☀︎
archives

Fantaisie

Ce tag est associé à 6 articles

Note de lecture : « Le dernier thriller norvégien » (Luc Chomarat)

Entre la farce et la réflexion songeuse, un vrai-faux polar éditorial qui pousse plus loin que jamais la mise en abyme et la destruction du quatrième mur. Savoureux, alerte et incisif. x Copenhague – Nouvelle victime de l’Esquimau Presque distraitement, Delafeuille fit glisser l’information sur sa tablette, puis revint en arrière et cliqua sur le … Lire la suite

Note de lecture : « Dino Egger » (Éric Chevillard)

«À quoi ressemblerait le monde si Dino Egger avait existé ?» x Éric Chevillard semble capable de tout, de choisir un sujet – l’arrivée inopinée d’un hérisson sur sa table de travail ou bien la détestation du gratin de chou-fleur -, ou un non sujet – ici les conséquences pour le monde de la non-existence … Lire la suite

Note de lecture : « Le goût de l’ombre » (Georges-Olivier Châteaureynaud)

Entre vie quotidienne, rêves étranges et fantastique, les mondes miniatures fascinants de Georges-Olivier Châteaureynaud.   Avec ce recueil de nouvelles paru en février 2016 aux éditions Grasset, Georges-Olivier Châteaureynaud prouve une fois encore son talent pour traquer le fantastique dans les vies ordinaires, et se renouveler avec des motifs récurrents qui donnent à ses livres … Lire la suite

Note de lecture : « La maison Matchaiev » (Stanislas Wails)

Une confrontation feutrée avec les équations contemporaines des trois enfants Matchaiev. x C’est en compagnie des trois enfants Matchaiev, Pierre, Anne et Joshua, de certains de leurs proches, et de l’ombre portée de leur père et de leur grand-père que le cinéaste Stanislas Wails, avec ce premier roman publié en 2011 chez Serge Safran, s’attaquait … Lire la suite

Note de lecture : « L’autre rive » (Georges-Olivier Châteaureynaud)

Entrez dans la ville imaginaire d’Écorcheville, sise sur le bord du Styx, pour votre plus grand bonheur. x Écorcheville ou l’ultime bout du monde. Au-delà, il n’y avait plus que l’Au-delà ; rien d’étonnant à ce que les visiteurs ne s’y bousculent pas. Les rives du Styx, celles-ci et l’autre, on les verrait bien assez … Lire la suite

Note de lecture : « Atlas des reflets célestes » (Goran Petrović)

La fantaisie comme ruse de guerre, kit de survie et arme fatale. Un immense roman à cinquante-deux étages. x Publié en 1993 en Serbie, traduit en français en 2015 par Gojko Lukić dans la belle collection Notabilia de Noir sur Blanc, le premier roman de Goran Petrović marquait, d’emblée, l’apparition d’un auteur contemporain majeur, droit … Lire la suite