☀︎
archives

Fantastique

Ce tag est associé à 95 articles

Note de lecture : « Contes du soleil noir : Invisible » (Alex Jestaire)

Lorsque les invisibles sociaux deviennent réellement et sombrement invisibles. Un terrifiant troisième conte contemporain. x Ce type n’a pas bougé depuis plus d’une heure. Pas du tout. J’imagine que si vous passiez là vous jetteriez un œil, vous vous diriez : « Ah tiens, un SDF. Du genre punk à chien. » Vous serez peut-être attendri par … Lire la suite

Note de lecture : « L’Écuyère des vagues » (Alexandre Grine)

Aventure maritime et fantastique, irréalité, amour et beauté. x x J’avais tout juste apaisé ma faim quand j’avisai un vapeur en train d’amarrer vis-à-vis de la taverne ; j’attendis que les passagers commencent à descendre la passerelle, et me plongeai dans l’observation de la bousculade causée par leur désir d’arriver au plus tôt chez eux … Lire la suite

Note de lecture : « Côté cour » (Leandro Ávalos Blacha)

À l’ombre d’une omniprésente tour télécom et d’une organisation carcérale privée, un univers entier en folie intime et publique x x x Ici, au cœur de ce village de maisonnettes assemblées au pied de la grande tour-relais de Phonemark, ce sont le plus souvent les grands-mères qui possèdent l’immobilier. Les enfants, les petits-enfants et les … Lire la suite

Note de lecture : « Vierge » (Amélie Lucas-Gary)

Grossesse miraculeuse et signe des temps, croisade et récupération. Une formidable et joueuse quête charnelle de sens. x   Le Saint-Louis fendait la mer. Les côtes sombraient, et tout autour, il n’y avait pas une ride ; seulement le bleu. À bord, les passagers offraient leurs corps au soleil, les heures glissaient sur leurs paupières. … Lire la suite

Note de lecture : « Contes du soleil noir : Arbre » (Alex Jestaire)

De Canary Wharf au Gujarat, un bref regard de biais sur un âge démoniaque en gestation. x x x Un arbre. Tu n’y es pas encore mais tu reconnais cette forme familière entre toutes – les arbres ne sont-ils pas les meilleurs amis des oiseaux ? Seulement cet arbre-là est différent, unique, ne serait-ce que … Lire la suite

Note de lecture : « Les furies de Borås » (Anders Fager)

L’horreur mythologique est vivante et guette, repliée dans les creux d’un quotidien scandinave complice ou inconscient. x La boîte de nuit d’Underryd se situe loin dans la forêt, au centre du triangle délimité par Värnamo, Borås et Jönköping. Dans un trou enténébré au nord du Småland. On a toujours dansé à Underryd. Depuis Dieu sait … Lire la suite

Note de lecture : « Telluria » (Vladimir Sorokine)

Le très réussi mariage alchimique du cyberpunk futuriste, de la farce médiévale fantastique et du sens tragique de l’histoire politique et économique. x L’ex-URSS est définitivement en morceaux : aux soubresauts de la fin de l’Union soviétique se sont ajoutées quelques dizaines d’années plus tard les conséquences de la découverte aux alentours de 2022 des … Lire la suite

Note de lecture : « C’est juste un film » (Earl Lovelace)

Trinité-et-Tobago en incroyable carnaval poétique et socio-politique. x Mon nom est Kangkala, artisan de la confusion, greffier de ragots, démolisseur de réputations, révélateur de secrets. Je suis, sous la même peau, vilain et héros, victime et victorieux. Je suis un kaisonien, un vrai de vrai. Je réduis les puissants par le ridicule. Je leur révèle … Lire la suite

Note de lecture : « Greenland » (Heinrich Steinfest)

Humour, finesse, aventure et émotion machiavéliquement associés dans ce roman parcourant (peut-être) les confins du fantastique, de l’horreur et de la science-fiction. x x Là où se trouvait la fenêtre, il n’y avait jamais eu de store. Pas de store, pas de rideau, pas de volet, rien de tout cela. Les parents n’en voulaient pas. … Lire la suite

Note de lecture : « Les surprises de la navigation » (Jean-Jacques Langendorf)

Six nouvelles étonnantes, baroques et fantastiques, d’un spécialiste suisse d’histoire militaire et de stratégie. x C’est à cette époque que le vieux Matossian mourut. Akhenaton l’ensevelit sous une des dalles du chœur, comme un conquérant des âges obscurs. En même temps que le corps disparaissait dans l’éternité de la pierre, il se sentit plus libre. … Lire la suite