☀︎
archives

Farce

Ce tag est associé à 68 articles

Note de lecture : « La vallée de la Sinistra » (Ádám Bodor)

Fabuleux roman noir et farceur des confins sylvestres et montagnards de la dictature bureaucratique balkanique. x Quinze jours avant sa mort, le colonel Borcan m’emmena en mission de reconnaissance sur l’une des hauteurs dénudées du district forestier. Il me recommanda d’ouvrir l’œil, d’observer surtout les taillis de sorbiers qui bordaient le chemin, pour savoir si … Lire la suite

Note de lecture : « Eureka Street » (Robert McLiam Wilson)

Le Belfast déchiré par les bombes des années 90, par les yeux étonnants de trentenaires presque ordinaires. x J’ai erré dans les pièces de mon appartement désert. J’aimais bien cet appartement. Mais parfois, quand je m’y retrouvai seul, j’avais le sentiment d’être le dernier homme sur Terre et mes deux chambres devenaient un luxe humiliant. … Lire la suite

Note de lecture : « Argent animal » (Michael Cisco)

Un thriller haletant, farceur et philosophique, autour des divinités économiques et de la monnaie animale. x LECTURE EN VERSION ORIGINALE AMÉRICAINE Michael Cisco, depuis ses débuts en 1999, avec « The Divinity Student », un premier roman exigeant et célébré, situé aux confins de ce qu’il est convenu d’appeler le genre « horreur littéraire », est devenu sans doute … Lire la suite

Note de lecture : « J’ai tué Kennedy » (Manuel Vázquez Montalbán)

Curieusement décalée, d’un ton unique dans la saga du détective Pepe Carvalho, sa toute première « enquête ». x RELECTURE Lorsque l’on embrasse la longue saga (qui prendra réellement son essor à partir de 1977) du détective barcelonais Pepe Carvalho de Manuel Vázquez Montalbán, enquêteur gourmet et militant repenti des livres et des engagements (mais jamais autant … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie de Jéhovah » (James Morrow)

La mort de Dieu, stricto sensu, et ses conséquences. Satirique, philosophique, hilarant et enlevé au possible. x Thomas Wickliff Ockham, un homme bon, un homme qui aimait Dieu, les idées, les classiques du cinéma et ses frères de la Compagnie de Jésus, se frayait un chemin à travers la foule de la station de métro … Lire la suite

Note de lecture : « Table rase » (Alban Lefranc)

Ascension et chute d’un politicien autoritaire, et ce qui se cache dans son ombre : une farce théâtrale rusée et incarnée. x CHŒUR Tous les comédiens en avant-scène (sauf ROMANRUSSE) On rentre harassés du chômage / du travail / des forêts / du bureau Méprisés bousculés frappés dans le métro dans les rues de la … Lire la suite

Note de lecture : « Urbi et orbi » (Giosuè Calaciura)

Le Vatican de Jean-Paul II passé au crible acéré de la farce et du langage. x Huit ans après « Malacarne » et quatre ans après « Passes noires », le quatrième roman de Giosuè Calaciura quittait en 2006 le terrain sulfureux de la grande Mafia et des petits trafics siciliens de survie pour appliquer la même verve sombre … Lire la suite

Note de lecture : « Soleil de nuit » (Jo Nesbø)

En cavale au Finnmark pour échapper aux foudres du Pêcheur : un bref roman très différent des Harry Hole de l’auteur x Sur le bas-côté, les branches d’un bosquet remuèrent. L’instant suivant, quelqu’un franchissait d’un bond le fossé pour atterrir sur la route. Ma main eut le réflexe de s’emparer du pistolet, mais je l’arrêtai, … Lire la suite

Note de lecture : « Le sot de l’ange – Un chaleureux conte de Noël et d’épouvante » (Christopher Moore)

Retour à Pine Cove pour une nouvelle farce épique et débridée sur la côte californienne de Big Sur. x L’esprit de Noël s’immisça dans Pine Cove. Sournoisement. Comme un truc pitoyable. Sous la forme de guirlandes ou de rubans que l’on accroche à pendouiller, de cloches de traîneau, de lait de poule qui passe par-dessus … Lire la suite

Note de lecture : « Roi. » (Mika Biermann)

Crue et bucolique, cruelle et charnelle, farceuse en diable, une chronique déjantée de la chute de la dernière cité étrusque indépendante, face aux Romains. x Vingt et un ans plus tard, les éléphants d’Hamilcar écraseront les têtes des mercenaires révoltés comme des pastèques, éclaboussant le sable de jets de lymphe, de sang et de cervelle. … Lire la suite