (Luke Rhinehart)

Une invasion extraterrestre pour, littéralement, jouer – que seule la sérieuse paranoïa des dirigeants américains peut transformer si aisément en tragédie ordinaire. Une satire à l’emporte-pièce par l’auteur de « L’homme-dé ». x Là-haut, sur le toit, j’ai vu un ballon de basket poilu. Plus gros qu’un ballon de basket, en fait, plutôt un ballon de plage, … Lire la suite

Note de lecture : « Trafalgar » (Angélica Gorodischer)

Douze histoires et douze clins d’œil autour du plus spécial et spatial de tous les marchands que la Terre ait connu. Une formidable démonstration argentine du pouvoir du récit d’imagination. x J’étais hier avec Trafalgar Medrano. Pas facile de le rencontrer. Ses activités dans l’import-export le mènent toujours par monts et par vaux. Mais, depuis … Lire la suite

Note de lecture : « Le dieu était dans la lune – Gont et Labette 1 » (Hervé Thiellement)

Le début des aventures spatiales farceuses et endiablées d’un humain et de son amie… indescriptible. x Gontran Rieu, un grand gaillard aux long cheveux châtains, commençait à s’inquiéter. Cette saleté de moteur venait encore de s’arrêter et son astronef dérivait sur sa lancée entre Lunun et Lunedeu, les deux petites lunes de Cible 7. Heureusement, … Lire la suite

Note de lecture : « Côté cour » (Leandro Ávalos Blacha)

À l’ombre d’une omniprésente tour télécom et d’une organisation carcérale privée, un univers entier en folie intime et publique x x x Ici, au cœur de ce village de maisonnettes assemblées au pied de la grande tour-relais de Phonemark, ce sont le plus souvent les grands-mères qui possèdent l’immobilier. Les enfants, les petits-enfants et les … Lire la suite

Note de lecture : « Rouge gueule de bois » (Léo Henry)

Road novel déjanté dans les chaussures alcoolisées de Fredric Brown. Fou rire absolu, mais pas seulement. Avec ce premier roman solo, venant de paraître à La Volte en 2011, de Léo Henry, créateur avec Jacques Mucchielli (et l’illustrateur Stéphane Perger) de l’univers post-industriel aux confins désertiques de « Yama Loka Terminus » et de « … Lire la suite