☀︎
archives

Exploitation

Ce tag est associé à 14 articles

Note de lecture : « Marche-frontière » (Ahmed Slama)

Sans papiers mais avec écriture, une impressionnante contre-narration clandestine. x Un doute au sujet du souvenir à partir duquel s’écrivent ces pages : portefeuille et papiers sont-ils absents dès le départ ? n’était-ce pas ce vol, justement, qui fut le début de tout. Perte des papiers, matérielle d’abord et à laquelle succèdera l’administrative – refus … Lire la suite

Note de lecture : « Ton avant-dernier nom de guerre » (Raúl Argemí)

Sur un lit d’hôpital au fin fond de la Patagonie, un chef d’œuvre de narration, dans la mémoire hallucinée d’horreurs qui ne veulent pas disparaître. x Je suis journaliste. Et le journalisme est un art qui oscille souvent entre une quête plus ou moins fructueuse de la vérité et la tentation de la fiction. Certains … Lire la suite

Note de lecture : « Table rase » (Alban Lefranc)

Ascension et chute d’un politicien autoritaire, et ce qui se cache dans son ombre : une farce théâtrale rusée et incarnée. x CHŒUR Tous les comédiens en avant-scène (sauf ROMANRUSSE) On rentre harassés du chômage / du travail / des forêts / du bureau Méprisés bousculés frappés dans le métro dans les rues de la … Lire la suite

Note de lecture : « Forêt vierge » (Ferreira de Castro)

L’enfer amazonien du caoutchouc en 1900, beauté et cruauté cataclysmiques. x Tout l’immense bassin de l’Amazone aboutissait à ce port, qui s’ouvrait sur le restant du monde et où, fréquemment, pénétraient les majestueux transatlantiques de gros tonnage. Venus d’Europe, ils remontaient jusqu’à Manaos, et certains, plus hardis et se fiant à la profondeur du fleuve … Lire la suite

Note de lecture : « La trilogie Sebastián Dun » (Ricardo Colautti)

L’étrange fuite en avant d’un mauvais garçon argentin, moitié follement rêvée, moitié terriblement réaliste. Hors des courants et magnifique. x x x Ici, je me mets à enregistrer. La cour est petite, vingt mètres sur vingt mètres. Nous devons tous faire quelque chose. Si on est occupés, on nous réduit la peine pour bonne conduite, … Lire la suite

Note de lecture : « Le salut viendra de la mer » (Chrìstos Ikonòmou)

Le solide désespoir de l’émigration intérieure grecque, et toute une terrifiante nouvelle mythologie contemporaine. x Et pourquoi tout ça ? Pour rien. Groupements solidaires, réseaux de consommateurs, produits sans intermédiaires. Pauvre Tàssos. Il rêvait de nous faire fonder une coopérative, lancer notre marché à nous, aider les gens, créer des situations nouvelles en Grèce, sans … Lire la suite

Note de lecture : « L’homme au boulet rouge » (Jean-Patrick Manchette & Barth Jules Sussman)

L’étonnant et fort brutal western décharné et comportementaliste de Jean-Patrick Manchette, transfigurant somptueusement un petit scénario spaghetti. x Au même instant, les Versaillais ont enfin repris l’église Saint-Christophe, à la Villette, et ils marchent dans le sang, mais Pruitt n’en sait rien, il n’en saura jamais rien, la question ne présente pour lui aucun intérêt. … Lire la suite

Note de lecture : « R.U.R. » (Karel Čapek)

Étonnamment puissante et actuelle, l’invention sociale et politique du robot en 1920. x RELECTURE DOMIN : Je vous montrerai au musée tout ce que Rossum a bricolé en dix ans. Il voulait faire un homme, ça a survécu à peine trois jours. Le vieux n’avait pas le moindre goût. Il a fabriqué un épouvantail qui … Lire la suite

Note de lecture : « Le thé au harem d’Archi Ahmed » (Mehdi Charef)

Un coup de projecteur cru et fort, tendre et paradoxal, sur le creuset de la haine sociale en 1980. x Publié en 1983 au Mercure de France, le premier roman de Mehdi Charef, fils d’immigrés algériens ayant connu les cités provisoires et le grand bidonville de Nanterre dans les années 1960 et 1970, lui-même ouvrier … Lire la suite

Note de lecture : « Snuff movies – Naissance d’une légende urbaine » (Antonio Dominguez Leiva & Simon Laperrière)

Le mythe du snuff movie mis à nu. x Publié en 2013 aux éditions le murmure, ce bref essai d’Antonio Dominguez Leva (à qui l’on devait déjà l’excellent « Invasion zombie » chez le même éditeur) et de Simon Laperrière prend le parti et le pari d’une féroce érudition pour remonter aux sources d’une légende urbaine qui … Lire la suite