☀︎
archives

Fantastique

Ce tag est associé à 117 articles

Note de lecture : « L’Anglais volant » (Benoît Reiss)

Une délicieuse fable poétique, conjurant le fantastique en un enchantement villageois transitoire et essentiel. x Ce n’est pas une rumeur ; on est nombreux à l’avoir vu, on est nombreux ici à Fayolle à pouvoir le raconter. On l’a vu faire, on l’a bien vu, et de près, le petit coup de pied qu’il a … Lire la suite

Note de lecture : « Contes du soleil noir : Esclave » (Alex Jestaire)

Avec pour la cinquième fois le Geek pour guide ambigu, un télescopage dérangeant et rusé entre la mythologie arabe classique et le pouvoir politico-militaire français contemporain. x Jusqu’à ce matin il n’avait encore jamais tué quelqu’un. Comment ça s’est passé – il n’en a pas une idée claire. Les autres doivent être en train d’en … Lire la suite

Note de lecture : « Toxoplasma » (David Calvo)

Hackers en folie et Commune Libre de Montréal en métaphore uchronique d’un âge d’or déliquescent à toujours réinventer. x « Même pas en rêve, cousin ! » : le nouveau roman de David Calvo, publié en ces jours d’octobre 2017 à La Volte, est sans aucun doute l’une des expériences littéraires les plus époustouflantes que j’ai rencontrées … Lire la suite

Note de lecture : « À tous les airs » (Stéphane Vanderhaeghe)

Une incroyable ritournelle du cimetière, quête policière de la littérature sous les masques trop vite assignés. x x Publié en 2017 chez Quidam, deux ans après le si étonnant fading out de « Charøgnards », le deuxième roman de Stéphane Vanderhaeghe nous offre l’un de ces numéros de funambulisme littéraire dont la lectrice ou le lecteur se souviendra … Lire la suite

Note de lecture : « Un funambule sur le sable » (Gilles Marchand)

Lorsque la différence, visible ou invisible, devient le moteur fantastique d’une ardue lecture poétique du monde. x C’est lorsqu’il est arrivé à la clinique que mon père a compris que tout ne s’était pas exactement passé comme prévu. La couleur des visages des infirmières se confondait avec celle de leurs blouses dans un dégradé de … Lire la suite

Note de lecture : « La course » (Nina Allan)

Un très fort roman d’échos subtils, fractionné hydrauliquement, autour de lévriers génétiquement modifiés, de science de l’empathie et de nature de l’écriture. x Il y a des Hoolman établis à Sapphire depuis des centaines d’années. Comme tant des vieilles familles de la ville, nous sommes dispersés et divisés, l’instinct aussi égoïste et l’esprit aussi âprement … Lire la suite

Note de lecture bis : « Black Village » (Lutz Bassmann)

Dans le noir fragilement tenu à distance, 31 récits interrompus pour retrouver peut-être le sens du temps. x Très lentement, Goodmann fit de la lumière. Il avait sur lui des poudres et des graisses qu’il avait transportées depuis plusieurs années au fond de ses poches, les protégeant de la pluie et de la poussière et … Lire la suite

Note de lecture : « Le diable est au piano » (Léo Henry)

Vingt oscillations magnétiques entre cruauté et jubilation, entre hommage et vertige. x Ailleurs, en un autre temps ou une autre époque de l’année, Blaise aurait été arrêté et inculpé sur-le-champ, sans considération pour ses origines (helvétiques, quoique tout le monde le crût français) ou sa réputation (flatteuse, bien que limitée). Mais ce dont il est … Lire la suite

Note de lecture : « Jérusalem » (Alan Moore)

La renaissance du vrai roman total. x RELECTURE (PREMIÈRE LECTURE EN ANGLAIS) « Jérusalem » est arrivé en français. Comme l’on ne craint guère l’hyperbole ici, lorsqu’elle est méritée, il semble bien que rien ne sera plus jamais tout à fait comme avant. Dans une époque où le roman (à de belles exceptions près) craint souvent l’épaisseur, … Lire la suite

Note de lecture : « Contes du soleil noir : Audit » (Alex Jestaire)

Quatrième conte du soleil noir : une violence fantastique dans les échanges au sein d’un milieu que l’on sait de moins en moins tempéré. x « C’est bien, c’est mieux, c’est bien mieux ! » Il carbure, le Pioupiou, il en veut. Trois pas devant, poc, deux pas derrière pour ne pas gêner N+1. Poc, poc. Il … Lire la suite